Vieux motard japonais

Avis sur Sonic the Hedgehog sur Mega Drive

Avatar imiduno
Test publié par le
Version Mega Drive

Il y a des jeux, t'as beau les posséder depuis tout petit, les regarder tous les quatre matins du coin de l'oeil, et les lancer de temps à autres pour le plaisir... il te faut quand même des années pour les terminer. Sonic m'a pris plus de vingt ans. Rangé soigneusement dans son carton à côté de ses copines cartouches de Megadrive, il prenait la poussière depuis un bail. Pas bien.
Et puis hier soir, 22h00, le déclic : finissons Sonic ! Maintenant !

J'ai toujours eu un avis assez mitigé sur ce jeu. Un vilain sentiment de frustration me collant à la peau à chaque fois que je le lançais. Maintenant, je sais précisément pourquoi, et mon avis n'a au final pas changé d'un iota.

On nous a toujours vendu Sonic comme le petit hérisson bleu super rapide qui défonçait tout sur son passage. Des niveaux gigantesques bourrés de secrets en tout genre et des loopings à tout va. Sur le papier, et dans les vidéos, c'était franchement grisant. Au point de donner envie d'acheter la console rien que pour lui. In Game, c'est tout autre chose. Malheureusement.

Avant de me lancer dans une critique qui fera sûrement grincer quelques dents, gardons en tête que nous sommes tout de même face à un très bon jeu de plate-formes. Tous les ingrédients sont réunis pour nous faire passer un bon moment et de manière, il est clairement dans le haut du panier, surtout sur ce support. Graphiquement superbe, haut en couleur et aux multiples détails, il est difficilement attaquable sur ce point (hormis une grosse baisse d'inspiration de la DA vers la fin du jeu). L'animation suit bien derrière et hormis quelques ralentissements inévitables, c'est du tout bon. De plus, l**es musiques sont vraiment excellentes** de bout en bout et collent parfaitement à l'ambiance définie par les visuels. Du tout bon. Ajoutez une maniabilité très réactive – quoiqu'un peu flottante, des niveaux plutôt longs et quelques idées de gameplay vraiment pépères comme la Spring Yard Zone (prototype du futur Casino), la Star Light Zone où on peut vraiment foncer comme un petit fifou et bien sûr... Toute la Green Hill Zone, géniale de bout en bout. Six niveaux que j'ai terminés en trois heures environ, le tout enrichi d'une good et bad ending.
Dit comme ça, c'est idyllique. Et la très grande majorité d'entre nous ne retiendront que Green Hill Zone, ce qui est largement compréhensible. On s'amuse effectivement bien plus à refaire les trois premiers niveaux de cette zone que parcourir le titre dans son intégralité...

Parce qu'en fait, que Sonic soit rapide, c'est un gros mensonge.
Hormis Green Hill et Star Light, c'est même tout l'inverse. On passe beaucoup de temps à jauger chaque saut, avancer doucement pour anticiper chaque piège, vérifier qu'il n'y a pas du vide sous le prochain saut, et ainsi de suite. Et si vous décidiez de foncer quand même en comptant sur vos réflexes surhumains, vous terminerez la tête dans un mur quelques mètres plus loin. Ouais parce que les développeurs ont pensé qu'un level design vertical serait une chouette idée avec un personnage qui fonce comme dingue sur une plateforme... horizontale ! Quelle belle idée.
Du coup, on avance en zig-zag dans chaque niveau pour en trouver la sortie au bout de quelques minutes. On évite consciencieusement chaque piège, essayant tant bien que mal de le terminer avec 50 anneaux à la fin pour avoir droit au niveau bonus (et aux émeraudes surtout). Et dans les faits, c'est pas si mal. Sonic se manie suffisamment bien pour que ce soit adapté à ce level-design si particulier et c'en est même presque plaisant. La frustration reste cependant quasi permanente. C'est comme avoir une Ferrari et rouler sur un route limitée à 50km/h, très triste...

Et puis il y a cette foutue mauvaise idée des passages aquatiques ! Et ils ne sont pas rares, non, non. Labyrinth Zone est une vraie purge à traverser et revoir quelques passages similaires plus loin rend presque dingue. Tout devient lent, lourd, peu maniable et on est constamment en stress à cause de ce décompte omniprésent.
La verticalité, l'eau, et ce dernier monde ultra dur faisant ressortir tous les défauts du jeu d'un coup d'un seul. Joie. Prenez bien garde à garder toutes vos vies pour lui ou alors à le connaître par cœur, parce qu'il va vous en faire voir de toutes les couleurs. Un boss final assez longuet et peu intéressant, une fin dépendant de votre collecte d'émeraudes et... c'est tout.

Sonic The Hedgehog est incontestablement un bon jeu. Un titre qui a marqué son temps en apportant quelques éléments de gameplay indémodables, le tout servi par une technique irréprochable, une bande sonore réussie et un premier niveau plus que marquant ! Mais voilà, tout le fun nous est coupé sous le pied à cause d'un level-design très – trop – vertical, des zones aquatiques horripilantes et un dernier monde industriel très dur. Sonic est effectivement déjà bien présent, mais il faudra attendre le deuxième épisode pour qu'il arrive vraiment à maturité. En attendant... Meh.

Résumé :

  • Visuellement superbe
  • Très bonne OST
  • Cœur de gameplay solide
  • Excellente première zone !
  • Passages aquatiques horribles
  • Level-design vertical presque frustrant
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1130 fois
11 apprécient

imiduno a ajouté ce jeu à 1 liste Sonic the Hedgehog

Autres actions de imiduno Sonic the Hedgehog