👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Il parait important de resituer le contexte de l'arrivée de cet opus de Mario, la switch tout nouvelle console de Nintendo auréolé de son succès indéniable présageant un énième retour en grâce de Big N. Voilà succinctement le contexte, mais il me parait important voir essentiel car la sortie d'une nouvelle machine est toujours un moment un peu magique qui biaise complètement le rapport au média, le support primant sur l'expérience de jeu.
Alors oui l'expérience de jeu de Mario est bonne, la réalisation est soignée, Mario répond bien, on lance sa casquette sur les ennemis et pouf on prend leur contrôle. Voilà, j'ai tout dit... hélas. Aussi bien le début m'a complètement emballé, mais en réalité et avec quelques semaines de recul, il était uniquement lié à l'aura magique d'avoir une nouvelle console Nintendo entre les mains, en fait le jeu en soit n'est pas extraordinaire. La direction artistique est douteuse et incohérente, avec de véritables échecs visuels, que le monde de la cuisine est moche (là ou un Rayman en 2d avait complètement réussi l'essai avec un thème musical extraordinaire pour appuyer une DA innovante et inspirée). Le gameplay n'est pas si novateur que cela au final et en réalité la recette Mario s’essouffle depuis une bonne dizaine d'années, sans dire que c'était mieux avant, ce n'est pas le cas loin de là, Je me lasse de cette formule. Je ne doute pas que les jeunes qui découvriront Mario, ou n'en seront pas à leur 5em opus, trouveront la recette extraordinaire, et elle l'est en soit, mais de mon coté, c'est terminé. Et que dire des boss...

Sérieux, on doit affronter 5 lapins qui lancent des chapeaux.... C'est tout??? Et Browser... qui lance aussi son chapeau, je crois que c'est bon on a bien essoré le coup du couvre chef qui se lance...


Je l'ai terminé, j'ai vaguement poursuivit jusqu'à 250 lunes, et j'ai arrêté, marre de faire gonfler ce balon de vide, à l'image de ce jeu, qui est gonflé de vide au final, et même les mondes, dont celui des Grattes Ciels, ne sont ni si gigantesque que ça ni si originaux finalement et non je n'ai pas envie d'y retourner pour retourner tout le recoin.
De plus, lorsque l'on observe la remise en cause qu'a su mettre en oeuvre Zelda, on ne peut que s'interroger sur la validité de cette opus, et je pense qu'avec le temps et une fois la magie Switch passée, d'ici quelques années, on jettera un regard un peu dédaigneux à cet opus, comme à un certain nombre autre d'ailleurs.

Lyr
5
Écrit par

il y a 4 ans

Super Mario Odyssey
villou
8

Sans déconner Mario, tu vas encore me faire porter le chapeau?!

Je supporte de plus en plus mal notre relation. Tu me prends pour qui sérieux ? Depuis 1985 tu t’invites chez moi, tu squattes mon canapé, tu me donnes du plaisir et tu te barres. Pendant des années...

Lire la critique

il y a 4 ans

35 j'aime

5

Super Mario Odyssey
Spireal
8

Entre l'excellence et les mauvais réflexes

Il est enfin là. Le nouvel opus "principal" des aventures de Mario vient embellir encore plus la line-up de la première année de la Switch, qui peut se vanter de son excellente qualité, entre jeux...

Lire la critique

il y a 4 ans

29 j'aime

Super Mario Odyssey
Ckai
9

Quand Mario me transporte...

Je me souviens quand un ami m'avait montré des trailers et qu'à chaque fois qu'il m'en parlait, il avait des étoiles dans les yeux. Il avait même refait tous les Mario 3D en attendant Odyssey et...

Lire la critique

il y a 4 ans

24 j'aime

4

A Perfect Day (Un jour comme un autre)
Lyr
5

A Perfect Gachis

Triste année 2015 globalement, et aussi pour le cinéma si l'on juge que ce film a été sélectionné pour la quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes de cette même année 2015. En effet, c'est...

Lire la critique

il y a 6 ans

10 j'aime

1

Ça
Lyr
9
Ça

Ca n'est pas ce que vous pensez (Dépasser son préjugé)

Il est important de préciser que je ne suis pas un fan de King, et que, allez savoir pourquoi, je cataloguais ces œuvres dans de la lecture adolescente (de bas niveau). J'ai peur que ce préjugé soit...

Lire la critique

il y a 4 ans

7 j'aime

2

Sapiens
Lyr
6
Sapiens

Il est parfois bon de connaitre ses limites

Après avoir identifié ce livre en tant que "Best seller qu'il est trop intelligent et original qu'il faut le lire", j'en ai beaucoup entendu parler, en bien, ce qui a piqué ma curiosité et c'est sur...

Lire la critique

il y a 4 ans

6 j'aime