👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

NARRATION
Histoire : * * * *
De retour de l’expérience Rhombus of Ruin, le jeune Razputin Aquato et sa fine équipe enquêtent sur la psyché du docteur Loboto afin de découvrir l’identité de son patron, mais surtout dans quel but il a commandité l’enlèvement du chef des Psychonautes. A la surprise générale, les quelques pistes décelées les mènent tout droit à un événement tragique datant de plusieurs décennies : le déluge de Grulovia par la terrible Maligula, une psychique aux pouvoirs d’hydrokinésie redoutables… Pourtant enterrée depuis fort longtemps, celle dont le nom hante encore bien des esprits pourrait revenir d’entre les morts et faire à nouveau déferler sa folie sur le monde... Une excuse toute trouvée pour Raz – lui dont la malédiction est de mourir noyé – de ramener à la raison ceux qui furent les seuls capables de la vaincre : le légendaire Ford Cruller et son groupe fondateur des Psychic-6…

Plus de 16 ans après, la suite tant attendue du déjanté Psychonauts nous embarque dans une aventure tout aussi rythmée et au scénario tissé de mystères et de rebondissements ! En plus d’être remarquablement mises en scène, les différentes cinématiques abordent avec subtilité et humour des thématiques psychologiques plus sérieuses, comme la dépendance, l’anxiété ou l’alcoolisme, tout en illustrant de manière cathartique leurs guérisons. Dans les grandes lignes, on pourra aussi s’amuser des correspondances entre l’histoire de Raz et celle d'Harry Potter : l'institution pour prodiges aux pouvoirs spéciaux, le traître à démasquer en son sein, les parallèles Cruller/Dumbledore, Maligula/Voldemort ou encore Psychic-6/fondateurs de Poudlard… Un comparatif tout à l'honneur du jeu de Tim Schafer, qui aboutit sur une belle surprise narrative !

Personnages : * * * *
A l’instar de son histoire, les différents personnages de Psychonauts 2 sont très réussis, tant au niveau de leur chara-design que par leurs personnalités excentriques : le héros Razputin et sa famille d’acrobates, sa petite-amie Lili et les autres stagiaires, ainsi que Ford Cruller et l’ensemble des Psychic-6, tous bénéficient de répliques désopilantes et de doublages de qualité (uniquement en VO), avec notamment Jack Black et Elijah Wood au casting. Mention spéciale à Sam Boole, l’hilarante gamine télépathe avec les animaux, mais qui ne peut s'empêcher de se comporter en psychopathe envers eux...

Univers : * * * *
Si l'univers de Psychonauts reste toujours aussi loufoque, cela ne l’empêche pas d'avoir sa propre cohérence, dépeignant au passage un monde où les individus psychiques ont la possibilité de voyager à l’intérieur d’autres esprits. Pour étayer son propos, la narration environnementale passe ici par des mécanismes intégrés au design des niveaux : les bribes mentales illustrant la psychologie de chaque cerveau, les coffres-forts qui recèlent leurs traumatismes, mais aussi la direction artistique générale, toujours au service des pathologies traitées… Et même sortis de ces mondes spirituels, les environnements regorgent d’anecdotes à dénicher via les discussions avec les PNJ, les réflexions de Raz lui-même, ou bien par sa capacité – grâce au pouvoir de Clairvoyance – à discerner comment chacun le perçoit, sous la forme d’une petite illustration amusante.

JEU
Game Design : * * * *
Sous couvert d’un jeu de plateformes traditionnel, Psychonauts 2 explore une variété d’idées très appréciable grâce à ses univers mentaux : mini-jeux de casino, émission de cuisine malaisante, association d’idées influant sur le mental de son hôte, passages en 2D, équilibre sur une boule de bowling géante, etc… Raz pourra également compter sur ses pouvoirs psychiques pour diversifier d’autant plus son aventure lors d'énigmes environnementales ou pendant les combats : télékinésie, ralenti du temps, pyrokinésie, création d’un double pouvant actionner des leviers… Notons au passage un bestiaire plus varié que celui du premier épisode.

Gameplay : * * * *
Bien qu'handicapé par quelques soucis de précision, le héros Razputin reste très agréable à contrôler : en mettant à profit son enfance passée dans le cirque familial, notre protagoniste dispose d’une palette d’acrobaties à combiner avec les pouvoirs issus de son apprentissage au sein des Psychonautes. Combats comme plateformes, les différentes phases de gameplay sont ainsi toujours un plaisir à parcourir.

Level Design : * * * * *
Déjà en 2005 la série marquait par la créativité de ses niveaux génialement dérangés ; Psychonauts 2 en est aujourd’hui le digne héritier, proposant 13 cerveaux qui fourmillent d’inventivité, de bizarreries et de secrets en tout genre… Et après un démarrage en trombe, la qualité ne baisse jamais durant la quinzaine d’heures nécessaires pour finir l'aventure, bien au contraire puisque les derniers niveaux font partie des meilleurs ! En dehors du monde psychique, les quatre environnements "réels" sont d’ailleurs tout aussi bien conçus, à l’image de la Zone aberrante et des nombreux itinéraires qui jalonnent son parc d’attractions à l’abandon… Un level design globalement brillant !

PERSONNALITÉ
Direction artistique : * * * * *
A l’instar de la conception de ses niveaux, Psychonauts 2 étincelle par sa direction artistique foisonnante : hôpital transformé en casino, hommage psychédélique aux albums des années 60, mégalopole peuplée de microbes attendant la fin du monde, univers pirate où l’écume a été remplacée par de la bière… Dans le même temps, la réalisation des personnages, à mi-chemin entre les animés de Tim Burton et le cubisme d’un Picasso, est reconnaissable entre toutes, garantissant au jeu son identité visuelle unique.

Ambiance : * * *
Le rythme de l’aventure est sûrement un peu trop effréné pour parvenir à installer des ambiances sonores marquantes (à l’exception peut-être de son dernier niveau et de sa comptine tragi-comique entêtante), mais ce n'est pas pour autant qu'on lui reprochera son tempo endiablé, d’autant plus que les diverses musiques collent plutôt bien aux univers rencontrés.

Musiques : * * *
La bande originale de Peter McConnell est de qualité mais manque d'un peu de thèmes mémorables pour s’écouter hors-jeu. A noter toutefois la musique jazzy de Dame Poulpatine, celle plus country de la Zone aberrante, l'hymne de Grulovia et bien sûr la chanson pop-rock du Roi Psy, interprétée avec panache par Jack Black.

CONCLUSION
Plus de 16 ans après la sortie du premier volet, Psychonauts 2 renouvelle avec les charmes de son aîné : personnages hilarants, direction artistique décalée, plateformes et combats dynamiques, tout en y ajoutant cette fois une histoire plus aboutie. Hormis sa plus-value narrative et visuelle, c’est surtout grâce à l’inventivité de ses niveaux que l'aventure de Raz tire à nouveau son épingle du jeu : elle propose une interprétation loufoque mais grandiose de divers troubles psychologiques qu’il faudra combattre sur la voie de la guérison, et ce au milieu d'environnements bariolés et ô combien imaginatifs… Une superbe expérience maîtrisée de bout en bout !

CChris8
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 7 mois

1 j'aime

Psychonauts 2
LinkRoi
9

Vous reprendriez bien de ma Bribe ?

Parlons de Psychonauts 2 ! BIENVENUE DANS PSYCHONAUTS ( ͡° ͜ʖ ͡°) (2) ! Chapitre 1 : THE MOTHERLOBE ! Je le dis directement, ce Psychonauts 2 arrive sans peine a surpasser son aîné sur à peu près...

Lire la critique

il y a 8 mois

13 j'aime

3

Psychonauts 2
Chauve_qui_peux
5

C'est dans la tête

Un jeu de plateforme 3D, avec un côté aventure sympathique. J'ai beaucoup aimé l'ambiance et le style des protagonistes à la Tim Burton. Franchement, le jeu a une vraie identité et l'histoire se...

Lire la critique

il y a 7 mois

6 j'aime

Psychonauts 2
noarr
8

Critique de Psychonauts 2 par noarr

Que dire si ce n'est que le jeu est une immense éclate, inventif et coloré, drôle et complètement fun. Certes, le jeu aime bien bavassé avec de longs dialogues (parfois un peu trop longs). Mais les...

Lire la critique

il y a 7 mois

1 j'aime

The Forgotten City
CChris8
8

La collectivité souffrira des péchés de l’individu.

NARRATION Histoire : * * * * C’est un scénario original que nous conte The Forgotten City, empreint de fantastique et de mythologie : à peine sauvé de la noyade par une énigmatique jeune femme, notre...

Lire la critique

il y a 8 mois

2 j'aime

Psychonauts 2
CChris8
9

Stay away from the water !

NARRATION Histoire : * * * * De retour de l’expérience Rhombus of Ruin, le jeune Razputin Aquato et sa fine équipe enquêtent sur la psyché du docteur Loboto afin de découvrir l’identité de son...

Lire la critique

il y a 7 mois

1 j'aime

Outer Wilds
CChris8
10
Outer Wilds

Prendre le temps de humer les pins le long du chemin…

NARRATION Histoire : * * * Une partie du charme d’Outer Wilds (et de son extension Echoes of the Eye) vient du plaisir de sa découverte, ce pourquoi cette critique ne dévoilera rien sur le jeu,...

Lire la critique

il y a 7 mois

1 j'aime