Un nouveau vent souffle sur le monde Pokemon, laissez-le vous emporter!

Avis sur Pokémon X sur Nintendo 3DS

Avatar YanouSefirosu
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

[Contexte] Je suis un joueur de Pokemon depuis la version bleu, réellement retombé depuis un an dans le monde Pokemon en devenant un joueur du TCG Pokemon, ce qui m'a fait m'intéresser à ces deux nouveaux opus et j'ai craqué, j'ai voulu retenter l'expérience! Ma critique avait été réalisé avec environ 7h de jeu mais après réflexion, j'ai décidé d'éditer une fois le jeu terminé. Aucun véritable spoiler ne se trouve dans ma critique, même si quelques situations du jeu sont abordées.[/Contexte]

Game Freak a réussi un coup de maître avec Pokemon X et Y en réussissant à réintéresser les joueurs de la première heure tout en permettant aux joueurs récents de découvrir les anciennes générations plus en détail. Là où Pokemon Noir et Blanc avaient décidé d'opérer un reboot complet, nuancé par les versions 2, on sent ici très rapidement que Nintendo a voulu caresser dans le sens du poil les fans de la première heure.
Le faible nombre de nouveaux Pokemon, ne comptons pas les méga-évolutions comme de nouveaux Pokemon ici, a permis d'assurer globalement une très bonne qualité pour ceux-ci, chose qui était profondément reprochée à Game Freak depuis la génération 4, voire la 3eme pour certains mécontents. La présence de seulement 3 Pokemon légendaires est aussi symptomatique de ce changement d'orientation, un retour au source avec des générations moins compliquées et des Pokemon réellement emblématiques. Le trop plein de légendaires était un fléau terrible pour les générations 3, 4 et 5.
Démarrer le jeu et voir dès les premières zones apparaître de très nombreux Pokemon des premières générations était un bonheur depuis trop longtemps refusé à ces fans vieillissant, délaissés par envie de s'approprier une nouvelle génération de fans de la licence. Ce renouveau permet ainsi aussi aux jeunes générations qui n'ont pour certaines même pas connu la génération Rubis et Saphir (voire Diamant et Perle) de découvrir un nombre incalculables de créatures qui avaient jusque là disparues.
La présence de Pikachu dans la première véritable zone du jeu est là aussi à souligner.

Le jeu en lui-même, au-delà des Pokemon, voit réellement un réhaussement de ses caractéristiques.
Le premier point qui frappe est l'évolution graphique: ce Pokemon est tout simplement de très loin le plus beau qu'il nous ait été donné d'admirer sur console portable. Le passage à la 3D, qui m'inspirait des craintes, est une réussite totale, donnant une toute nouvelle immersion au jeu et permettant de nombreuses choses impossibles jusque là (vue de la hauteur d'une montagne, l'immensité d'un château, un environnement beaucoup plus saisissant...), je ne compte plus le nombre de lieux qui m'ont fait m'arrêter pour admirer quelques instants la zone. Il faut nuancer cette évolution par une désagréable pixellisation des contours qui vient cependant probablement plus des limites inhérentes à la machine que du jeu lui-même. Ce problème est peut-être moindre sur 3DS non XL.
L'absence quasi-totale, réduite à quelques passages scénaristiques et aux combats, de 3D stéréoscopique est à souligner mais peu étonnante vu les polémiques dues à cette fonction de la console et ses effets sur les jeunes enfants.

Les animations des Pokemon en combat sont par la même occasion passées à un tout autre niveau: de nombreux mouvements peuvent être réalisés par le Pokemon en fonction de l'attaque utilisée, les attaques ayant ici encore plus de place pour s'exprimer il est à noter que les attaques sont désormais très agréables à regarder et parfois très impressionnantes. Certains cris ont par la même occasion étaient revus et on reconnaît par exemple très facilement un Pikachu ou un Psykokwak qui entrent dans le combat. On revient ici sur l'envie de Game Freak d'offrir un jeu bourré de clins d'oeils (plus tournés vers les fans de la première heure que ce à quoi ils nous habituaient jusque là) et de modifications afin de réintéresser ses fans de la première heure dans les jeux vidéos de la licence.
A l'exception de certains cris, le plan musical est clairement le point faible du jeu. Entendez-moi bien par-là: le point qui a vu le moins d'amélioration. Certes, la musique est plus agréable. Malheureusement, on se trouve très (trop?) rapidement à avoir l'impression d'entendre la même musique inlassablement... On touche d'ailleurs ici probablement à un problème insoluble.

Sur le plan technique, le jeu a globalement été amélioré en fluidité et en rapidité: les déplacements vont plus vite (même si légèrement difficiles à contrôler à grande vitesse avec l'analogique), les centres pokemon soignent plus vite, les combats sont plus rapides mais les sauvegardes ont elles aussi subi un gros changement: moins d'une demi-seconde pour sauvegarder! Des changements qui peuvent paraître basiques mais qui sont, à leur niveau, une véritable révolution pour la série: qui n'a jamais abusé d'un bouton A pour passer le centre pokemon, qui n'a jamais été énervé par l'infini temps de sauvegarde, qui n'a jamais été agacé par d'interminables combats contre des Pokemon sauvages sans le moindre enjeu?

Avant d'évoquer le scénario du jeu, je souhaite évoquer Kalos. Et oui, la France millediou de diou.
Et bien étonnament, que ce soit volontaire ou non, j'ai trouvé que plusieurs situations rappelaient effectivement ce qui se produit chez nous (pas uniquement mais en tout cas des situations bien connus de pas mal de français!) dès le début du jeu, ce qui, j'espère, augure de bonnes allusions pour la suite du jeu. Je ne donnerai ici que deux exemples: un des premiers adversaires du jeu se mets à parler ch'ti pour vous affronter (heureusement, je n'en ai pas recroisé depuis) mais aussi une coupure de courant dans Illumis, la ville principale de Kalos. Les paroles des agents chargés de vous empêcher de traverser la ville, et la situation elle-même bien qu'extrapolée, m'ont personnellement beaucoup rappelé les discours de la SNCF ou ceux entendus lors de problème dans le métro (je suis toulousain et on a très souvent des pannes pour ça...). J'espère réellement voir d'autres situations de ce genre dans la suite du jeu.

Passons maintenant au scénario de ces deux nouveaux Pokemon. J'ai édité cette partie car la fin du jeu est réellement différente de ce que j'avais pu voir jusque là. En effet, le scénario qui était un véritable point d'interrogation pour moi au sujet de ces deux opus, était réellement décevant, Game Freak retombait dans une histoire aux justifications très faibles et aux discussions plus qu'enfantines. Il est réellement dommage que la Team Flare soit tournée en ridicule à ce point alors qu'elle pourrait être utilisée bien autrement et l'affrontement final face à celle-ci montre bien que l'histoire aurait pu être d'un tout autre accabit. On sent en effet un réel changement, des thèmes bien plus adultes (bien que le mot soit un peu fort) sont abordées que ce soit sur l'influence de l'homme sur son environnement, les effets de la guerre sur les esprits comme sur les corps ou encore le rapport au temps. Ces thématiques qui sont ensuite reprises pour terminer l'histoire laissent un vrai sentiment d'amertume : on effleure ce que tout fan de la première heure espère voir arriver chez Pokemon, un jeu dont le scénario serait un des attraits principaux avec des sujets touchant plus les joueurs adultes. Difficile à régler lorsqu'on vise un public jeune et je souhaite bon courage à Game Freak pour le faire, si tel est leur objectif à long terme.
La question que je me posais cependant jusqu'à cette évolution était de savoir si l'on joue réellement à Pokemon pour le scénario? Bien que je me permette fortement d'en douter, mon point précédent reste valide. Pokemon est avant tout une aventure se vivant en côtoyant son équipe et en s'immergeant au maximum dans son développement afin de faire d'elle l'équipe qui nous correspond le plus et avec laquelle on aura envie d'affronter ses amis. J'exclue ici volontairement les stratèges, je suis convaincu qu'ils font d'abord leur aventure pour la plupart avec les Pokemon qu'ils souhaitent puis seulement après se mettent à optimiser avec les meilleurs Pokemon présents.

Pokemon X et Y sont deux immenses réussites. Le retour actuel des joueurs est extrêmement positif, ce que le jeu n'avait plus reçu depuis les versions Rubis et Saphir (certes, on entend toujours plus les mécontents) et est à mon avis amplement mérité. Game Freak a pris un risque immense en réalisant certains changements inattendus, que ce soit du passage de la 2D à la 3D, de la faible présence de 3D stéréoscopique, de la réimplantation massive de Pokemon de générations précédentes ou encore par le faible nombre de Pokemon de la nouvelle mais a parfaitement exécuté les objectifs que le studio s'était donné avec ces deux opus et a, enfin, réellement donné un nouveau souffle à la licence qui va probablement, une fois encore, réaliser des ventes sensationnelles à travers le monde.

Attrapez-les tous, devenez le meilleur dresseur, réalisez un objectif qui vous tient à coeur ou même un mélange de tout cela mais ne ratez pas la sixième génération de jeux Pokemon et rejoignez-nous dans l'aventure!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1991 fois
30 apprécient

YanouSefirosu a ajouté ce jeu à 8 listes Pokémon X

Autres actions de YanouSefirosu Pokémon X