Un jeu tiraillé entre la Lumière et l'Obscurité !

Avis sur Star Wars Jedi: Fallen Order sur PlayStation 4

Avatar Jean Sairien
Test publié par le
Version PlayStation 4

Les triple A qui font la part belle aux aventures en solo se font rares, a fortiori dans l’univers de Star Wars. C’est dire que ce « Jedi Fallen Order » avait tout pour titiller ma curiosité. J’en ressors plutôt enthousiaste, à défaut d’être pleinement convaincu.

Le jeu de souffle en effet le chaud et le froid, comme tiraillé entre la Lumière et l’Obscurité.

Ainsi, le gameplay mêle avec efficacité plusieurs mécaniques déjà éprouvées dans d’autres grosses productions. Un peu d’Uncharted par-ci, un peu de Tomb Raider par-là, une progression calquée sur Metroid, des combats inspirés de Sekiro ; dans son pot-pourri réussi ( même si je reste peu convaincu par les énigmes et les tombeaux qui utilisent habilement les pouvoirs de la Force mais sont peu cohérents avec l’univers), Respawn Entertainment a malheureusement oublié d’insuffler une âme qui aurait permis à son jeu de se distinguer clairement de ses mentors. On a trop souvent ce sentiment de déjà-joué, et ce d’autant plus que la boucle de gameplay enchaîne inlassablement les mêmes séquences. Une répétitivité que le scénario aurait pu compenser, comme dans Uncharted 4, sauf que dans « Jedi Fallen Order », les personnages sont peu charismatiques et le scénario, sans être une catastrophe, peine à s’extirper des poncifs habituels. Il manque donc clairement un surplus de singularité, cette petite touche de génie, tant dans le scénario que dans le gameplay, pour donner une réelle ampleur au jeu.

De même, si on prend plaisir à explorer les diverses planètes qui rythment (avec une certaine inconstance) l’aventure, force est de constater qu’elles sont finalement peu nombreuses et finalement trop similaires en termes de level-design. J’ai trop souvent eu le sentiment qu’en dehors des environnements et des écosystèmes, il n’y avait pas grand-chose d’autre qui changeait d’une planète à l’autre. En outre, elles manquent parfois de cohérence. Certains éléments, comme des tuyaux qui passent sans raison entre deux plates-formes rocheuses, ne favorisent pas l’immersion. Enfin, j’aurais apprécié de pouvoir visiter des environnements moins sauvages et surtout plus diversifiés : quelques villes à explorer auraient été une plus-value appréciable, une plus-value qui auraient sans doute permis d’injecter des mécaniques de jeu supplémentaires.

Graphiquement, le jeu est plutôt joli, pour peur qu’on accroche à la DA de l’univers Star Wars. Techniquement, le bilan est plus nuancé : sur PS4 Pro, les ralentissements sont récurrents et il peut arriver que certaines textures s’affichent tardivement. Le titre n’échappe pas non plus au lot désormais habituel (hélas !) de bugs. Il y a un clair manque d’optimisation mais le bilan demeure toutefois satisfaisant.

Au chapitre des points forts, citons la durée de vie, le plaisir de manier son sabre laser ou encore la VF plutôt convaincante.

Parmi les griefs qui n’ont pas encore été soulevés, citons la frustration des combats contre la faune et la flore ou encore la nécessité de rebrousser systématiquement chemin de son objectif jusqu’au vaisseau qui devient vite pénible.

Au final, « Jedi Fallen Order » est une bonne surprise. Ce n’est pas un chef-d’œuvre mais c’est de bon augure pour une potentielle suite ou, à tout le moins, pour de futurs jeux en solo dans l’univers de Star Wars.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 77 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jean Sairien Star Wars Jedi: Fallen Order