Avis sur

NBA Playgrounds sur Xbox One

Avatar Sscrew49
Test publié par le
Version Xbox One

NBA Playgrounds sort de nulle part et vient prendre un créneau laissé libre depuis bien longtemps en matière de basket arcade et de streetball. C'est donc plein d'espoirs que le titre est accueilli.

Le jeu possède les licences de toutes les équipes NBA pour un équivalent de 5 joueurs par franchise, incluant parfois quelques légendes mais avec aussi des absents (Jordan, Bryant, Isaiah Thomas). C'est un premier bon point qui amorti un peu la déception de n'y voir aucun mode de jeu très développé. En lieu et place, un mode Tournoi contre l'IA à travers quelques villes du Monde qui a de quoi occuper une dizaine d'heures malgré tout. Ou encore un mode online qui ne permet pas de jouer contre des amis...

L'intérêt principal reste de débloquer les cartes de nos joueurs favoris à travers un système de progression tout à fait ordinaire : Jouer, gagner des points à chaque match et débloquer des packs de cartes en sus de l'amélioration des joueurs. Les cartes se débloquent suffisamment rapidement pour ne pas nous frustrer, même si les doublons de joueurs se font de plus en plus présents.

Un très bon point pour ne pas se cantonner aux superstars : Les joueurs NBA ont tous un nombre de points de compétences semblables : 49 pour un joueur confirmé (Ex: Rubio) et 50 pour une Légende (Ex: Jason Kidd). Si vous voulez jouer avec des rookies (45 ou +), etc vous n'en serez pas (lourdement) sanctionnés sur le terrain !

Néanmoins, la difficulté imposée du jeu pourrait vous ralentir à de nombreuses reprises dans votre quête. NBA Playgrounds est un jeu arcade "à l'ancienne" avec une IA intransigeante en attaque. Elle pourrait vous faire tourner sous les 40% de victoires. En effet, le jeu est simple à prendre en main mais difficile à maitriser. Le gameplay est extrêmement punitif, notamment sur la fatigue à gérer précieusement en défense et attaque. C'est aussi le cas pour le timing capricieux des tirs (lay-up et dunks inclus!) ainsi que des contres. Pour ne rien faciliter, le timing change selon chaque joueur. 2K finirait même par être plus simple, mais c'est une qualité !

A ce propos, le profil et les caractéristiques naturelles de chaque joueur NBA garde toujours sa grande importance ici. Mais globalement, l'aide à l'écran est bien insuffisante pour percer certains mystères de gameplay. Il faut alors progresser sur le tas, au hasard de la chance et par l'échec. De ce fait, il parait quasi impossible pour un invité de venir taper un habitué sur le jeu. Rentrer des simples tirs sera déjà un premier défi.

NBA Playgrounds donne envie de jouer rapidement et dans l'excès (en pressing & tir rapide), c'est un tort. Ne se précipiter sur aucune touche d'interception (perte d'énergie) et simplement rester au marquage est parfois la meilleure défense : Profiter de l'horloge des 12 sec pour pousser l'IA à bout de possession est une façon rare mais efficace de la voir rater un tir. Et puis, l'IA partenaire aide bien en défense. En situation d'attaque, il faut éviter à tout prix les 1vs1 contre les excellents intercepteurs ou les tirs à 3 points à la Curry. Démarqué, reposé et à l'arrêt, les chances augmentent considérablement. En prenant compte de ces quelques conseils, on prend progressivement la mesure de l'IA.

Le jeu est pimenté par quelques items. Des bonus "scriptés", au sens où ils ne viennent pas aléatoirement déséquilibrer les parties, viennent ainsi apporter un peu plus de fun : Rentrer automatiquement un tir, Courir sans se fatiguer, doubler les points du prochain tir, réduire le temps de possession de l'adversaire. Rien de sensationnel mais ils sont tous d'une bonne utilité. Et c'est ce que l'on leur demande.
La direction artistique "cartoon" est réussie (et techniquement sans défaut) mais trompeuse pour celui qui penserait acquérir un jeu ne demandant aucun effort. A l'inverse, d'autres seront agréablement surpris d'y voir quelque chose de bien plus "hardcore" que présumé. Reste alors à savoir dans quel camp vous vous rangez. Si les développeurs suivent bien leur jeu, ce qui semble avoir été promis (et ce gratuitement), NBA Playgrounds ne pourra être que meilleur. Et il est déjà très bien...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 173 fois
2 apprécient

Sscrew49 a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste NBA Playgrounds

  • Jeux vidéo
    Illustration Mes Jeux Xbox One

    Mes Jeux Xbox One

    Liste non exhaustive : Je n'inclue les jeux gratuits (EA Access ou Xbox Live Gold) que dans le cas où ils m'intéressent.

Autres actions de Sscrew49 NBA Playgrounds