👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

There is no game mais il y en a quand même un qui vient à l'esprit, c'est The Stanley Parable.
Dans son ombre le message reste ici universel. L’exécution est sommaire mais efficace.
Le souci vient du fait que le narrateur est un peu trop dirigiste dans la découverte d'un chemin alternatif, ce qui rend le jeu encore plus cours qu'il n'est déjà.

Un premier pas donc, vers un éveil aux subtilités du monde qui nous entoure.
Et ce n'est qu'une fois capable d'avancer que l'on se rend compte du chemin qu'il reste a parcourir.

Coldjets
7
Écrit par

il y a 7 ans

1 j'aime

There Is No Game: Jam Edition 2015
sseb22
6

Ceci n'est pas une critique de pipe

Difficile de faire une critique pour un tel "concept". Dans There Is No Game, l'interagisseur est invité à écouter une voix et à ne rien faire, surtout à ne pas toucher à la lettre "O". Cette...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

There Is No Game: Jam Edition 2015
Red13
6

Puisqu'on vous le dit !

Comme j'ai pu le dire pour d'autres jeux, mettre un 6/10 avec une recommandation, c'est un acte qui n'est pas tout à fait anodin ... Loin d'une innovation transcendante, There is no game est un...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

4

There Is No Game: Jam Edition 2015
Pierre_Marot
5

Pas de tromperie sur la marchandise

Évacuons tout de suite les références, je ne les connais pas et donc ne les ai pas trouvées. Du coup, que reste-t-il ? Un point'n clic faiblard, deux ou trois énigmes téléphonées (et quand elles ne...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

Victoria
Coldjets
8
Victoria

The Mephisto Waltz

C'est dans le manque de repères que fomentent les décisions les plus hasardeuses. Victoria, incarnation désincarnée d'un réel no future (pas par attitude mais par obligations) se retrouve attirée par...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

There Is No Game: Jam Edition 2015
Coldjets
7

Thinking Outside the Box

There is no game mais il y en a quand même un qui vient à l'esprit, c'est The Stanley Parable. Dans son ombre le message reste ici universel. L’exécution est sommaire mais efficace. Le souci vient du...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

Maps to the Stars
Coldjets
5

Burn the Witch

L'amour du cinéma lui fait aspirer à un monde débarrassé de l'occupant mais Hollywood est bien trop tenace pour que tirer sur l'ambulance mène à une quelconque libération. Le choix du poème d'Eluard...

Lire la critique

il y a 7 ans