On dirait ma chienne et moi.

Avis sur The Last Guardian sur PlayStation 4

Avatar Sephrius
Test publié par le
Version PlayStation 4

Ce qui m'a le plus ému dans ce jeu, disons-le clairement, c'est cette relation entre le gamin et la créature. C'est comme dans la vraie vie en fait, quand on a un animal de compagnie. D'abord on passe par une petite peur, la surprise, la découverte, l'apprentissage, on s'habitue à la présence de chacun. On se découvre, on se comprends pas tout de suite, on se fâche, puis on recommence.

Puis vient le temps ou l'on commence à se comprendre, à s'attacher à l'autre, à se protéger, etc. La relation devient plus facile, plus simple parce qu'on se comprend par la suite, et tout va pour le mieux au fur et à mesure.

The Last Guardian, c'est ça. Je n'ai jamais vu une relation aussi bien amenée, aussi bien foutue que celle dans le jeu. La créature, Trico, est magnifique, un mélange de chien/chat/rat + griffon pour le côté imaginaire. Les animations sont exceptionnelles, je suis persuadé que les mecs qui ont fait le jeu ont des animaux, pour que ce soit aussi précis, aussi bien foutu, des vidéos ne peuvent pas montrer tout ça. Alors que pas mal de fois, je me suis pris à me dire "putain, mon chat fait ça, mais vraiment comme ça !". Impressionnant. Et malgré l'agilité de Trico, son côté lourd se ressent très bien. Un sans faute au niveau des émotions, des réactions que peut avoir Trico au cours de l'aventure.

L'histoire est belle, vraiment. Le peu de narration proposé n'entache pas cette histoire magique, poétique (voilà, le mot est placé), émouvante. Les cinématiques sont de toutes beautés, que ce soit par la mise en scène, la musique, la puissance même des scènes. Pas besoin de mots pour raconter ce genre d'histoire quand seules les réactions et les gestes se suffisent pour comprendre et faire passer des émotions.

Concernant le gameplay même, ça reste assez minimaliste, on est dans un jeu d'aventure, très peu d'action, aucune possibilité de se défendre tout seul, ou presque, et des énigmes à gogo. Si la plupart ne m'ont posé aucun soucis, je regrette que quelques unes soient vraiment chiantes et pas compréhensibles, même avec un temps de réflexion assez long, une seule m'a vraiment emmerdé et dont je ne comprenais pas la logique.

Graphiquement, le temps de développement à rallonge se fait ressentir au niveau de certaines textures, mais je ne l'ai pas trouvé moche, loin de là. La DA est très bonne, le monde présenté intriguant et passionnant, même si certaines questions restent en suspens. Par contre, techniquement, le jeu ne fait pas honneur à la PS4. Bugs de collisions, framerate à la ramasse, caméra complètement folle par moments... Les problèmes de ce genre, le jeu les collectionnent et ça m'a beaucoup emmerdé dans certaines phases. Dommage.

En soi, The Last Guardian est une perle du jeu vidéo, un titre comme on en voit tous les 10 ans. C'est reposant, ça change, c'est beau, ça nous transmets beaucoup d'émotions. Bref, c'est peut-être pas mon GOTY ni mon BGE, mais il fait clairement partie des titres que je relancerais et dont je me souviendrais, tellement la relation et l'histoire m'ont plu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 347 fois
1 apprécie

Sephrius a ajouté ce jeu à 1 liste The Last Guardian

Autres actions de Sephrius The Last Guardian