A M E N

Avis sur The Textorcist: The Story of Ray Bibbia sur PC

Avatar Adrin
Test publié par le
Version PC

En une journée de Saint-Valentin banale et morose voit pointer le bout de son nez un pur jeu indépendant dont l'originalité ne peut laisser indifférent.

En effet, The Textorcist mélange deux genres que l'on pensait pourtant homogènes : le typing game et le shoot 'em up.

Sur le papier cela peut faire peur

Comment rester concentrer sur les projectiles à éviter tout en tapant des mots latins ? Ma dextérité, ne m'octroyant que la capacité de taper mes recherches Google avec mes deux index, suffit-elle à passer le premier boss ?

Et bien oui. Le jeu n'est pas intuitif de base mais le devient par rigueur.

Un dilemme se pose vite : dois-je taper seulement de ma main gauche et concentrer ma main droite sur les mouvements de Ray ou dois-je profiter des moments de flottements pour taper la phrase entière de mes deux mains ?

Le jeu demande une concentration phénoménale mais finit par ne plus vous faire poser de questions sur votre clavier

Le jeu entraîne et fait appel principalement à deux compétences : les réflexes et la mémoire.

La mémoire tient une place importante en ce qu'elle est mobilisée d'abord pour les l'emplacement des touches du clavier mais également pour retenir les phrases entières à taper pour passer plus facilement une phase de boss coriace. (D'autant plus que les boss savent mettre votre dactylographie à dure épreuve en ajoutant des malus d'écriture)

Le jeu monte rapidement en difficulté et exige de la persévérance et de l'investissement de la part du joueur pour être complètement apprécié.

Le système de score étant bienvenu : il est bien souvent absent sur la plupart des jeux indépendants. (cf. https://www.senscritique.com/jeuvideo/Mr_Shifty/critique/125973436 )

Mais ce n'est pas tout. Ce qui me fait encore plus aimer The Textorcist est l'amour que porte les développeur du jeu sur le jeu vidéo.

L'histoire du jeu est sérieuse et bien construite mais est assaisonnée de détails complètement en décalage : dialogues loufoques, Naples japonais, références pop culture... On ressent réellement une envie des développeurs de casser sans cesse les codes.

Cependant, les phases "d'enquêtes" entre les boss sont fastidieuses voire agaçantes sachant que chaque action doit être tapée au clavier (Osef magistral de la touche ENTRÉE)

Un live Questions/Réponses a été effectué le dimanche 17/02 et j'ai pu poser quelques questions aux développeurs. Ceux-ci sont très accessibles et continuent à travailler sur les bugs du jeu (J'ai pu personnellement en rencontrer durant certains boss).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 211 fois
1 apprécie

Autres actions de Adrin The Textorcist: The Story of Ray Bibbia