Critique N°317 : Famille un jour...

Avis sur Mafia: Definitive Edition sur PC

Avatar LaMoustache
Test publié par le
Version PC
  • Tommy Angelo chauffeur de taxi rentre en conflit avec le Don Morello malgré lui, il est sauvé par Sam et Paulie, deux membres du Don rival, Don Salieri.
    Au début hésitant, il décide ensuite de complétement se mêler à cette famille et devient un membre à part entière de la mafia.

Ce qui m'a d'abord fasciné dans ce jeu, c'est son scénario.
Quelque chose d'aussi bien écrit est rare, car outre le scénario de Mafia, les personnages aussi sont grandioses. Paulie, Sam, le Don ou même Tom ; tous ont une exploitation totale, un développement réussi.
Et ça, ça vient aussi du fait du doublage (jeu fait entièrement en V.O.), chaque comédien est au poil et parfaitement juste.

Mafia est aussi un jeu d'une beauté rare, avec des graphismes qui m'ont fait tomber amoureux. Que ça soit les personnage ou les décors, la ville ou les entrepôts. C'est beau.
Et pour sublimer le jeu, la difficulté est réelle ; je suis mort au moins une fois par mission. Je n'en ai pas réussi une seule du premier coup. Mais jamais énervant, toujours acceptable.

Par contre, j'ai tout de même été rebuté dans ce jeu par deux trois points. Des bugs qui clairement, te font sortir du jeu, comme une voiture qui tombe du ciel en pleine course poursuite, une ombre qui commence au bassin comme si le personnage n'avait pas de jambes, Paulie dès la seconde mission qui reste bloqué à la fenêtre de la voiture sans raison.
Des missions extrêmement répétitive, trajet, tuerie, fuite, répéter. Et pour finir, les temps de chargements qui sont tous simplement interminable qui vont avec un monde faussement ouvert.

Outre ces points, le remastered de Mafia est très bon. C'est réussi et j'ai hâte de faire le second épisode.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 26 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de LaMoustache Mafia: Definitive Edition