Outer Wilds, une ode à l'exploration.

Avis sur Outer Wilds sur PC

Avatar Bioman
Test publié par le
Version PC

Introduction

Outer Wilds est une ode à l’exploration. Quiconque affirme le contraire ment outrageusement. Développé par Mobius Digital, ce jeu indépendant nous met dans la peau d’un voyageur galactique qui doit sauver son univers de l’explosion d’une supernova. Rien que ça !

Cependant, lors de votre première session de jeu, vous n’allez pas forcément comprendre toute l’ampleur de ce qui vous attend. Vous incarnerez un jeune habitant d’Âtrebois pour la première fois après tout. Vous prendrez sans nulle doute le temps d’explorer votre jolie planète et vous constaterez avec émerveillement que votre civilisation, qui semble nullissime en matière d’avancées technologiques, dispose d’un programme spatiale développé dont vous incarnez l’un des principaux espoirs ! Oui oui, sans blagues !
Par la suite, sans bien comprendre pourquoi, une statue récupérée d’une civilisation ancienne va se mettre à vous avertir d’un danger imminent lors de la visite de l’observatoire de votre planète. Encore une antiquité qui prévoit la destruction de l’univers. Bien sûr, on est l’élu.

Rapidement, sans trop réfléchir, vous allez partir dans l’espace à bord de votre nouveau vaisseau clinquant. Vous avez signé pour ça après tout. Vous serez super content. Vous découvrirez un univers entier ! Vous observerez le soleil, compterez les millions d’étoiles, puis puis … vous mourrez. Soit parce que vous aurez touché le sol d’une autre planète à la vitesse de 1000 mètres par seconde, ce qui fait mal, soit parce que vous manquerez d’oxygène en arpentant les tréfonds d’une caverne obscure située sur une planète en voie de destruction ou parce qu’une explosion titanesque aura détruit l’univers. Aïe. Pourtant, malgré tout ça, vous n’aurez pas perdu la partie. Loin s’en faut.

La supernova aura détruit tout votre univers, certes. Néanmoins, par le plus grand des bonheurs, c’est ici que toute l’aventure prendra de l’intérêt. Après une agonie rapide et une obscurité brève, vous ouvrirez les yeux et vous vous retrouverez exactement au même endroit qu’à votre premier réveil. Personne n’a l’air d’être au courant de rien. Allez ! Vous vous doutez de ce qui se passe, non ? Oui, vous avez deviné, une boucle temporelle !

Pourquoi cette boucle ? L’étrange statue rencontrée lors de votre première session de jeu a déclenché ce phénomène temporel qui vous permet de revivre et de retourner à votre point de départ toutes les 22 minutes, lorsque la supernova explose ou en cas de mort imminente. De ce fait, vous allez devoir explorer un univers pas à pas pour comprendre comment empêcher sa destruction car vous êtes le seul à vous rendre compte de l’immense danger qui pèse sur la galaxie. C’est plutôt rassurant, non ?

Pour aller jusqu’au bout, vous allez devoir jouer l’archéologue en herbe et récolter des informations relatives à l’ancienne civilisation des « Nomaïs », celle-là même qui s’est exprimée à vous grâce à l’étrange statue. Toutes ces informations cruciales seront amassées et stockées à chaque session de jeu dans le journal de bord de votre vaisseau. Rien ne se perd dans Outer Wilds.

Construction de l’univers

Effectivement, dans Outer Wilds rien ne se perd, rien ne se créé, tout est en constante transformation. Impossible de parler de ce jeu sans parler de l’immense, de l’énorme, de l’incroyable cohérence de l’univers sur le plan de la construction du monde du jeu. Les superlatifs manquent pour décrire le génie et le travail acharné qu’a dû réaliser les développeurs de Mobius Digital pour fournir cette qualité de construction de niveau, de « level-design ». Tout ce travail réalisé par un studio indépendant de surcroît.
Chaque planète traversée est unique et possède des indices permettant de mieux comprendre comment la galaxie est amenée à disparaître.

Toutes ces informations sont accessibles dès le début du jeu si l’on sait où, quand et comment les chercher.

Et c’est là le génie d’Outer wilds. Tous les outils indispensables pour arrêter la supernova sont à portée de main du joueur dès le départ. Nul besoin d’aller chercher un marteau à l’autre bout de la galaxie pour pouvoir ensuite construire tel objet etc. Non ! Seules les informations des anciens manquent pour comprendre comment arrêter la destruction de l’univers.

(ou presque)

Le « level-design » de l’univers se distille savamment tout le long de nos recherches. C’est du grand art et je ne peux malheureusement pas en dire plus sans gâcher la satisfaction des découvertes.

Narration du jeu

Vous l’aurez compris, pour apprécier Outer Wilds, il faut explorer et prendre le temps de la compréhension. La liberté totale de nos mouvements rend la concentration du joueur obligatoire pour pouvoir avancer scénaristiquement. Point de cinématiques ou autres facilités pour nous expliquer comment empêcher la supernova d’exploser. C’est dans la recherche que se trouve toute la profondeur de cette œuvre.

Intrinsèquement liée à l’univers physique du jeu, la narration se dévoile lentement et ne s’ouvre qu’à ceux qui prennent le temps de comprendre comment les évènements se produisent et s’enchevêtrent et vice-versa. Les indices laissés par les « Nomaïs » sont autant des clefs pour résoudre les mystères de ce monde que des témoignages invitant l’imagination du joueur à bouillonner pour former une image précise de ce qu’a été cette civilisation avant son extinction.
Le ton résolument joyeux, humoristique et léger de cette œuvre de prime abord tranche avec la dangerosité et la complexité qui entoure constamment le joueur : nous sommes seuls face au monde. Ce subtil mélange de tons permet à Outer Wilds d’offrir une ambiance unique qui ne laisse pas indifférent. Pour renforcer ce propos, on peut également évoquer les musiques, tantôt joyeuses, tantôt mystérieuses et inquiétantes, qui soulignent avec force l’ambiguïté et le mystérieux de cet univers. Par ailleurs, les personnages, tous très enjoués et joyeux, contrastent avec l’environnement inhumain, hostile et inexorable.

Conclusion

À travers nos pérégrinations, on se rend compte qu’Outer Wilds prend de contrepied bon nombre de préjugés sur le jeu-vidéo. Loin d’être un petit jeu d’exploration contemplatif, Outer Wilds se révèle être un jeu intelligemment construit et subtil sur le fond comme sur la forme. Cette œuvre unique en son genre pousse le joueur à réfléchir sur les causalités qui régissent les évènements de son univers dans une liberté totale de mouvements. Indéniablement, seule une implication cérébrale et émotionnelle peut vous amener à comprendre comment sauver l’univers. Tant mieux, vous avez signé pour ça, non ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 252 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Bioman Outer Wilds