Mass Effect : Andro-mais-chiant

Avis sur Mass Effect: Andromeda sur Xbox One

Avatar CharlieLeChat
Test publié par le
Version Xbox One

Fan absolu des trois premiers jeux que je considère comme mes jeux préférés et une saga où il faut au moins avoir mit le bout de son nez. Mass Effect c'est pour moi le summum du Space Opera, un univers incroyablement riche, fourni, crédible et prenant. C'était donc totalement évident pour moi de me jeter sur ce Andromeda, nouveau départ pour la saga cinq ans après le 3 qui conclut la trilogie "Shepard". J'ai donc précommandé ce jeu les yeux fermés, chose que je n'ai jamais faite et attendu avec une attente certaine de l'avoir entre les mains malgré les critiques assez négatives qui commençaient a fleurir a mesure que la sortie du jeu approchait.
J'ai donc enfin lancé le jeu et durant les 10 premières heures je me suis pris une petite baffe (dans le bon sens du terme). La mise en place de l'univers, l'introduction de la nouvelle race extra terrestre a devoir affronter, le mystère qui plane sur l'habitat 7 et les arches disparues... Tout est fait pour nous mettre a fond dans l'ambiance et nous rappeler que l'on joue a Mass Effect, et que bordel on va adorer s'y perdre.

Venons en au fait, ce qu'on cherche avant tout dans un ME, c'est le suspens de l'histoire, la découverte, les liens qui se tissent entre les différents personnages, la cohérence de l'univers ainsi que sa richesse. Andromeda avait un avantage certain, il pouvait tout reconstruire, partir de 0 avec un nouveau personnage au centre de toute cette histoire, un nouvel équipage, de nouvelles planètes. Sauf que dans les faits, les gars de chez Bioware ont un peu chié dans la colle. Le pitch de base est franchement super : découvrir les mystères que contient cette nouvelle galaxie qu'est Andromède, la coloniser, rencontrer de nouvelles races extra terrestres afin d'établir des liens pacifiques basés sur les échanges avec elles. Le fait que pour une fois, l'humain soit considéré comme l'alien est un concept déjà vu mais toujours intéressant, surtout en fonction de la manière dont il est traité. Ici, ce concept perdure plus ou moins tout au long du jeu et est un aspect plutot réussi. Mais Bioware (dont la plupart des mecs ayant bossés sur les premiers ME se sont cassés) n'a pas réussi a me donner les frissons que j'avais quand je découvrais les mystères de la Voie Lactée dans la trilogie initiale, ni les frissons en découvrant petit a petit les liens émotionnels qui se tissaient entre les différents personnages de notre équipage. Pour faire court : je suis sorti de Mass Effect après environs une soixantaine d'heures de jeu (en faisant évidemment tout un tas de quêtes secondaires) et arrivé au générique de fin, j'étais totalement indifférent. Non pas que la fin soit mauvaise, mais l'enjeu bien que dans le fond présent, était dans les faits mal amené. Aucune dimension épique, aucune sensation, rien, nada. Le jeu ne m'a pas marqué pour un sou, une première pour moi envers la saga.
Les personnages secondaires paraissent au début assez fades, finalement y'en a quand même quelques uns auxquels j'ai réussi a m'attacher un peu, je pense a Drack, Vêtra et surtout SAM. Mais les autres m'ont laissés totalement indifférent. Pour ce qui est de Ryder, le personnage principal, je la trouve (car j'ai pris la version féminine) sans réel charisme, parfois carrément super lourde, avec des dialogues mal amenés ou totalement cliché.
Quand on joue a Mass Effect, on s'attend a des enjeux incroyables. Des choix aussi difficiles a faire que déchirants. Ici Bioware a décidé d'arrêter de nous briser le coeur vu qu'il n'y a plus aucuns choix ayant de réelles répercussions sur le déroulement de l'histoire. C'est franchement triste. De même, adieu le système de pragmatisme/conciliation qui nous permettait de modeler la personnalité de notre personnage, remplacé désormais par un système inutile qui n'a aucun impact sur rien.

Rien qu'à partir de ces éléments, on peut déterminer si oui ou non c'est un bon Mass Effect. Andromeda est un mauvais Mass Effect mais un jeu d'action convenable. Le plaisir de la découverte reste présent mais devient vite redondant. Il y'a trop de choses a faire : le scanner est trop utilisé, tout le temps. C'est franchement lourd. Il y a des tas de planètes (qui sont beaucoup plus nombreuses que dans les autres jeux) qui sont inutiles.
Je dis bon jeu d'action car il n'y a pas grand chose de RPG au final, a part le choix des compétences de son personnages et des coéquipiers, ainsi que le choix d'armes/armures au final assez limité. Adieu le contrôle des équipiers, la pause active et tout ce qui faisait l'identité rpg de la série : tout est automatisé. Ça marche plutôt bien, mais c'est fort dommage.

Pour en rester sur le gameplay : je pense que c'est l'un des atouts du jeu du moins en combat. C'est ultra dynamique, le système de couverture (automatisé) fonctionne bien, a part le scanner, les ajouts comme le jetpack et le dash sont vraiment sympa. Le nomade se conduit bien (on est loin de l'horreur de Mass Effect 1).

Il y'a vraiment énormément de choses a dire sur ce jeu, et je vais forcément en oublier pleins, mais pour aller un peu vite, il y a pleins d'autres trucs qui font pester dans Andromeda. La technique par exemple, même si cela ne constitue pas un critère essentiel, il faut quand même une limite acceptable. Pour le coup c'est très inégal. Il y'a des panoramas très jolis et d'une manière générale le jeu tourne bien. Par contre, les animations des personnages sont ridicules, certaines textures mettent du temps a charger. J'ai observé de nombreux ralentissements et même des freezes parfois accompagnés de plantages (en solo comme en multi). L'éditeur de personnage est a pleurer (de rire mais pas que), certains personnages sont juste hideux. Il y a un réel sentiment de régression par rapport aux autres ME sortis pourtant sur des machines beaucoup plus vieilles, et avec moins de moyens...
Le jeu est aussi bourré de quêtes secondaires inutiles, inintéressantes, qui demandent de faire des allers retours a tout va entre des planètes (coucou les temps de chargements interminables), de scanner des trucs encore et encore... Seuls les quêtes de loyauté pour les équipiers se démarquent, le reste est quasiment a jeter. Et quelques quêtes sont buguées, impossible de les finir. Je regrette aussi l'absence d'une bonne partie du lore de Mass Effect. Ou sont les quariens ? Les hanaris ? Les Drells ? Il en est vite fait fait mention pendant le jeu histoire de justifier leur absence, mais c'est léger...

Au final, et pour conclure, j'ai adoré le jeu au début mais la désillusion s'est vite fait ressentir. Et ça me fend franchement le coeur de dire ça. Je me suis fait chier devant Andromeda. A la fin je n'ai même eu aucune envie de continuer a découvrir les Angaras, les planètes, etc. Seul une petite hype pour le dénouement de l'histoire qui fait son taf, je n'ai cependant pas réussi a cerner si oui ou non elle laissait présager une suite. Je l'espère, dans un jeu mieux fini qui aura fait le tri entre ce qui doit être présent ou non pour offrir un Mass Effect digne de ce nom.

Les trucs cools

  • On retrouve quand même l'ambiance Mass Effect en général
  • Le Gameplay
  • Beaucoup d'infos, de trucs a récupérer a droite a gauche
  • Des panoramas franchement jolis
  • Certains personnages vraiment sympas (Drack, vétra, SAM <3 )
  • Des clins d'oeil sympa aux autres jeux Mass Effect
Les trucs pas trop cools

  • Très peu de moments épiques
  • Bande son trop discrète
  • Beaucoup de personnages sans charisme, y compris Ryder...
  • Plus de choix a réelles répercussions
  • Plus de système de Conciliation/pragmatisme
  • Trop de quêtes secondaires destinées a faire du remplissage
  • Technique vraiment limite (animations, temps de chargements, fluidité...)
  • Le scanner sa mère
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 364 fois
1 apprécie

Autres actions de CharlieLeChat Mass Effect: Andromeda