Un fléchissement dans la force ? (Spoilers)

Avis sur Star Wars Jedi: Fallen Order sur PlayStation 4

Avatar SpiderVelvet
Test publié par le
Version PlayStation 4

Dans une galaxie proche, très proche, la résurrection de la franchise Star Wars depuis la reprise de Lucasfilms par les studios Walt Disney a été mitigée. On a des produits de qualité fluctuante en l’espace de cinq ans. Petit rappel sur les faits.

Le fer de lance a été le lancement d’une nouvelle trilogie. Le constat est sans appel: un épisode VII qui est une resucée, certes de bonne facture, de l’épisode IV qui ne m’a personnellement pas trop convaincu, même après deux visionnages. Un épisode VIII qui est une hérésie totale, je n’ai jamais voulu regarder à nouveau l’horrible film de Rian Johnson, qui avait un potentiel monstre sur son tiers consacré à Kylo Ren et Rey, et qui au final gâché complètement la trilogie en revenant à un statu quo de fin d’épisode VII. L’épisode IX, que beaucoup estiment comme étant le pire star wars jamais réalisé, a été un immense soulagement pour moi. C’est mon star wars préféré de cette trilogie, un plaisir coupable, le seul vrai film que j’ai apprécié revoir une seconde fois.

Parlons vite fait des spin-off: Rogue one est sympathique, Han solo est vraiment anecdotique. Et tout ce qui est séries comme the mandalorian, ça ne m’intéresse pas.

Star wars et le jeu vidéo pour cette huitième génération de console ça n’a pas été le grand amour. On se souvient de l’annulation du jeu de Amy Hennig. Battlefront était sympathique, j’ai pas joué au deuxième opus, et lorsque fallen order a été annoncé, j’étais plutôt content d’avoir enfin un vrai jeu solo dans l’univers Star wars, avec un protagoniste jedi.

Alors, qu’est-ce que ça donne au final ?

1. Un vrai gameplay de Jedi, mais une technique de jeu obscure

Fallen order est une compilation judicieuse de tout ce qui a bien marché sur cette génération de console: on sent les vibrations du jeu d’action-aventure à la Uncharted et Tomb Raider, le système de combat s’inspire des Action-RPG comme Dark Souls.

La structure des niveaux qui sont les planètes que l’on va visiter sont un mélange d’une structure soulesque et d’un metroidvania. Votre personnage gagne des compétences au fur et à mesure de l’aventure qui vous permettent de revenir et d’accéder à des parties de niveaux jusque là inaccessibles.

On gagne des points de compétences qui vont rendre notre apprenti Jedi plus fort, comme le lancer de sabre par exemple, le ralentissement de force ou encore la projection de force. On trouvera aussi de quoi améliorer notre sabre laser, en le faisant devenir double sabre laser à la Dark Maul, voir en utilisant deux sabres dans chaque main.

C’est un vrai plaisir que dégommer du stormtrooper avec un sabre laser, contrer, esquiver, projeter les ennemis dans le vide, les attirer vers vous par la force et les empaler. Vous vous confronterez également à la faune extraterrestre et à des robots au cours de l’aventure.

Le game-design est sympathique, on alterne suffisamment entre plateforme, énigme, combat et c’est un vrai plaisir à jouer, quand ça ne bug pas, parce que on va le dire tout de suite, la technique du jeu est quand même assez catastrophique pour jeu estampillé EA Games sur playstation 4.

Entre ennemis qui apparaissent pas, des ralentissements voir une cinématique complètement à la ramasse, et qui n’a pas été corrigée encore à ce jour sur PS4, 1 an après la sortie. On sent que Respawn Entertainment maîtrise beaucoup moins l’Unreal Engine 4 que, à tout hasard, Square Enix avec Final Fantasy VII remake. Ça va se ressentir dans le jeu, c’est un problème.

Je reproche au gameplay de manquer un peu de précision, le boss de fin en mode difficile m’a réellement gonflé, j’ai baissé la difficulté en mode normal pour terminer le jeu. A noter qu’une fois le jeu fini, environ 25h de jeu, vous pouvez faire un new game plus et débloquer des arènes de combat.

2. Un scénario et une écriture au top, mais la fin est ignoble

J’ai adoré 90% du scénario du jeu. Sans rire, j’ai été complètement choqué de voir que Fallen Order faisait quasiment mieux que l’ensemble de la nouvelle trilogie.

La plupart des personnages sont intéressants, le droide BD-1 apporte autant une plus-value au gameplay que dans le scénario. Cal Kestis, le protagoniste, un padawan traumatisé par l’ordre 66, affronte son passé au fur et à mesure du jeu.

Cere Junda est intéressante dans sa relation avec la grande méchante du jeu, Trilla et montre que chaque jedi peut passer du côté obscur. Greez le pilote du vaisseau rempli parfaitement son rôle de substitut du pauvre à Han Solo. Le personnage de Soeur Merrin, que l’on débloque à la toute fin, est assez original pour un star wars.

La méchante Trilla, la seconde sœur inquisitrice de l’empire, est ultra réussie. Elle a un charisme de fou, un doublage VF convainquant, elle a toute la panoplie du méchant classique star wars, avec la nuance « Rian Johnsonnienne » ( la seule chose de bien que ce type a apporté à star wars), et en plus on voit rarement des méchantes dans l’univers Star Wars, donc c’est cool.

Le gros problème du scénario c’est que sans trop en dévoiler, tout a sonné profondément en moi star wars pendant 90% du jeu, ça enrichissait l’univers ( le jeu se déroule entre l’épisode III et IV), il y avait des scènes qui emportent complètement, avec les paysages et la musique purement John Williams, je sentais les bonnes idées, je sentais le potentiel, et les références à la prélogie, à la trilogie voir subtilement à la nouvelle trilogie passaient super bien.

Et puis vient la fin du jeu, avec le caméo facile et inutile de Dark Vador, et pour moi ça a complètement détruit le potentiel d’une suite pour ce jeu. J’ai senti la fin complètement bâclée, qui reste le plus vague possible parce que les développeurs savaient pas si ils feraient une suite ou pas. On se tape tout un jeu à rechercher un certain objet, pour au final le détruire et s’en remettre à la force. Et l’antagoniste Trilla n’est plus là, alors que je voulais vraiment la voir dans la suite, et il est hors de question de mettre Vador en antagoniste, c’est clair Cal Kestis ne pourra jamais le battre, c’est genre aucunement raccord.

Quelle déception cette fin. Je suis vraiment triste parce 90% du scénario est ultra solide, il respire star wars et sonne juste à chaque moment, et la conclusion annihile tout. Je voulais d’une suite à la base, mais en voyant cette fin, ça m’a dégoûté. Je peux comprendre l’explication de ce choix de scénario, mais je ne le valide absolument pas.

Conclusion

Fallen Order est passé à un poil d’être un grand jeu. Il avait tout pour lui. Un scénario excellent, une direction artistique top, un gameplay satisfaisant. Sa technique bancale enlaidissait un peu le tout, mais je pouvais passer outre. Et puis sa conclusion m’a réellement déçu, car j’ai senti une fin à la « The last Jedi » qui vient détruire complètement les bonnes idées de 90% du scénario. Quel dommage.

Reste que pour 20-30 euros, Star Wars Fallen Order est un vrai bon jeu star wars, probablement le plus réussi de ces dernières années, et qui fait quand même beaucoup de choses d’une bien belle manière, plus que la nouvelle trilogie de films en tout cas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 63 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de SpiderVelvet Star Wars Jedi: Fallen Order