Un bon jeu assurément, mais...

Avis sur The Last of Us sur PlayStation 3

Avatar Ouaicestpasfaux
Test publié par le
Version PlayStation 3

J'ai un gros problème avec The Last of Us : je l'ai fait après The Walking Dead.
Alors d'accord, dans le gameplay, les 2 jeux n'ont rien à voir. Mais dans ce qu'ils veulent raconter, ils sont complètement similaires : comment un homme d'une quarantaine d'année va trouver en une petite fille la volonté de survivre et lui inculquer le devoir de se battre.

Mon souci, c'est TWD m'a bouleversé, et j'ai trouvé la partie narrative de The Last of Us sympa mais à des années-lumières de la qualité d'écriture de TWD. C'est peut-être une question de sensibilité mais objectivement, l'implication émotionnelle dans TWD est travaillée bien plus en profondeur puisqu'on a le choix (ou en tous cas, on nous le fait croire) et on s'identifie donc au personnage principal, a également l'impression de "mériter" ce qu'on ressent car on aura agi pour. Dans The Last Of Us, Joel est un connard insensible pendant les 75% du jeu : impossible de me sentir proche de ce type qui parle comme un chien à une petite fille qui essaie pourtant de mettre un peu d'humour dans un monde cataclysmique sans espoir. Ok, il a souffert blablabla mais c'est pas une raison pour être un connard aussi longtemps.
Tant qu'on est dans la partie story-telling, parlons aussi du réalisme qu'a voulu insuffler Naughty Dog : convaincant graphiquement, les villes désertes ou infestées sont bien rendues et l'atmosphère glauque est bien retranscrite. Mais pourquoi contrebalancer tout ça avec des systèmes complètement improbables qui cassent tout le réalisme ? (trouver des pinces et un établi pour upgrader ses armes ? être incapable de sauter sur certains éléments du décors d'un mètre de haut ? pouvoir transporter 8 flingues plus une barre de fer, des cocktails molotoff et des bombes à clous sur un sac à dos ? Jouer la fille de Joel, puis Joel puis Ellie, puis Joel, puis Ellie ?).
Le genre veut ça, ok, encore une fois TWD qui offrait beaucoup moins de variétés de gameplay avait finalement fait des choix plus immersifs à mon sens.

Passé le story-telling, que reste-t-il à The Last Of Us ? Malheureusement pas assez pour me convaincre non plus. Attention, le jeu est plus que jouable bien sûr, mais ne révolutionne rien. Les personnages sont patauds, le jeu n'est qu'un immense couloir déguisé (et ça c'est vraiment saoûlant au bout d'un moment. Les seuls moment où 2 chemins sont empruntables : soit ils aboutissent au même endroit 15 mètres plus loin, soit un des 2 chemins mène à une salle close et il faudra obligatoirement passer par la seconde pour continuer.

Heureusement, un très bon dosage des possibilités attaque frontale/infiltration, quelques bonnes idées narratives (séparation de Joel et Ellie avec chacun un des 2 frères qui les accompagnent, rôle du frère de Joel etc) et quelques séquences bien prenantes rendent le jeu au final très agréable et je ne l'aurai lâché avant la fin pour rien au monde.

J'ai simplement trouvé que le jeu n'était pas la grosse claque annoncée et n'était finalement "qu'un" mélange plus ou moins réussi d'autres jeux qui m'avaient plus convaincu dans leurs genres : Resident Evil/TWD, saupoudrée d'une bonne dose d'Uncharted (que je n'aime pas trop, pour le coup) pour le look de Joel/Nathan et le côté pataud du personnage principal.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 465 fois
1 apprécie

Autres actions de Ouaicestpasfaux The Last of Us