Bon, finalement, ça sert un peu la 3D relief !

Avis sur Super Mario 3D Land sur Nintendo 3DS

Avatar sseb22
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

J'ai acheté ma 3DS tardivement (au moment de l'annonce de la 3DS XL car elle m'a déçu si vous voulez tout savoir). Bien sûr, je ne pouvais pas ne pas acheter ce Mario avec la console car il faisait partie des 3 jeux qui m'ont fait prendre la console avec Mario Kart 7 et Theatrhythm - Final Fantasy.

Certes, ce Mario n'a pas la meilleure réputation derrière lui au moment de l'achat mais ça reste un Mario et j'avais eu l'occasion de le tester quelques minutes dans une enseigne fédérée d'achat initialement pour les cadres. Bref, j'ai acheté un Mario.

Le jeu se présente de manière très similaire à New Super Mario Bros sur DS : chaque monde a plusieurs niveaux présentés sur une carte linéaire. Il y a initialement 8 mondes et environ 40 niveaux (le "initialement" est très important). Dans chaque niveau, il y a 3 "star coins" cachées à récupérer. Ce sont ces étoiles qui déterminent l'accès aux mondes plus avancés. Sachant que, depuis quelques années, les Mario sont devenus plus faciles au premier abord, je me suis directement lancé dans la récolte systématique de ces star coins. Ceci permet en effet de débloquer des petites étoiles au-dessus de sa sauvegarde, comme des petits trophées qui motivent pour être encore meilleur et jouer un peu plus longtemps. Mais j'y reviendrai plus tard.

Je passe sur le scénario assez vite : la princesse Peach a été kidnappée. Mario part à sa rescousse à travers chacun des 8 mondes mais à chaque fois, il reçoit une lettre de la princesse lui disant qu'elle est dans un autre château. Ce n'est pas tout à fait ça mais ça ressemble effectivement beaucoup à l'histoire de Super Mario Bros. sur NES. Comme tout Mario, le scénario n'est un qu'un prétexte à découvrir des mondes aux thèmes différents (nature, désert, neige, blocs,...). Et Miyamoto lui-même pense qu'un scénario dans un Mario est inutile vu qu'il l'a carrément fait enlever dans la suite de Super Mario Galaxy.

Venons-en au plus important : la jouabilité et par conséquent la 3D relief et ce qu'elle apporte... ou pas.
Ce Mario se contrôle comme Mario 64 plus qu'un Mario Galaxy. Je me fais peut-être avoir par la direction artistique plus proche de l'opus Nintendo 64 et l'absence de jeu avec la gravité mais j'ai plus l'impression que l'inertie et la gestion des sauts se rapprochent du 1er Mario en 3D. Et même si l'absence du triple saut est regrettable, c'est tout de même bon signe. Mario réagit au doigt et à l'oeil et le level design demande de plus en plus de précision. Je dois donc parler de la difficulté et de la 3D relief. Afin de contenter les "vrais" joueurs, Nintendo continue à faire des niveaux secrets. Là, chaque monde a son double "Special" qui est débloqué après avoir vaincu Bowser une première fois. Dans ces mondes spéciaux, il y a des modifications dans le level design et dans les conditions de jeu. par exemple, un "evil Mario" apparaît derrière celui du joueur et copie ses mouvements avec 2 ou 3 secondes de retard. Evidemment, si on le touche, on meurt ou on rapetisse. De même, certains niveaux commencent avec 30 secondes de temps restant, chaque ennemi renfermant un item ajoutant 10 secondes. A ce stade du jeu, dans les niveaux spéciaux, j'ai trouvé que ça ajoutait un challenge intéressant mais globalement, le fait d'avoir un chronomètre m'a gêné. En effet, je trouve que ça rappelle trop Super Mario Bros qui date de 1985. Depuis, le genre a tout de même évolué et j'aurais aimé être tranquille pour explorer les niveaux, notamment pour la recherche des Star Coins. Ils ont, il est vrai, pensé à faire des niveaux petits, probablement pour s'adapter au jeu nomade. De la même façon, le fait qu'il y ait encore un décompte des vies est archaïque. J'ai fini le jeu une 1ère fois avec 170 vies restantes puis une 2ème avec 250 vies. Pour moi, ça ne sert juste à rien. Autant les enlever et mettre des vies illimitées, c'est pareil.

Et, chose à laquelle je ne m'attendais pas car la 3D relief est censée être optionnelle pour ne pas nuire aux 10 ou 15% de joueurs qui ne la perçoivent pas, cette fonctionnalité de la 3DS sert effectivement dans le jeu.
Certes, ce n'est pas la révolution mais c'est le seul jeu dans lequel il m'est arrivé de réactiver la 3D relief lors de certains passages pour mieux évaluer la profondeur et ajuster mes sauts. Je reconnais que je n'ai que 3 jeux sur la machine dont Theatrhythm FF dans lequel elle ne sert absolument à rien mais tout de même. De façon générale, je la laisse activée et j'ai trouvé que ça agrandit le monde dans lequel on évolue. Les seuls moments où je l'ai de temps en temps enlevée, c'est dans les transports en commun. Là, avec les vibrations et les mouvements brusques, c'est compliqué.

Au final, j'ai joué à Super Mario 3D Land pendant 19h45min selon ma console.
En fait, j'ai fini le jeu une première fois avec les mondes normaux et toutes les Star Coins en 6h50. Honnêtement, pour le joueur un tant soit peu habitué aux Mario, il s'agit juste d'une introduction. Pour moi, c'est la plus longue intro dans un jeu de plates-formes ! Je me suis alors attaqué aux mondes spéciaux dans les mêmes conditions de fin et ils m'ont tenu 6h30. Certes c'est encore plus court mais je me suis bien plus amusé. Les mondes sont plus durs même si je me suis habitué au jeu entre-temps. Le dernier tiers du jeu m'aura servi à obtenir les fameuses 5 étoiles au-dessus de ma sauvegarde. La 1ère vient après avoir battu Bowser dans le monde normal. J'ai eu la 2ème en même temps car il faut finir tous les niveaux du monde normal. La 3ème fut obtenue en finissant tous les niveaux des mondes spéciaux que j'ai eu en même temps que la 4ème qui requiert d'avoir toutes les Star Coins (n'oubliez pas d'aller re-battre Bowser dans le monde normal pour valider ces étoiles là). Mais celle qui m'a pris du temps fut la dernière. En effet, pour l'obtenir, il faut finir chaque niveau de tous les mondes avec Mario, Luigi et obtenir le drapeau doré. Heureusement, pour chaque niveau, des symboles sont affichés pour savoir où on en est ! Donc grosso modo, j'ai fait le jeu pratiquement 5 fois. Cependant, il est également possible d'avoir 5 étoiles brillantes mais il faut être au courant avant d'avoir joué 15 heures comme moi puisqu'il faut également ne pas perdre plus de 5 vies d'affilée dans un même niveau (je suis mort 421 fois donc bon...).

En conclusion, même s'il a des défauts dans le manque de difficulté ou la petitesse des niveaux, j'ai tout de même pris un sacré plaisir à y jouer. Le level design est intelligent même s'il est loin d'être le plus surprenant, les Galaxy étant passé par là. Les mondes sont variés, la jouabilité est au poil. Il manque en fait d'ambition et d'inventivité et c'est pour cela qu'il n'est que 7ème dans mon classement des Mario (http://www.senscritique.com/liste/Mon_classement_des_Mario/1797).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 622 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

sseb22 a ajouté ce jeu à 7 listes Super Mario 3D Land

Autres actions de sseb22 Super Mario 3D Land