Thief, en mode BigMac : pas dégueulasse, pas très bon non plus, mais effectivement décevant

Avis sur Thief sur PlayStation 4

Avatar Anubis Vlad Tepas
Test publié par le
Version PlayStation 4

Une bonne partie des critiques jusqu'ici ont été postées par des fans de la licence. En tant que tels, ces derniers sont particulièrement remontés contre les errances de gameplay de ce reboot. J'aurais bien du mal à le leur reprocher, vu que je procède de la même manière pour les licences qui me tiennent à coeur. Reste que pour un(e) joueur(se) qui découvre ce Thief sans connaître les épisodes précédents (voire, qui n'a fait que le troisième), le constat n'est pas si catastrophique.

Thief 4, c'est quoi ? En rapide :
- D'une point de vue graphique et sonore, Thief 4 bénéficie d'une direction artistique plutôt sympa, sans être renversante, mais qui souffre d'une réalisation technique en-dessous de la moyenne. En particulier, si les décors sont assez jolis, les personnages sont mal modélisés et mal animés. En revanche, le jeu bénéficie d'un bon body-awarness (même si les animations qui le mettent en avant deviennent rapidement lourdes). L'optimisation sur PS4 est à revoir, le jeu rame trop pour ce qu'il propose. Bref, moyen...
- D'un point de vue gameplay, on a de l'infiltration pure et dure. Pas d'approche alternative, contrairement à Deus Ex ou Dishonored. Pour autant, les possibilités d'infiltration ne sont pas plus évoluées que celles des jeux précédemment cités (et c'est là le plus gros grief soulevé par les fans de la série) : les chemins utilisables sont trop clairement balisés, on perd la créativité des précédents épisodes. L'IA est également incohérente : un bourgeois remarquera que son armoire à vaisselle a été ouverte (bien), mais pas que le coffre-fort juste à côté a été pillé (mauvais...). On passera l'éponge sur l'IA des ennemis durant les combats, pour la simple raison qu'un bon jeu d'infiltration n'a pas à s'occuper de ça : c'est comme reprocher aux vieux Hitman de proposer des gunfights moisis. Mais globalement, le gameplay est moyen.
- D'un point de vue scénario, on quitte les considérations politiques et prophétiques des précédents Thief pour une histoire un peu plus intimiste, mais pas nécessairement bien menée. Si j'ai apprécié les références brumeuses à la trilogie passée, il faut avouer que les promesses initiales du scénario tombent rapidement à plat. Rajoutez à ça des cinématiques pompeuses et inutiles (merci Square Enix…), et le constat global n'est vraiment pas bon.

La note moyenne pour un jeu moyen, c'est 5. Pourtant, en étant tolérant et en y jouant de courtes sessions de 1-2h en soirée, il est facile de prendre plaisir à y jouer. Rien de révolutionnaire : juste une balade pas désagréable. Et vu que le contenu est assez généreux, ce Thief devient un compagnon de jeu durable et sympathique. D'où ma note finale de 6.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1078 fois
11 apprécient

Autres actions de Anubis Vlad Tepas Thief