Tommy lit, Pau lit aussi, mais pas sam !

Avis sur Mafia: Definitive Edition sur PC

Avatar LinkRoi
Test publié par le
Version PC

Parlons de Mafia : Definitive Edition !

L'introduction a le mérite de nous faire rentrer rapidement dans le vif du sujet !

L'histoire nous amène dans la peau de Tommy Angelo, un chauffeur de Taxi honnête qui essaye de gagner sa croûte dans ce monde qui fait suite a la grande dépression (1929). Sauf qu'un beau jour, Tommy dans son quotidien va se retrouver au mauvais endroit (ou au bon, dépend du point de vue) au mauvais moment quand 2 personnages étranges vont le prendre en otage et lui demander de conduire sans poser de question. C'est donc a ce moment précis que la vie de Tommy va changer lorsqu'il va (sans pouvoir refuser) faire la rencontre du grand Don Salierie. De ce principe, la structure du récit ressemble beaucoup a celle utiliser dans Mafia 2 qui racontait l'histoire d'un homme "ordinaire" et honnête entre dans le monde étrange de la Mafia. Cette Definitive edition reprend donc la base avec un personnage qu'on va faire évoluer au sein d'une famille, on commence petit (tâche simple) pour devenir grand, mais est-ce qu'on sait vraiment dans quoi on s'embarque ? (nous oui, mais pas le personnage !). Overall, si j'ai beaucoup apprécié l'histoire, je regrette un peu la relation de Tommy avec

SPOIL SPOIL SPOIL Sarah* FIN SPOIL SPOIL

que je trouve un peu bizarre, rapide et survoler, mais bon.

SPOIL : le récit est une belle montée en puissance quand même qui démontre bien que même avec de l'argent, une fois mouillé dans la merde, c'est souvent la mort qui nous attend au bout du chemin :(.

La narration est plutôt efficace avec un Tommy Angelo qui explique son parcours de vie a un détective, Tommy ayant des informations importante en échange de protection et tout ce passe en (1938). On retrace donc la vie, le début de la vie en fait de Mafioso du personnage à partir de (1930) jusqu'a ce... j'aime bien ce genre de narration pour expliquer le récit. D'interposer le présent et le passé, revivre les événements pour se rendre au point présent pour éventuellement continuer l'aventure après avoir vécu toute l'histoire du personnage.

L'univers du titre se passe dans les années 30 et je dois dire que je trouve qu'il y a un cachet vraiment intéressant lorsqu'on se plonge dans un jeu qui prend cette époque comme toile de fond. En soit, je n'ai jamais vécu dans les années 30 (j'vous jure) mais pouvoir revivre de façon "réaliste" (on se comprend) via un jeuxvidéo qui nous permet de nous plonger dans un monde fictif des années 30, ça fait quelque chose. On voit plus ou moins tout ce qui touche à la Mafia dans ce jeu, des familles qui sont au centre de l'univers (deux familles dans ce premier Mafia) et toute l'histoire/univers tourne autour de cette rivalité. Pour sûr, faut accrocher à l'ambiance oldschool qui se dégage de toute part (style vestimentaire, voiture, musique, arsenal, language) mais si on accroche, on kiff !

La mise en scène globale est plutôt réussie et par moment on se croirait vraiment dans un film de Mafioso. Ça bouge bien, le rythme est bon, mais on ne retrouve pas la transition cinématique/gameplay parfaite qu'on peut voir dans un Red Dead Redemption 2, ce n'est pas grave of course, mais je le note ! Disons que, on ressent bien la coupure un peu brutale. J'aurais aimé que ce soit plus smooth, pour un jeu qui s'oriente vraiment sur ce point précis, ça aurait pu être mieux travaillé, mais ça reste dans le domaine du chipotage, on va dire, ce n'est pas si dérangeant.

Mafia, c'est avant tout des personnages intéressants !

Commençons par notre personnage qui se nomme Tommy Angelo, un simple chauffeur de Taxi qui deviendra un membre de la Mafia sans trop le vouloir. Même si je trouve son introduction un peu brusque et rapide (il passe très rapidement de chauffeur lambda a membre confirmé sur de lui) mais overall, c'est un personnage attachant qui va évoluer beaucoup au cours de l'aventure, vraiment. Sam & Paulie sont les deux amis de Tommy, Sam est un homme calme, réfléchie avec un bon coeur (du moins en apparence) et Paulie lui est un peu le clown du groupe, c'est clairement lui qui a la mèche la plus courte et par-dessus le tout, il est vraiment imprévisible comme personnage. Overall, ce trio principal est très charismatiques, difficile de ne pas s'attacher aux trois personnages franchement tant l'alchimie fonctionne plutôt bien entre eux. Don Salierie est un peu a part, on le voit moins dans l'aventure (enfin, on est surtout moins proche de lui quoi) mais il sait se faire respecter et inspire quand même la crainte, un bon Don quoi. Les autres personnages sont là pour le récit mais manque de profondeur pour vraiment en parler, comme le vendeur d'armes, le garagiste, etc....

En antagoniste, pas grand chose a dire comme ça reste une guerre de rivalité entre deux Don (Salierie vs Morello).

Une chose que j'adore de l'univers de la Mafia et des années 30, bah, c'est le style vestimentaire en fait qui dégage juste de la classe en fait. Les chapeaux, les habits, la façon d'être tout simplement respire une certaine classe qu'on ne retrouve pas aujourd'hui #tous des PD 2020.

En terme de modélisation, on est face à un jeu qui propose des visages très convaincant lors des cinématiques, même si tout n'est pas parfait tout le temps, le boulot est assez monstrueux. Par contre, l'animation passe dans les grandes lignes, mais manque clairement de fluidité par moment, dommage.

Le doublage français est dans l'ensemble de bonne qualité, tous les personnages ont au minimum une bonne voix et des intonations très correctes. La synchronisation labiale est aussi réussie, rarement les bouches bougent lorsqu'un dialogue est terminé (ce qui casse l'immersion). Disons que ça manque parfois peut-être de punch, de volume (si vous voyez ce que je veux dire) mais une VF comme ça, clairement je ne crache pas dessus !

Le bestiaire est composé de Mafioso, tous plus classique les uns que les autres, rien de bien fantastique dans cet univers, mais ça colle totalement donc rien à redire de négatif.

Mafia : Definitive Edition est donc un jeu ou l'histoire prend une place importante et c'est plus ou moins le seul contenu vraiment important. Le scénario est très linéaire est devrait vous durer environs 10-12h, mais 10-12h avec un putain de rythme qui ne baisse jamais ! une montée en puissance du début à la fin.

Le mode freeride (exploration libre) permet de vagabonder dans la ville sans forcément rien faire de précis (hors scénario le mode) et offre un moment de légèreté. Il y a quand même des activités à faire (qui se débloque lors du scénario) et le jeu demande alors de trouver des indices pour ensuite se rendre à une cabine téléphonique qui permet de faire une mission en tout genre (course, challenge, du wtf aussi) donc totalement optionnel mais ça permet de rester plonger un zeste plus longtemps dans l'ambiance de ce premier Mafia ! Par contre, sachez que la difficulté des missions annexes est vraiment relevée, dans le sens ou parfois refaire 20 fois une mission va possible (saleté de physique parfois ! OH).

L'exploration justement de Lost Heaven n'est jamais au premier plan lors de l'aventure, aucune activités, aucune interaction, la ville sert uniquement de toile de fond pour créer une atmosphère crédible au récit. Explorer en freeride sera fait par le biais de la curiosité du monde uniquement, de la beauté et du boulot fait sur la modélisation (avec un peu de collectible invisible tout de même des BD) mais jamais un moteur de quête (aucune découverte lorsqu'on explore librement). En soit, ce Mafia est un jeu somme toute linéaire, si bien même qu'un joueur n'ayant aucun attrait pour la ville en soit pourrait ne pas se rendre compte qu'elle permet d'être exploré librement tant le scénario ne laisse aucun temps mort. La linéarité est le moteur de l'aventure ce qui permet comparé aux autres OW de rester honnête, vif sans jamais perdre de cadence au niveau de l'histoire. Je peux comprendre ceux qui ça intéresse moins, il y a tout type de gamedesign pour tout type de joueur, moi ça me plaît comme façon de faire qui allie l'histoire au premier plan et la crédibilité du monde sans jamais perdre le joueur dans du contenu "hors scénario" qui dilue forcément l'intensité de l'aventure.

La ville de Lost Heaven est globalement magnifique, si ce ne sont quelques problèmes de luminosité par moment, le boulot effectué sur la direction artistique/graphisme force le respect, c'est un vrai régale de déambuler dans cette ville. Lost Heaven est aussi très variés visuellement parlant, passant d'un Little Italy sobre a un Chinatown plus festif et plus coloré a l'île principale qui offre des panoramas plus riche (dans tous les sens du terme) autant dire que les quartiers ont vraiment eux un traitement spécifique pour ne jamais avoir l'impression de passer toujours par le même endroit. Pourtant en soit, ça aurait pu être le contraire comme la grande majorité de Lost Heaven est composé d'immeuble, sauf le nord de la map qui fait beaucoup plus campagnard et offre un vent de fraîcheur bienvenue. La ville est vivante aussi avec beaucoup de voiture en mouvement, de personnage non-joueur qui se promènent, font leur petite routine bien que ça reste du classique. À comprendre (avant une déception ?) que le monde ouvert ici proposer est avant tout présent pour la crédibilité de l'aventure, mais en aucun cas propose des activités en tout genre, ce n'est pas un theme park machinchoutte. J'ai envie de dire, quand la ville est tellement lourde d'atmosphère que conduire quasiment tout le temps en suivant le trafic semble être la façon la plus logique de jouer, pour moi ça veut dire pari réussi ! Mon plus gros regret en ce qui concerne ce remake est donc les intérieurs, j'aurais vraiment aimé pouvoir au minimum entrer dans des restaurants, des boutiques de vêtements ou même une station d'essence (c'était possible dans le 2), surtout que les intérieurs du jeu regorgent de détails, un vrai régale pour les yeux. Le manque aussi d'interaction se fait un peu ressentir (en partir parce que justement, on ne peut pas faire grand chose hormis bouger dans ce monde) mais ça reste dans le domaine du chipotage. Je n'ai pas remarqué aussi de Cycle jour/nuit, dommage. Mon plus gros problème avec cette ville en réalité, est que les piétons NE PEUVENT PAS ÊTRE ÉCRASER. Alors non, je ne suis pas un kéké GTA ok, mais wtf d'avoir des piétons avec littéralement aucune physique, c'est débile pourquoi ? le jeu est violent de base putain, pas comme si c'était pour avoir un meilleur pegi merde de merde. Tiens, en vrac aussi loul #critique sans aucun sens - #ballek - #la distance d'affichage est vraiment pas ouf en fait.

Mafia : Definitive Edition est une belle refonte graphique qui nous offre un jeu a la hauteur de ce qu'on peut attendre en 2020, ça comporte du bien comme du beaucoup moins bien. Somme toute, je n'ai pas grand chose à dire en terme de défaut sur la technique (outre un jeu qui ne tourne pas totalement bien), la refonte est bien faite avec une ville vivante, des effets de lumière très réussie, mais commençons par ce qui m'énerve un peu dans ce jeu (dans beaucoup en fait). La plupart des jeux donnent le choix de foutre des filtres, de l'aberration, de l'anti-aliasing mais parfois comme dans le cas de Mafia, le choix est imposé au joueur et pour moi c'est un problème. Le joueur n'est plus en droit de moduler son expérience visuelle comme il devrait logiquement l'être. Qu'elle est donc le problème de ce Mafia ? ça vient de l'anti-aliasing (TAA) ma p'tite dame..., le jeu n'offre pas le choix du AA (débile) mais oblige le joueur a utiliser le TAA qui rend le jeu plus flou dans l'ensemble (mais un aliasing moins visible) mais qui parfois (comme ici) ajoute un effet de Ghosting totalement dégueulasse. Vous savez, cet effet de déboublement fantôme... bah vous l'aurez souvent dans ce Mafia et too bad for you tu peux rien faire d'autre que pleurer et faire avec #je suis déçu/choqué/triste.

Globalement hormis ce problème, la direction artistique étant tellement soignée et l'ambiance fonctionne tellement bien qu'on arrive a passer outre (même si bon, abusé quand même) mais force est de constater que Hangar 13 a appris de ses erreurs avec le troisième opus pour nous offrir une épisode plus solide sur à peu près tout les points visuellement parlant (et même autre que visuel).

Au niveau du gameplay, je dois dire que je ne suis pas totalement convaincu par cette nouvelle version du jeu. Disons que, le gameplay est plutôt bon dans son ensemble (conduite, gunfight, exploration) mais qu'il manque clairement de... finition ?

Grosso modo, on ressent une certaine lourdeur lorsqu'on joue avec Tommy, sûrement voulu par les développeurs, mais je trouve qu'on manque un peu d'emprise sur le personnage. Par contre, pas de gros défaut de contrôle, Tommy bouge plutôt bien et difficile de pester contre le maniement en vrai. Le système de combat a été remanié (en comparaison avec le 2) et je trouve les affrontements en Classique (donc mode réaliste) très convaincant, on en vient même à trouver les gunfights tactique en terme de positionnement tant les ennemis peuvent nous tuer facilement (un coup de pompe au cac et rip). Par contre, même si l'intensité est présente, je regrette toujours un feeling un peu mou au niveau des tirs (les ennemis ne réagissent pas super bien aux balles) et globalement, je ne sais pas, même les finish moves sont assez ridicule tant Tommy semble avoir peur de vraiment frapper fort ahaha. Par contre, même si la conduite a haute vitesse demande beaucoup de dextérité, conduire de façon réaliste à un putain de feeling que j'adore, la conduite dans Mafia est très certainement un point fort, surtout qu'on passe quand même pas mal de temps en voiture (ça manque d'un mode première personne en voiture). Donc overall, le gameplay s'en sort plutôt bien, classique, mais efficace même si du peaufinement aurait pu être fait dessus. L'arsenal est plutôt bon avec pas mal d'armes disponibles pour l'époque (pistolet, *tommy*gun, shotgun, canon scié, batte de baseball, grenade, molotov, etc...)

Le jeu propose 4 modes de difficulté, facile - normal - difficile, mais aussi le mode classique pour avoir le sentiment encore plus présent de revivre l'aventure de l'époque. Le mode classique est celui que j'ai choisi, car ça me semblait le plus intéressant, mais faut comprendre que le jeu en classique ne pardonne aucune erreur. Bon, pour moi c'était trop difficile en classique et j'ai dû à un moment dans l'aventure (la fameuse course) passer en facile pour la réussie, car après 1h15 d'essais, j'avais chaud (très chaud) et je commençais a perdre du poids par panique (l'organisme qui réagit) donc ouais, vraiment hardcore. Après outre la course totalement pétée, le mode classique offre des combats (gunfights) vraiment intense, intéressant et long (tactique même) ou l'on doit mieux gérer ses munitions, son véhicules, etc... autant dire que l'expérience en est d'autant plus gratifiante même si parfois (LA COURSE) frustrante.

L'intelligence artificielle est... intelli*conne* ? J'ai eu du mal avec l'ia dans ce jeu, car autant parfois en classique elle est redoutable, car elle fait extrêmement mal, autant parfois elle fait plus rire qu'autre chose. Overall, elle est quand même passable, les ennemis prennent couverture, font un minimum attention au mouvement et peuvent vite essayer de nous prendre de coter. Sauf que tout semble assez aléatoire en fait et comme dans la plupart des jeux, n'est que très rarement "fluide et réaliste" a défaut d'être excellente, elle passe le test.

La bande sonore est aussi extrêmement qualitative, entre les thèmes radios qui nous font sentir l'époque sans problème et les thèmes originaux au jeu, autant dire que l'ambiance fonctionne en tout temps !

Section capture d'écran : https://steamcommunity.com/id/linkroi/screenshots/?appid=1030840&sort=newestfirst&browsefilter=myfiles&view=imagewall

Conclusion : que dire ? une histoire haletante, prenante avec une fin magistrale, des personnages attachants, une bonne B.O et une ambiance de fou ! on regrette un léger manque de finition overall, mais honnêtement, on ne boudera pas notre plaisir, à faire !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 463 fois
6 apprécient

Autres actions de LinkRoi Mafia: Definitive Edition