Entre renouveau et hommage

Avis sur Resident Evil 7 sur PlayStation 4

Avatar RomainSciara
Test publié par le
Version PlayStation 4

Saga emblématique de l'histoire vidéoludique, Resident Evil à pu autant être adulé que haït tant son gameplay et son orientation ont maintes fois été réorientés. Et si depuis Résident Evil 4 la saga semblait définitivement s'être tournée vers l'action TPS, la plutôt mauvaise réussite de l'épisode 6 aura surement poussé Capcom à revoir son orientation. Pour ce nouvel épisode on découvre donc un véritable retour aux sources de la saga, ainsi qu'une refonte fondamentale par l'introduction de la caméra subjective. Bon ou mauvais choix ?

Difficile au premier abord de placer ce Résident Evil 7 dans la continuité de la saga pourtant extrêmement étendue. En effet, outre son gameplay nouveau dont je parlerais plus bas, le jeu choisit aussi d'introduire une histoire intimiste en accord avec son environnement en semi huit-clos. Cette nouvelle vision de l'horreur façon Umbrella casse totalement avec les codes de la saga, cela est d'ailleurs une assez bonne chose et permet de contrer d'entrée le sentiment de lassitude scénaristique des derniers opus canoniques. Mais au cours de cette nouvelle histoire, les liens avec le reste de la saga se font extrêmement rares, et j'entend par là qu'il vous faudra fouiner avec acharnement pour espérer glaner quelques informations pas si croustillantes. On apprécieras donc ou non, mais force est de constater que Capcom à fait de gros efforts pour quasiment rebooter sa saga phare.

En oubliant donc la saga classique, on se plonge sans difficultés dans cette nouvelle histoire empreinte de culture populaire et de références bien sentis. On y suit Ethan, jeune homme ayant perdu sa chère et tendre quelques années auparavant. Alors qu'il semble avoir tourné la page, un message de Mia, sa copine ayant disparue, lui parvient, lui demandant de venir la chercher dans un coin perdu de Louisiane: La Ferme des Baker. Ethan prend donc son courage à deux mains et prends donc la route direction la Louisiane sans savoir qu'il se précipite bien évidemment dans un guet-apens horrible à souhait.
Ce Resident Evil 7 est donc basé sur un Pitch relativement classique et parfois même assez convenue. Mais ce qui aurait pu être un grand défaut se trouve finalement être une grande qualité puisque son histoire de slasher movie presque caricaturale donne un ton et un charme unique au soft. On appréciera donc malgré nous frémir dans la ferme familiale de l'horrible famille Baker tant ses environnements et son scénario évoque de grands souvenirs de culture populaire.

Au niveau du gameplay, il est deux points importants qui font de ce Résident Evil 7 une véritable rupture à la fois dans la saga, mais aussi dans le paysage vidéoludique actuel. Premièrement, ce Résident Evil introduit pour la première fois dans la saga la vue subjective. Il peut paraitre évident que ce changement soudain est lié à l'invasion de la réalité virtuelle sur PC et consoles. Mais plus qu'un simple conformisme à la nouveauté, il est clair que la première personne s'accorde parfaitement avec l'univers développé dans le jeu. Même si la rupture est donc plutôt brutale, il faut reconnaitre qu'elle apporte son lot de nouveaux éléments intéressants et cohérents. Deuxièmement, ce nouvel opus se place en véritable héritier des deux premiers épisodes de la saga en réintroduisant la notion de recherche et de véritable survie dans une progression jonchée d'énigmes en tout genre. Ce retour aux sources fera sourire les plus anciens qui pourront y voir l'occasion de renouer avec leur premiers amours, et permettra aux néophyte d'y découvrir ce sentiment grisant de progression et de frisson.

Le jeu est bien évidemment compatible PLAYSTATION VR, et cet ajout est vraiment appréciable et ajoute une réelle dimension de peur et d'angoisse dans votre aventure.

En conclusion, Resident Evil 7 est un épisode de parti pris: entre sequel, remake et reboot, il est difficile de placer ce nouvel opus mais ce qui est certains c'est qu'il parvient avec brillât à renouveler la saga et à se créer une empreinte unique que vous n'êtes pas prêts d'oublier de sitôt.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 274 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de RomainSciara Resident Evil 7