Junk Discovery Simulator

Avis sur The Magnificent Trufflepigs sur PC

Avatar LoutrePerfide
Test publié par le
Version PC

Développé par Thunkd et édité par AMC Games, The Magnificient Trufflepigs est un walking simulator dans lequel on incarne Adam qui, armé de son détecteur de métaux, va aider Beth à trouver un trésor caché depuis de nombreuses années. C’est donc à la demande de Beth, une amie d’enfance sympathique mais tiraillée par sa vie professionnelle et personnelle, qu’il va se retrouver à Stanning, un charmant village anglais.

En effet, il ne reste plus qu’une semaine avant que la vieille ferme de son enfance doit être démolie pour les besoin d’une entreprise énergétique de transformation solaire. Beth va donc tenter de trouver sa boucle d’oreille perdue il y a bien longtemps et l’aide d’Adam ne sera pas superflue. Pourtant mise en garde par sa famille sur ses relations passées avec Adam, elle n’hésitera pas une seconde à faire appel à lui, l’ami de toujours. Cette quête de Beth pour retrouver la boucle d’oreille perdue va pourtant très vite se compliquer au fur et à mesure de ses découvertes plus ou moins glorieuses.

Le jeu combine donc une narration très poussée avec de nombreux choix à faire et toute une relation à éclaircir et une exploration des différentes zones de recherche grâce au détecteur de métaux le tout dans une charmante campagne anglaise. The Magnificent Trufflepigs est avant tout la quête initiatique sur ses envies réelles et sur la pression qui s’installe sur ses épaules entre ses envies de voyages et la reprise de la direction de l’usine familiale dans laquelle elle s’investit corps et âme.

She’s like the Wind
The Magnificient Trufflepigs semble vouloir ressembler très très fort à l’excellent Firewatch avec le même principe de 2 personnages principaux qui discutent par le biais d’un talkie-walkie et qui ont bien des choses à se dire tout au long de leur aventure commune. Si Firewatch permettait une exploration bien plus poussée et toute une enquête plus ou moins réussie, on est bien plus dans l’introspection dans notre simulateur de découverte de souvenirs et autres bibelots.

La mise en situation est excellente avec une ambiance chatoyante et un excellent jeu d’acteurs, il y a fort à faire et pleins de découvertes à déterrer. Le jeu se déroule sur une semaine et la progression narrative est plutôt bien dosée. On apprend très vite à connaitre Adam et Beth et à se rendre compte que tout n’est pas si clair entre eux. On commence donc à apprendre le fonctionnement du détecteur de métaux et nos premiers trésors ne sont guère reluisants. C’est bien entendu fait exprès pour que l’on en découvre plus sur eux et sur les motivations profondes de Beth.

On dispose d’un temps limité pour faire nos trouvailles et la recherche en elle-même des trésors et vraiment sympathique. On s’amuse à aller explorer un peu partout dans les champs et a essayer de trouver le maximum d’objets. Certains débloqueront des discussions avec des choix à faire dans les dialogues tandis que d’autres serviront juste à vider la batterie de notre détecteur.

The Magnificient Trufflepigs propose une gestion intéressante et ludique du détecteur de métaux, on cherche à trouver un angle d’attaque cohérent en fonction de la physionomie du champs à explorer et à optimiser au mieux notre temps quitte à faire du rab au lieu d’aller se restaurer avec Beth. On avance donc en lignes plus ou moins droites et garde l’œil sur les diodes de couleur de notre détecteur. Le plaisir de la découverte est là et le jeu a la bonne idée de ne pas trop s’appesantir sur cette mécanique.

Definitely not Firewatch
The Magnificient Trufflepigs permet également de faire la chasse aux objets plus ou moins cachés de ses environnements, on pourra ainsi découvrir des montgolfières que l’on prendra en photo pour les envoyer par SMS à Beth et ainsi découvrir un autre pan de leur histoire commune. Il y a pas mal de zones à découvrir et on se retrouve même à espérer une histoire sordide de meurtre au milieu de cette paisible bourgade du Nord de l’Angleterre. Inspecteur Barnaby nous voilà!

Malheureusement pour mes espoirs de CSI Stanning, cela n’ira pas plus loin que l’espace d’une journée. Quand bien même on pourrait espérer des secrets sombres de famille, ce ne sera pas le cas ici. On est plus dans une crise de la trentaine d’une jeune femme qui s’est un peu oubliée en chemin et qui cherche avant tout à faire comme tout le monde à savoir réussir dans son travail quitte à en faire trop mais aussi dans sa vie sentimentale qui est plus que chaotique.

Le temps passe très vite dans The Magnificient Trufflepigs et la faible durée de vie du jeu tourne pourtant très clairement en sa faveur. C’est avant tout une expérience courte qui tente de raconter une histoire de façon originale tout en essayant de maximiser les qualités de son gameplay. Il n’y a certes pas grand chose à faire mais on s’amuse le temps que l’aventure dure.

Un gars, une fille, pas de possibilités
The Magnificient Trufflepigs dispose bien entendu de belles qualités mais il finit par pécher là où l’on s’y attendais le moins, c’est à dire la narration. Si le début de leur histoire commune est tout à faite charmante, on va vite comprendre que quelque chose cloche dans cette relation qui semble vraiment à sens unique. Plus on avance, et moins on a vraiment envie de la connaitre et encore moins de l’aider.

Les choix que l’on fait n’ont pas bien l’air d’impacter l’histoire et une trame mélodramatique s’installe sans que l’on ait trop envie d’y prêter attention ou même de s’impliquer que ce soit romantiquement ou en simulateur de Friendzone. Il y a toute de même quelques nuances dont je ne parlerais pas qui laissent présager certaines choses sur Adam mais je m’y pencherais pas ici pour éviter les spoils.

Sans réel impact émotionnel ni même de connexion à ce que peut vivre Beth, c’est difficile de s’investir et les problèmes qui la hantent n’ont pas réellement de grave implications sur la réussite ou non de ses recherches. On se doute très fortement de ce qu’elle recherche vraiment le long de cette semaine mais ce n’est vraiment pas bien amené. On comprend bien trop vite le lien entre les nos 2 personnages ce qui amoindri l’impact de la dernière journée du jeu

C’est nous la truffe!
Techniquement le jeu est plutôt agréable avec une belle réalisation et une bande son ma foi fort sympathique. La maniabilité est bonne avec une prise en main immédiate de notre outil de prédilection et une fluidité à toute épreuve. Il y a pas mal d’options que l’on peut modifier ce qui permettra à tous les ordinateurs de faire tourner le jeu correctement.

The Magnificient Trufflepigs est intégralement en français dans le texte et dispose d’un doublage anglais excellent avec de très bons acteurs connus qui rendent une belle copie. Il est préférable de basculer son clavier en QZERTT afin de pouvoir jouer convenablement. Il dispose d’une durée de vie d’environ 1h30 ce qui est juste ce qu’il faut vu que le jeu nous raconte.

Au final, The Magnificient Trufflepigs est un jeu qui mérite que l’on s’y attarde pour peu que l’on aime les jeux narratifs courts et bien réalisés. Malheureusement, son histoire ne vole pas très haut contrairement aux magnifiques montgolfières et autres éoliennes que l’on découvre en arrière plan. Le potentiel était là mais il n’est pas exploité convenablement à mon sens. Je n’ai pas passé un mauvais moment mais j’en attendais plus c’est une évidence. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 68 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de LoutrePerfide The Magnificent Trufflepigs