Avis sur

Prey sur PC par Jérôme Richenauer

Avatar Jérôme Richenauer
Test publié par le
Version PC

Prey, j'avais bien aimé. Rien de révolutionnaire, quoique, mais bon. Très plaisant. Mais le développement du 2 battait de l'aile depuis tellement longtemps que je n'en attendais plus rien. Jusqu'au jour où on m'annonce que c'est Arkane, l'un de mes studio fétiche, qui prend les rennes avec un reboot total. Je ne parlerais pas du scénario, très bon, qui fait se poser des questions, donne des choix moraux et sait surprendre. Mais je ne veux pas spoiler. Vous êtes donc Morgan (homme où femme, à vous de choisir) et vous êtes sur la station talos-1. Vous vous en doutez, ça va mal se passer. En terme de gameplay, on est vraiment au croisement entre 2-3 licences. Successeur spirituel de System shock 2, il emprunte allègrement à Metroid Prime, Dishonored où encore Bioshock. Et il le fait bien. La station est découpée en 8 où 9 zones ouvertes, pour peu que vous ayez les moyens d'avancer (pouvoir, clé, passe, mot de passe etc...) et il vous arrivera souvent de vous perdre un peu, malgré la carte bien foutue, merci aux designer des niveaux qui ont fait un excellant travail. Le jeu tient carrément la route (j’émets juste des réserves sur les visages) et je n'ai eu à subir aucun ralentissement. Ma partie à atteint facilement les 35 heures, sachant que j'ai laissé quelques trucs derrière. Vous aurez aussi le choix sur votre manière de jouer: Allez vous misez sur votre humanité sans utiliser aucune puce extraterrestre ? Jouer discrétion (aux options certes réduites, mais efficaces)? Décimer tout ceux que vous verrez où essayer de les sauver, avec les conséquences que ça suggère ?
Arcane, à son habitude, nous livre encore une grande œuvre. Par contre, elle ne fait pas de cadeau, le jeu étant assez violent quand il le veut, surtout que les ennemis de bases, qui peuvent faire très mal, peuvent prendre n'importe quelle forme.
Prey, je valide. Et si l'idée leur prend, je valide le prochain.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 123 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Jérôme Richenauer Prey