Mec, ici, c'est la Zone

Avis sur S.T.A.L.K.E.R.: Clear Sky sur PC

Avatar Morthys
Test publié par le
Version PC

On ne va pas couper le cheveu radioactif en quatre, ce jeu est un ratage, un gros ratage, quoiqu'en disent les critiques professionnelles, ouais m'sieur, moi, du haut de mon profil SC, je pose mes énormes bijoux de famille sur votre front et je vous zut.

Attention, cette critique peut contenir des traces de spoil, de mauvaise foi, de rage et de haine.

Ma petite maman,

Ton fils est retourné dans la Zone, fasciné qu'il est par toute la mythologie qui se dégage de cette endroit après avoir été jusqu'à l'ombre de Tchernobyl, pour voir ce que des nerds avaient trafiqué avec la rivière de la vie. J'avais été happé par cette ambiance autant inquiétante qu'oppressante, ce jeu me fascinait, je voulais en savoir plus, toujours plus… Jusqu'à l'incident.

Je me baladais avec quelques scientifiques sapés en combis fluos, c'est la dernière mode du coté de Kiev parait-il, dans des marais aussi accueillants que la maquerelle qui tenait le dernier bar que j'avais visité avant de me retrouver ici et soudain, ce fut le drame. Une émission aussi dramatique que celle de Michel Drucker a balayé le coin, quand je me suis réveillé, un moustachu me regardait, j'aurais du savoir dès ce moment-là que ça allait être le début des emmerdes…

Une fois remis sur pieds, le moustachu et un toubib qui trainait dans le coin m'ont fait un rapide topo, j'ai été exposé à un truc qui aurait du m'envoyer ad patres sans autre forme de procès ! Au lieu de ça, je suis toujours bien au milieu des vivants, avec des capacités accrues, genre endurance, résistance et tout le bordel mais mon système nerveux (ou un truc du genre) lui est complètement gangréné. En gros, je vais claquer à moyen terme… Foutaises ! Je ne sens rien de différent par rapport à avant, j'ai toujours aussi mal quand je me prends des balles, je crachote toujours au bout de dix mètres quand je cours et je ne ressens aucune séquelle ! Allez, osef, des charlatans et des moustachus, je retourne dans les marais !

Retour à la réalité

On va arrêter le roleplay bas de gamme ici, parce que le jeu n'a rien d'un RPG, même si il emprunte quelques mécaniques, il a perdu toute la saveur présente dans Shadow of Chernobyl, pour se contenter d'être un FPS couloir du pauvre, avec des subtilités comme les zones irradiées pour nous empêcher d'accéder à certains endroits ou le bon vieux mur invisible que je croyais disparu depuis des années. Pour ne pas être totalement de mauvaise foi, il faut quand même souligné l'apport de choses bienvenues comme la possibilités de customiser/réparer nos équipements, même si ça coute une blinde et que les quêtes annexes pour se faire du fric sont entre l'inexistence et la nullité absolue.

Exemple : Random Quidam 1 demande d'apporter des grenades à Random Quidam 2 qui s'avère être… de l'autre coté du chemin qui traverse le bled où on se trouve ! Oui, on en est là !

Cet exemple illustre pour moi à la perfection à quel point ce jeu a été fait à l'arrache, des bugs, des incohérences et des partis pris bizarres, il y en a un paquet. Ça va de l'IA débile (voire plus bas) à l'IA cheatée, coucou les grenades téléguidées, les ennemis qui savent en permanence où on est, même en marchant accroupi, avec un fusil silencieux, ennemis qui s'en prennent évidemment qu'à nous puisque dans certaines séquences du jeu (Limansk, je pense à toi), nos alliés sont invulnérables, sans trop qu'on sache pourquoi puisque se sont encore une fois des personnages recyclés en boucle avec des noms aléatoires du style Jean le Nuage.

Le lecteur attentif remarquera que je ne fais que très peu de parallèles entre CS et SoC, et pour cause ! Les deux jeux ont beau partager la même histoire et les mêmes environnements (ce qui aurait pu être intéressant, si ça n'avait pas été du recyclage de maps avec un filtre moins sombre), CS fait très pâle figure à coté de son ainé, au point de ressembler à un prototype du jeu sorti avant lui…

Le lecteur encore plus attentif remarquera que le scénario n'a pas encore été évoqué. Le scénario… Comme je l'ai dit plus haut, l'histoire de STALKER me passionne, les bases jetées par SoC, ses fins parfois très très frustrantes, la faute à un manque de lecture du PDA, m'ont captivé. Je voulais en savoir plus, je voulais connaitre l'histoire de Strelok et ses potes, apprendre plus de choses sur ce qui se trame dans la centrale, découvrir des infos sur la faction du Monolithe, sur les figures de la Zone, bref, je voulais que le background soit étoffé… Comme ce doit de le faire un préquel ! Au lieu de ça, on a droit à l'introduction d'un nouveau perso dont on ignore tout du début à la fin, qui disparait totalement de la saga STALKER une fois qu'on sort de CS, tout comme la faction du Firmament qui le récupère dans les marais. Pour ce qui est de Strelok, on a seulement droit à une vidéo de quelques secondes montrant ce qui lui arrive après la bataille de Tchernobyl introduisant le début de SoC. Et encore, on voit juste ce qu'il subit, avec d'autres pauvres gars dans son genre, mais sans plus. En gros, la fin laisse plus de questions qu'elle ne donne de réponses…

Conclusion ? C'est un effroyable foirage, rien ne sauve le jeu, les quelques idées introduites dans SC sont trop peu ou trop mal exploitées pour empêcher le naufrage d'un esquif qui avait pourtant fier allure et qui s'annonçait si prometteur en ajoutant des mécanismes qui manquaient cruellement à son ainé, qui avait réussi à passer outre ses erreurs de jeunesse avec un scénario foutrement bien foutu malgré les apparences et une ambiance oppressante au possible !

Passer votre chemin aventurier de la Zone, foncer directement à Pripyat, vous n'apprendrez rien avec Clear Sky !

Photos de vacances pour toi ma petite maman :

La chenille avec des potes : http://image.noelshack.com/fichiers/2015/25/1434679102-2015-06-18-00002.jpg

Un soir, dans la pénombre, j'ai croisé un type louche, le doc lui avait dit de garder le lit et cette andouille l'a pris au mot ! : http://image.noelshack.com/fichiers/2015/25/1434679062-2015-06-18-00001.jpg

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 476 fois
2 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Morthys S.T.A.L.K.E.R.: Clear Sky