👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Mission difficile pour Mass Effect: Andromeda que de passer après une trilogie aussi 'culte'...
Apparemment c'est même Mission: Impossible si j'en crois ce que je peux lire sur ce jeu à droite et à gauche...

Free Bash



Le plus gros problème, c'est que les gens s'évertuent à comparer un seul jeu à l'ensemble d'une trilogie, DLC inclus. Excusez du peu, mais je trouve ça parfaitement idiot... Si comparaison il devait y avoir, ce serait uniquement avec Mass Effect premier du nom, et force est de constater qu'il tiendrait largement la comparaison dans ce cas là. Je ne pousserais pas le vice jusqu'à faire un comparatif détaillé point par point, mais on y trouverait autant de différences que de points communs.
Quant au reste des critiques négatives, on y trouve souvent les même points abordés, avec plus ou moins de virulence, et elle semblent souvent de mauvaise foi :


  • Les animations des visages : Ça ne ma pas choqué plus que ça, et j'ai déjà vu bien pire. Certes, ce n'est pas glorieux, c'est même parfois vilain, encore plus à coté de ce que fait la concurrence avec le même matos, mais ça ne mérite pas pour autant un tel acharnement...


  • Bugs à foison : J'en ai eu, de chargement, d'affichage, de collision... Mais ça n'a pas affecté irremediablement ma progression ou mon immersion (et il y a nettement moins de bugs ici que dans un Assassin's Creed avant son dixième patch correctif).


  • Disparition de "pragmatisme/conciliation" : Donc un jeu qui prend le parti de ne plus être 'manichéen' c'est un défaut ? Plus sérieusement, si ces jauges ont disparues, il reste le choix du ton de la réponse (logique, sentimental, professionnel, 'badass' et parfois romance), et ce ton peut avoir un impact sur l'interlocuteur (quête non donnée, rupture de relation, pnj présent pendant la bataille finale, etc). Le seul 'défaut' ici, si on compare aux anciens opus, c'est que même en ne répondant que de façon 'badass', notre personnage ne devient pas 'badass' pour autant. Le personnage principal reste ici, tout au long de l'aventure, un personnage profondemment gentil et diplomate... D'un autre coté, notre personnage est un alien dans une galaxie inconnue, c'est un peu son boulot d'etre gentil et diplomate...


  • "Les choix n'ont plus d'importance" : En fait si, ils en ont toujours... Difficile pour l'instant de juger sur le long terme (attendons une éventuelle suite), mais à court terme, certains choix ont des effets immédiats, et concernant le scénario, les choix importants auront un impact sur le déroulement de la bataille finale.


  • Personnages sans charsime et peu attachants : Comme dans le premier opus, j'ai appris à les connaitre et je m'y suis attaché... Quant au charisme, question de gout et de perception j'imagine... Là où je rejoins certaines personnes, c'est sur l'arrivée dans l'équipage de la majorité des persos. On les croise, on papotte, et hop, directement dans l'équipe... C'est un peu trop facile et ils nous avaient habitués à bien mieux et beaucoup plus recherché comme entrée en matière...


  • Quêtes secondaires ininteressantes : J'ai envie de dire "comme dans la majorité des RPG"... On lit de plus en plus l'expression "quête FedEx", mais c'est le genre de quêtes bateaux qui existent quasiment depuis toujours dans les RPG. Faire des aller-retour pour des raisons diverses et variées, c'est tout sauf nouveau... Ce n'est pas parce qu'il existe quelques exceptions (l'exemple du moment est apparemment The Witcher 3) où ce genre de quêtes est réduit au minimum qu'il faut s'imaginer que tous les autres vont suivre cet exemple, même si ça ne ferait pas de mal... Et là encore, j'ai déjà vu bien pire que dans ce jeu.


  • Trop de scan tue le scan : Et bien ne scannez pas sauf si c'est obligatoire... Dans un RPG, je suis du genre à tout fouiller et à faire trois fois le tour d'une pièce avant d'en changer, donc imaginez bien que, là encore, ce scan ne m'a absolulent pas dérangé...

    Imperfections




Des défauts, Mass Effect: Andromeda en a, plus d'un, mais ce ne sont pas, pour moi, ceux qui ressortent le plus dans tout ce que j'ai lu sur le sujet.
Le plus flagrant en ce qui me concerne, c'est le manque de vie dans Heleus... Dans cette nouvelle galaxie, on n'a en tout et pour tout que deux civilisations et un envahisseur, soit trois nouvelles espèces aliens, dont une disparue depuis des siècles, et les fameux envahisseurs qui n'appartiennent apparemment pas normalement à cette galaxie... Idem pour la faune. Peut importe le système dans lequel on se trouve, les animaux sont les même, avec parfois leurs couleurs qui changent un peu... Sérieusement ? Vu la diversité qu'on trouvait dans la Voie Lactée, là ils ne trouvent rien de mieux que ça ? Là il y a de quoi être déçu... Et on pourrait se dire la même chose pour l'exploration. Vu qu'on peut faire des sorties extra-véhiculaires dans des conditions extremes, voire dans l'espace, et qu'on n'a finalment qu'une demi-douzaine d'endroits à visiter, vu le nombre de planètes qu'on croise, c'est vraiment dommage...
Un autre point noir du jeu qu'on pourrait facilement soulever, c'est le coté "Mass Effect sauce Dragon Age Inquisition à la manière de Star Wars Episode VII".
En effet, par bien des aspects, on retrouve les même ficelles que dans Dragon Age Inquisition, en particulier concernant le traitement du personnage principal. J'ai bien aimé Dragon Age Inquisition, même si il reste en deça du premier, il est bien au dessus second opus, mais là, retrouver la même recette transposée dans un autre jeu dénote finalement un certain manque d'originalité. Dans cet ordre d'idée, à l'image de Star Wars Episode VII, ils ont repris 'le meilleur' des précédents opus pour essayer d'arriver à un condensé regroupant ce qu'ils ont jugé être le plus interessant de la trilogie originale. Alors oui, pour ce '1 bis', ça fonctionne assez bien, les anciens joueurs retrouvent des choses qui les ont marqués, et les nouveaux profitent de ce 'best of', mais là encore, c'est également preuve d'un manque d'originalité...
Dernier point noir pour moi, c'est S.A.M.... Je n'ai rien à la base contre cette I.A. (on est loin des Geths ou de Skynet), mais bon sang, qu'il est saoulant... À répéter trente six fois la même chose en deux minutes, il devient vite lourd...
Les autres défauts du jeu, je m'en suis fort bien accommodé, ils ne m'ont pas choqués plus que ça, c'est le genre de défauts qu'on pourrait souligner dans n'importe quel autre jeu...
Ah si, je suis un peu mitigé sur le gameplay et les gunfights... Certes, c'est plus nerveux, mais pour moi ce n'est pas ça qui fait l'essence et la moelle d'un Mass Effect. Là, avec des ennemis affichant un petit air de Locustes, il y a plusieurs séquences où j'ai eu l'impression de me retrouver dans un Gears of War...

To boldly go where no man has gone before...



Après 94h de jeu, je l'ai finalement terminé (à 97%, soit l'histoire principale et la majorité des quêtes secondaires, il doit me rester moins d'une dizaine de 'tâches'), et j'ai vraiment aimé.
J'ai vu Ryder comme une sorte de croisement entre Kirk, parcourant une nouvelle galaxie pour en découvrir les merveilles mais qui n'hésite jamais à s'arreter pour aider son prochain, et Adama, traversant des contrées inconnues à la recherche d'un nouveau foyer pour son peuple mais qui doit faire face à un ennemi redoutable cherchant à exterminer tout le monde...
On a parcouru la galaxie dans tous les sens, on s'est fait des amis, on s'est fait des ennemis, on a rencontré de nouveaux aliens, on a exploré les vestiges d'une civilisation perdue, et après avoir vécu maintes aventures sur des planètes aussi belles qu'hostiles, on s'est battu pour notre survie, pour le salut des habitants de la Voie Lactée, pour celui d'Heleus, et on a finalement trouvé un nouveau foyer...
L'histoire principale n'est peut être pas des plus originales, mais elle est assez riche en péripéties et en rebondissements. Je ne me suis jamais ennuyé. J'ai aimé retrouver ici ce que j'aime dans un space opera classique. On peut même y voir des inspirations, des références ou des clins d'œil à certains des plus connus (Star Wars, Star Trek, Stargate, Farscape, Dune, etc), sans oublier les références directes aux anciens opus de la saga. Je me suis senti investi, impliqué, je voulais vraiment botter les fesses de l'Archonte et ramener la paix dans Heleus.
Je n'ai pas laché le jeu avant de l'avoir fini (alors que j'ai Persona 5 à la maison depuis le 31 mars), j'ai hate de voir ce que donneront les DLC, et même si j'ai terminé l'histoire, je n'ai qu'une envie, c'est de continuer d'y jouer... C'est, pour moi, le gage de qualité le plus important d'un jeu vidéo...
Bien sur que, dans l'absolu, je trouve que les anciens opus sont au dessus de celui là, mais ça ne m'empeche pas d'esperer une suite ou deux, car il y a vraiment du potentiel.
Alors non, Mass Effect: Andromeda n'est pas le spin off du siècle, mais il faut bien avouer qu'il y a peu de sagas capables de n'enchainer que des suites de grande qualité.
Il y a pas mal de sagas de jeux video dont je suis friand, voire fan (Parasite Eve, Shin Megami Tensei, Silent Hill, Final Fantasy, Fallout, Deus Ex, Yakuza, Dragon Age, The Elder Scrolls, Starcraft, The Witcher, etc...), et c'est plus que rare d'en trouver une dont tous les épisodes sont des must...
Du coup, je croise les doigts pour une suite, suivant le modèle crescendo de son ainée, et j'espère sincerement pouvoir encore parcourir Heleus avec Ryder et sa bande. Mais si il ne devait pas y en avoir, alors je referais surement celui là, avec autant de plaisir que la première fois.

il y a 5 ans

2 j'aime

3 commentaires

Mass Effect: Andromeda
The-Goblin
5

Ass Erect : Va me scanner ça !

Grand fan de la trilogie Mass Effect et des productions Bioware, j’attendais Andromeda avec un mixte d’appréhension et d’excitation. Malheureusement au fur et à mesure que les mois défilaient les...

Lire la critique

il y a 5 ans

26 j'aime

11

Mass Effect: Andromeda
Thomas_Quilbeuf
9

Andromeda : ou la nécéssité de remettre les pendules à l'heure !

Guetté par pléthore de fans et de critiques qui l'attendaient au tournant, il est une chose que l'on ne peut nier concernant ce Mass Effect Andromeda : l'encre a coulé ! Par litres même, si vous me...

Lire la critique

il y a 5 ans

25 j'aime

6

Mass Effect: Andromeda
icha
6

Critique de Mass Effect: Andromeda par icha

Critique modifiée une fois avoir fini le scenario principal en 45h Commençons par le commencement. Mon chat s'appelle Garrus, et j'ai fini le 2 et le 3 plusieurs fois chacun. Donc ce test n'est pas...

Lire la critique

il y a 5 ans

21 j'aime

2

Cyberpunk 2077
DocteurKi
8

Strange Year...

Attention, ceci n’est pas une critique (à l’heure actuelle je n’ai toujours pas terminé le jeu). Ceci est une sorte de ‘journal de bord’, je ferais des edits régulièrement. Jusqu’à ce que j’aie fini...

Lire la critique

il y a plus d’un an

18 j'aime

9

Batman : Noël
DocteurKi
8

L'Etrange Noël de Mr. Batou...

Charles Dickens, illustre écrivain anglais, maintes fois adapté, et dont le celèbre "A Christmas Carol" fait toujours une apparition en fin d'années pour les fêtes... C'est arrivé auparavant de voir...

Lire la critique

il y a 10 ans

18 j'aime

The Call of Cthulhu
DocteurKi
8

Ecoutez l'appel !!

Enfin !!! Voila une adaptation exemplaire et originale de H.P. Lovecraft !! Ce film de 47min, en noir et blanc, muet, avec son monstre frolant le Ray Harryhausen et ses trouvailles intelligentes pour...

Lire la critique

il y a 11 ans

14 j'aime