👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

TimeSplitters : Futur Perfect est le jeu que j’ai coutume d’appeler « Le meilleur FPS de tous les temps ». Oui, rien que ça ! Pas particulièrement adepte du genre, ce troisième épisode de la série TS a su créer la surprise, sortant du lot de la flopée toujours plus nombreuses de FPS qui se veulent sans cesse plus réalistes. Et c’est là la force de ce jeu : il ne se prend pas au sérieux. Jouant de son côté loufoque et déjanté, il promet des heures de fun, sans pour autant oublié que c’est en étant complet qu’on offre de la qualité.

Pour replacer les choses dans leur contexte, TimeSplitters est avant tout un voyage à travers le temps. Vous visiterez ainsi l’Ecosse en 1924, mais également un futur lointain qui vous mènera en l’an 2401. Vous le comprenez donc, vous pourrez mettre les mains sur de vieilles mitrailleuses ou de simples revolvers, mais vous tâterez également des armes que nous ne connaissons pas encore à notre époque, tel que l’autofusil à plasma ou le mythique flingue à singe ! L’aventure sera placé sous le signe des boucles temporelles, paradoxes, anachronismes et autres joyeusetés toutes plus délirantes les unes que les autres et, si le scénario aurait gagné à être un peu plus exploité, il reste de bonne qualité, mettant en scène des personnages abracadabrants dont les dialogues nous feront bien marrés !

Mais comme je l’ai mentionné auparavant, TS ne tombe pas dans ce piège d’utiliser l’humour comme un artifice censé masquer son manque de contenu. Au contraire ! Il s’agit sans aucun doute d’un des FPS les plus riches n’ayant jamais existé avec pas moins de 15 cartes, 13 modes de jeu, 35 armes et 150 personnages. Le jeu propose de plus un mode défi pour les plus assidus, ainsi qu’un multijoueur vraiment fendard. On pourra traverser l’aventure en coopération ou encore passer un nombre incalculable d’heures avec nos potes en écran splitté (si si, ça existait à l’époque !). Ajoutez à cela un éditeur de cartes vraiment bien fait et vous obtenez un jeu à la durée de vie quasi-infinie.

Bref, un FPS à l’ambiance unique, servi par des graphismes et des musiques de hautes qualités. Seul ou à plusieurs, TimeSplitters : Future Perfect fait partie de ces jeux à ne pas manquer, parce qu’il est le plus complet et le plus fun que le genre ait jamais accueilli.

il y a 8 ans

4 j'aime

TimeSplitters: Future Perfect
Tapmol
9

Anya, téléportation !

Un excellent FPS de la vieille école (comprendre avec un stock de vie qui baisse et ne remonte que lorsque le joueur ramasse une trousse de soin, contrairement à bon nombre de jeux récents dans...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

1

TimeSplitters: Future Perfect
Gilraën
9

« Mange mon laser, mange-le ! »

TimeSplitters : Futur Perfect est le jeu que j’ai coutume d’appeler « Le meilleur FPS de tous les temps ». Oui, rien que ça ! Pas particulièrement adepte du genre, ce troisième épisode de la série TS...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

TimeSplitters: Future Perfect
oBi
10

Critique de TimeSplitters: Future Perfect par oBi

Note 100% nostalgie. La preuve vivante que le FPS sur console peut avoir sa place. Mais ça passe par un gameplay peu exigeant et un maximum de fun. TS3 remplit parfaitement ces conditions. Le solo...

Lire la critique

il y a 10 ans

3 j'aime

1

GRIS
Gilraën
7
GRIS

Un peu de magie quand les temps sont gris

La mélancolie, c’est le bonheur d’être triste, écrivait Victor Hugo. Et de la mélancolie, Gris en a à revendre. Présente à chaque instant, elle perle dans chaque note de piano, ruisselle de...

Lire la critique

il y a 3 ans

50 j'aime

26

Premier Contact
Gilraën
9

L'essence de la SF

Que se passerait-il si les E.T débarquaient subitement tout autour de la planète ? « Pan, pan ! Boum, boum ! » répondent aujourd’hui la majorité des grands noms du cinéma. Denis Villeneuve, quant à...

Lire la critique

il y a 5 ans

49 j'aime

7

Matrix Revolutions
Gilraën
8

La Matrice qui cache la forêt

Blockbuster hollywoodien d’une intelligence rare, la trilogie Matrix aura fait date dans l’histoire du cinéma. Pourtant, l’accueil critique relativement mitigé de ses deux derniers opus — rapidement...

Lire la critique

il y a 2 ans

40 j'aime

8