👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Je suis un grand fan du premier jeu interactif de l'équipe de Supermassive Games : "Until Dawn". Une réussite à l'époque (et encore aujourd'hui à vrai dire !). On peut dire que je partais confiant sur cette fameuse anthologie. J’ai bouclé il y a un an « Man of Medan, très décevant.
J’ai donc hésité longtemps avant de me lancer dans « A Little Hope ». Mais la bande annonce était très prometteuse et la participation très souligné de Will Poulter semblait annoncer du bon. Et bien… Que dire ?

Commençons par le scénario : on a l’impression de subir l’histoire. Et c’est un comble pour ce genre de jeu, dit à choix multiples/Interactif. Nous sommes uniquement spectateur devant des choix anecdotiques ou trop dirigistes. Les habitués du cinéma auront peut-être même grillé bon nombre de retournements dès le début du jeu !

Le Gameplay est (même si c’est habituel dans la série) d’une lourdeur… On a l’impression de diriger les personnages du premier Resident Evil. C’est dommage de n’a pas avoir travaillé d’avantage sur ces parties-là. On contrôle de vrai tank pendant les phases de marche (qui représente 80% du jeu)

Bien que ça soit une des forces du Studio, les graphismes et animations ont parfois des ratés. Des animations étranges des visages, des mouvements pas naturels… Bien que la brume contribue à l’ambiance du jeu (à l’image de Silent Hil), l’ensemble devient alors d’une pauvreté visuelle… Tout est desaturé, tout est brumeux, les décors se ressemble tous !

A tout cela s’ajoute un découpage/montage étrange parfois, on ne comprend pas toujours ce qui se passe où c’est mal amené. En VF j’ai eu droit à quelques passages directement en Anglais, non doublé. Et même un passage sans voix… Cela laisse perplexe et nous sort de l’ambiance.
Bref, une aventure frustrante et vite oublié. Qui, selon moi, se place en dernière position dans les jeux interactifs signés Supermassive Games.

LES +


  • Acteurs à fond.

  • Ambiance réussi.

  • Grosse amélioration des QTE.


LES -


  • L’Esthétique générale très lassante.

  • L’impression de ne pas maitriser le scénario et les conséquences.

  • Marcher d’un point A à un point B… Puis du point B au point C… Manque
    de variété dans le Gameplay.

  • Scénario déjà vu, sans appropriation.

  • Replay value = 0

  • Quelques ratés d’animation et esthétique qui ont tendance à nous
    sortir du jeu

Oveni
4
Écrit par

il y a plus d’un an

The Dark Pictures: Little Hope
Epic-say
7

Little Hope ... and never come back

J'avais plutot été agréablement surpris par Man of Medan et l'idée de créer cette galerie des horreurs en anthologie. Tout comme pour Little Hope je pense que les gens qui ne se basent que sur une...

Lire la critique

il y a plus d’un an

3 j'aime

2

The Dark Pictures: Little Hope
MaSQuEdePuSTA
7

Un twist perdu dans la brume.

Il est important de contempler derechef la différence entre « un scénario de jeu vidéo » et « un scénario dans un jeu vidéo ». L'un propose un prétexte, souvent utile, à l'action...

Lire la critique

il y a 12 mois

2 j'aime

The Dark Pictures: Little Hope
Grosjaune
6

On y était presque

A lire de manière optimale par ici https://grosjaune.wordpress.com/ Critiquer un jeu de Supermassive games me met à chaque fois dans une situation délicate. Je sais pértinement qu'il va être bourré...

Lire la critique

il y a plus d’un an

2 j'aime

La forêt
Oveni
8
La forêt

La France et la Belgique proposent du lourd.

On aime beaucoup trop critiquer les productions francophones (souvent à raison par leur manque de prise de risque), mais quelque chose m'a accroché dans cette série, dès le premier épisode...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

Black Summer
Oveni
7
Black Summer

Zombie²

D’accord, rien de nouveau, mais quelle énergie et envie de la part des créateurs ! Bravo à cette équipe de comédiens et aux réalisateurs. Black Summer fait tout ce que Walking Dead ne pourra jamais...

Lire la critique

il y a 3 ans

4 j'aime

1

The Perfection
Oveni
2

A ne pas faire !

Après une introduction intrigante, on se retrouve avec un Nanar nouvelle génération. C'est à dire une beauté plastique indéniable mais une narration et un jeu d'acteur raté, pour pas dire...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

2