Bande-annonce
Jaquette Prey

Prey

(2017)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 7
  2. 10
  3. 22
  4. 59
  5. 115
  6. 239
  7. 515
  8. 726
  9. 369
  10. 80
  • 2.1K
  • 387
  • 1.6K
  • 143

Vous vous réveillez au cours de l'année 2032, à bord de Talos I, une station spatiale en orbite autour de la lune. Vous êtes le sujet clef d'une expérience censée altérer l'humanité à jamais, mais la situation s'est transformée en cauchemar.

Match des critiques
les meilleurs avis
Prey
VS
Avatar Yves_Signal
9
Everybody's gone to Talos 1 (sans spoiler)

Sur : Arkane Austin voulait nous livrer une suite spirituelle à System Shock 2, il ne nous ont pas menti. Exit le background du premier Prey, saboté par son éditeur bienveillant qui a préféré sacrifier un studio réticent à tâcheronner pour en racheter la licence pour une bouchée de pain et ne pas donner suite à un Prey 2 pourtant prometteur. Prey partage autant de choses avec son prédécesseur que Keanu Reeves avec son public. Pour autant, ça n’entache en rien l’excellent travail d’Arkane Austin....

43 12
Pas Prey d'y revenir!

Sur : Douche froide complète que ce Prey 2017. J’aurai adoré aimer ce titre, j’étais même quasiment certain de l’apprécier. Reboot de reboot, ce jeu porte ce nom comme il aurait pu en porter un autre, mais là n’est pas le débat. Ce Prey est donc un mélange entre Half-Life (FPS très scénarisé et scripté où on parcourt un environnement SF crédiblement agencé), System Shock (mâtiné de concepts de jeu de rôle et d’horreur) et de Dead Space (on joue dans une station spatiale hostile). Mais ce Prey... Lire le test Prey sur

2

Critiques : avis d'internautes (74)

Prey
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Prey par noarr

Sur PC : Voilà, la petite claque 2017 c'est PREY. J'avoue, j'avais quelques doutes avant l'achat. Même si j'ai toujours eu confiance en Arkane. Et voilà, 37 heures plus tard, j'ai quitté Talos one complètement épaté par l'aventure. Bien sûr on pourra toujours lui trouver des défauts, mais la générosité du titre, ses mécanismes qui laissent la part belle au joueur, une écriture pas dégueu et une... Lire le test Prey sur PC

4
Avatar noarr
9
noarr ·
Découverte
Prey for Talos

Sur PlayStation 4 : Ce qui définit Prey fondamentalement, c'est sa cohérence et son organisme qui sont au centre de tout ce que le jeu propose, et c'est ce que soulignaient la presse et les joueurs à sa sortie. Le jeu a cependant été un relatif échec commercial, sans doute par sa différence avec les "autres FPS" actuels, et peut-être parce que le jeu a quelques éléments qui ne plairont pas à tous.... Lire le test Prey sur PlayStation 4

20 2
Avatar Floax
8
Floax ·
L'Homme dans le labyrinthe

Sur PC : Depuis ses humbles débuts avec Arx Fatalis et Dark Messiah, jusqu’à la consécration avec Dishonored, Arkane n’a jamais caché l’influence considérable des titres de Looking Glass et Ion Storm sur leurs propres jeux. Le studio a su rester fidèle à la philosophie des immersives... Lire le test Prey sur PC

30 4
Avatar Asarkias
10
Asarkias ·
50 nuances de Prey

Sur PC : S'il y avait une chose à éviter pour un jeu triple A en 2017, c'était bien de sortir juste après Zelda Breath of the wild et Persona 5. Il est difficile d'exister dans l'ombre des titans et Bethesda l'aura compris dans la douleur. Il est ici question de Prey, sorti dans l'indifférence quasi-totale, reboot peu fidèle d'un jeu obscur et probablement le jeu le plus under-hypé de l'année.... Lire le test Prey sur PC

17 5
Avatar HolyDonut
10
HolyDonut ·
Half life 3 ?

Sur PlayStation 4 : Je regrette vraiment de l'avoir découvert aussi tard. Je voyais souvent revenir ce jeu comme étant l'une des très bonnes surprises de la génération et effectivement je comprend aisément ce qu'on lui trouve. Avec ce "Prey" on a tout ce que j'aime : un cadre SF en huis clos dans une station spatiale, une ambiance angoissante et pleine de tension à la sauce Survival, une DA rétro futuriste... Lire le test Prey sur PlayStation 4

4 2
Avatar Florian Malnoe
8
Florian Malnoe ·
Toutes les critiques du jeu Prey (74)

Bande-annonce

Prey