Carton Gear Solid V (directed by Kojima, produced by Kojima, scenario by Kojima...)

Avis sur Metal Gear Solid V: The Phantom Pain sur PC

Avatar TheIVth
Test publié par le
Version PC

Pourquoi 5 à Mgs 5 me demanderez-vous ?
Et non ce n'est pas une mauvaise blague, alors que j'étais un fan absolu de la saga (les épisodes majeurs au moins) et encore plus du 4 qui était pour moi le MGS suprême (oui, oui je sais les gens l'ont détesté)
Et bien moi non, je l'ai adoré, déjà parce qu'il finalisait selon moi parfaitement la saga, en terminant l'histoire de Solid Snake, en répondant à toutes les grandes questions que l'on se posait, et puis aussi et surtout car c'était un jeu comme jamais je n'en avais vu avant, des scènes totalement tripées, un gameplay pas forcément équilibré, mais complètement fou, des cinématiques encore plus longues que dans les précédents, et oui je l'avoue, j'ai adoré le faire, j'y ai joué avec des potes, nous avons passé énormément de temps ensemble à jouer à ce jeu, chaqun avec son propre gameplay et ses propres idées pour passer une séquence (bourrinage, magasines playboy, baril roulant) on se passait la manette, on regardais ensembles les cinématiques, on les mettais en pause pour discuter de ce que l'on avais compris, ou de ce qu'on en pensait, bref, j'ai trouvé ça juste génial !

Ainsi, quand MGSV à été annoncé, j'ai bien évidemment été hypé comme un malade quand j'ai vu le synopsis, je me suis dit, ça y est, il y'aura un nouveau MGS3, et je m'attendait à voir comment BigBoss est devenu le méchant de MG premier du nom, trahisons, découverte des manipulations des patriotes, trahisons des USA, etc etc, et je pensais que le jeu allait nous mettre dans la peau d'un genre de terroriste qui pète progressivement les plombs en nous forçant donc à jouer le badguy-chef militaire fou, mais qui est devenu mauvais pour de "bonnes" raisons....

Et non, ce n'est pas du tout le cas ici, nous sommes simplement de gentils humanitaires devant sauver des enfants soldats....

Vous pouvez un peu mieux comprendre ma colère quand vous voyez ce que j'avais imaginé pour ce jeu qui selon moi est le MGS de trop.

Déjà, le début est génial, dans la veine de Mgs4, mais très rapidement vous serez catapultés sur le terrain, pour accomplir différentes missions principales et secondaires toutes plus chiantes les unes que les autres...

Pourquoi sont elles chiantes ? sans doutes car elle ne présentent aucun intérêt scénaristique, par exemple, vous devez sauver un otage retenu prisonnier dans une base africaine, vous galérer à arriver jusqu'à lui sans vous faire repérer, mais le personnage ne dit rien, il n'est personne, vous le ramener dans votre base comme un quelconque soldat sans intérêt...

Les premières cinématiques apparaissent au bout de 3 heures de jeu, et sont franchement inintéressantes, de plus elle sont SI RARES que l'on as l'impression de ne pas jouer à un Mgs, c'est quand même dingue, et triste même, ok, parfois elles étaient un peu ridicules, ou un peu nanardesques (c'est japonais merde quoi ! ) mais elles étaient toujours plaisantes à regarder...

Là j'ai dû jouer peut être 5 missions avant d'avoir une cinématique et vous pouvez imaginer ma déception quand j'ai vu la tronche de la cinématique...
Je rentre à la base après une dure mission, et là, Ocelot m'accueille avec une flopée de soldats, je m'attends à enfin avoir des révélations, des explications sur toutes ces missions chiantes que j'accomplis, ou alors un moment mélodramatique à la japonaise, mais non, les mecs sont là pour me dire que je pue du cul, car je me suis planqué dans une poubelle pendant la mission... super...

Donc comme je l'ai dit, c'est la fin des MGS cinématiques, et le début des cassettes audio... mais quelle blague !

Premièrement, elles sont chiantes, et sans intérêts, c'est un peu comme de regarder un film que vous adorez, mais refait par de mauvais doubleurs le tout juste en audio, sauf qu'il n'y as que quatre voix différentes, toutes merdiques. (1 chialeur insupportable : Otacon, et trois badass à la voix monocorde Ocelot, snake, Miller)

Deuxièmement, vous ne pourrez pas les écouter dans votre base, car vos crétins d'esclaves-soldats vont venir parler des coussinets de pattes de chien, et les sous titres de leur conversations à la con vont prendre le dessus sur les sous-titres de vos cassettes.

Vous serez donc obligé de les écouter dans l'hélico (avec un bruit d'hélico insupportable) ou en mission... super.

Je vous promet que j'ai essayé de les écouter, mais au bout de 10 minutes à écouter ces cassettes, Un ami en visite chez moi m'a vu devant mon pc, voyant une image d'hélico vide à l'écran, et moi statique et passif, à écouter des histoires complètement nanardesques et sans intérêts, il à rit, et là j'me suis dit bon, il à raison ça vaut que dalle, et j'ai repris le jeu.

Parlons un peu du jeu maintenant, j'ai en effet lu sur tous les sites de test de jeux que le gameplay était excellent, et c'est vrais, mais en partie seulement. En effet il y as de GROS problèmes de gameplay qui rendent le jeu très frustrant. commençons par le commencement....

Les compagnons :
-Le chien est le meilleur, mais il rend le jeu trop facile, car ce dernier va spotter toutes les cibles dans un rayon énorme, donc pour un véritable gameplay d'infiltration, ne le prenez pas !
De plus, son IA est mal codée, et il va très souvent se placer devant vous au moment du headshot capital, le genre que vous ne pouvez pas vous permettre de louper ...
-Quiet, peu d'options de placement, et cette connasse (qui s'appelles quiet quand même) ne peut pas s'empêcher de chanter une petite chanson insupportable, on dirais presque une blague de Kojima....
-Le Cheval, inutile dès que vous aurez le Walker
-Walker, c'est le meilleur et plus plus utile, dommage que le design de la map rendent ses déplacement compliqués.

Déplacement, Mécaniques d'infiltration : Ici, c'est quasi parfait, rien à redire selon moi.

Mécaniques de la Mother-Base : Alors là c'est juste casse-couilles, vous vous rendez compte que pour débloquer quelque chose vous devez attendre parfois 2 heures ! Parfois 4 HEURES !! et attention, ce n'est pas du temps que vous pouvez passer avec le cigare, ni simplement en revenant sur le jeu le lendemain, non, vous devrez attendre en laissant le jeu ouvert, et certaines améliorations vous forcerons à farmer pendant des jours afin de débloquer certains objets, ce qui fait que ma critique sera incomplète étant donné que je ne pourrais jamais avoir tous les objets à moins de cheater la sauvegarde du jeu...

Sans parler de certaines fonctions qui sont simplement bordéliques à débloquer, par exemple la customisation d'armes qui était vendue comme une option du jeu fondamentale, mais qui finalement se débloquera vers les 3/4 du jeu en étant obligé d'accomplir des missions secondaires cachés... ridicule... et quelle à été ma déception quand j'ai vu que de toutes façon je ne pouvais rien customiser, vu que je n'avais pas débloqué suffisamment d'armes...

Quand aux maps, autant le dire, elles sont franchement laide et mal fichues, par endroit pour une mission en particulier par exemple, vous pourrez escalader une falaise, mais pendant tout le reste du jeu vous passerez des heures à chercher désespérément une faille dans l'une d'elles afin de tenter une approche tactique, mais non vous aurez beau chercher, les maps ne permettent pas ce genre de choses, ce qui est très dommage pour un jeu qui se veut "ouvert"...

De plus, les deux maps proposées sont très similaire, et on as l'impression qu'il en manque au moins deux, personnellement j'aurais apprécié une map plus urbaine, et une autre enneigée afin de diversifier, mais non, vous vous taperez du désert, et du désert un peu moins désertique...

Bref, une véritable déception pour ma part, et sans doutes mon dernier MGS, je resterais donc sur mes bons souvenirs du 4, et je tenterais d'oublier cet opus de trop.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2555 fois
4 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de TheIVth Metal Gear Solid V: The Phantom Pain