👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Quel étron... C'est un jeu de "combats" entre un officier romain et toute une ribambelle de barbares au look très... barbare. Alors il y a les petites frappes, sans bouclier, et les gros lards, avec bouclier, un peu plus chiants que les autres. Et. Bah non, c'est tout ce que j'ai vu. Ah si, les archers, qui se transforment en petites frappes quand on vient les titiller au corps-à-corps.

Soyons bien clairs, les combats ici sont simplissimes, même si parfaitement illisibles et donc "regain de santé" après chaque exécution, qui d'ailleurs se font même si vous appuyez sur les mauvais boutons. Les contrôles au clavier sont bien entendu à chier. Mais ce n'est pas le cœur du jeu.

Car voyez-vous, ceci est en fait un jeu d'énigmes. En effet, les combats, avant même que l'on soit chaud, sont interrompus par des "ordres" à donner sous la forme de "appuyer sur R" près d'une bannière transparente qu'on ne remarque pas, ce qui provoquera qui un mini-jeu de la fameuse "tortue" des Légions romaines, qui une volée de flèches de vos soldats qui sortent d'on ne sait où et qui sont on ne sait où, sous peine de mort ou d' "échec de la mission" signe de game over. Autre part, ce sera un pont qui reste levé, avec 2 casses-couilles d'archers barbares au dessus des remparts, et une icône "pilum" (l'arme de jet des romains) qui clignote, signe que l'on doit s'en procurer pour résoudre l'énigme, qui sait, peut-être tirer sur ces deux casses-couilles, ce qui les fera tomber et débloquera le pont-levis ? Qui sait. Mais voilà, dans la zone minuscule où vous êtes enfermé car vous ne pouvez pas revenir en arrière, nul pilum à l'horizon... c'est ballot. Sans parler de ce foutu pilum qui est devant moi, j'appuie sur E pour le prendre, mais rien à faire, l'abruti en chef fait sont petit moulinet pendant qu'il se prend des flèches et fini par crever à force d'essayer de prendre ce pilum de merde coincé dans le décors, alors qu'il a été mis ici au préalable... (ne comptez pas sur un quelconque dynamisme)

Bref, je me suis énervé et j'ai donné un grand coup dans mon bureau Ikéa, ce qui a fait se déboulonner un fermoir. C'est pas tous les jours quand même. Quel jeu de merde !

EDIT : bon, fini ce jour. En fait y'avait un tas de pilums pas loin, par terre donc pas très visible, et il fallait simplement tirer sur un truc qui retenait le pont-levis. Bah, ça va aller Horseback, là, calme... content de l'avoir fini. C'est plus si souvent que je termine un jeu, maintenant. Bon, 5/10 parce que je l'ai fini et en même temps, parce qu'il ne se renouvelle pas tellement, et on n'a jamais l'impression d'aller au fond des choses. (si fond il y a)

HorsebackRevenge
5

il y a plus d’un an

Ryse: Son of Rome
Jezehbell
6

Rome is power !

Ryse, développé par Crytek, n'est "pas si mal" au vu des critiques que l'on peut lire sur les gros sites des jeux vidéos. C'est probablement justifié, après tout je ne lui mets qu'un 6/10. Attaquons...

Lire la critique

il y a 8 ans

15 j'aime

1

Ryse: Son of Rome
silaxe
7

Au rayon boucherie !

Et c'est parti que je découpe du barbares à tour de bras ! Je saucissonne par ici, je tranchouille par là ! Tiens, toi tu as besoin d'une césarienne, hop là ! Venez faire de l'acupuncture 2.0 sur...

Lire la critique

il y a 7 ans

10 j'aime

2

Ryse: Son of Rome
DuffMan
6

Gladiator, the game

Baffe graphique dans son terme le plus pur, Ryse est un titre de lancement "honnête". Il ne révolutionne rien et propose au joueur de se prendre des mandales graphiques mais avec un minimum de...

Lire la critique

il y a 7 ans

10 j'aime

Parasite
HorsebackRevenge
5
Parasite

La fête de la petite culotte.

Parasite ne mérite certes pas tous les éloges qu'on a pu lui faire : l'accroche du film est confuse et loin d'être évidente, même si on la comprend par la suite, mais elle est mal faite et ne remplit...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

20

Under the Silver Lake
HorsebackRevenge
4

Critique de Under the Silver Lake par HorsebackRevenge

Film complètement foutraque que cet Under the Silver Lake, avec un (anti-)héros antipathique auquel on ne veut pas s'identifier, une quête des plus futiles et qui reflète juste une curiosité morbide...

Lire la critique

il y a 4 ans

10 j'aime

3

Ever Oasis
HorsebackRevenge
8
Ever Oasis

De 7 à 77 ans.

Le Chaos envahit peu à peu le monde de Ever Oasis. Les oasis sont les seuls havres de paix où le Chaos n'a normalement pas le droit de cité. Celle de votre frère vient d'être réduite à néant. A vous...

Lire la critique

il y a 4 ans

7 j'aime

6