Tomb Raider est mort, Vive Tomb Raider !

Avis sur Tomb Raider: Definitive Edition sur Xbox One

Avatar Damien_Auditore
Test publié par le
Version Xbox One

Tomb Raider tel que vous le connaissiez sur PC & PlayStation One n'est plus. Tomb Raider avec ses énigmes tordues et ses tombeaux torturant les méninges n'est plus. Tomb Raider avec ses courses-poursuites fulgurantes à Moto n'est plus. Place à une Lara jeune, inexpérimentée, pas encore tout-à-fait une Croft. Ce qui n'empêche pas le titre d'être un très bon jeu d'action-aventure, parfois décevant mais souvent surprenant.

Déja disponible depuis 2013 sur Pc, ps3 & 360, le jeu se paye ici une "Definitive Edition", comprenant tous les DLC (des tenues et Cartes multijoueurs pour la plupart), ainsi que d'une remise a jour graphique pour la Xbox one et la Ps4.

Magnifique sur Ps3 & 360, Tomb Raider dans sa version définitive est un pure régale pour les yeux à tel point qu'on s'arrêtera ça et là, afin d'immortaliser une prise de vue tout simplement sublime, ponctuée par une distance d'affichage assez impressionnante. La météo dynamique et les effets de particules sont en effet d'une rare finesse. Plus détaillé, plus coloré, cette version est dotée du Tress FX, mod graphique déja disponible depuis 2013 sur Pc, donnant un effet plus "humain" aux cheveux de Lara (le vent qui flotte dans ses cheveux *-*).
Sans mentir rarement un jeu vidéo à été aussi beau et rempli de vie.
Pour rebondir sur l'IA des ennemis, ils ne sont ni surboostés d'un sens de détection digne d'un sonar, ni pourvus d'une intelligence très humaine.
Plusieurs armes se débloqueront au fil de l'aventure, multipliant ainsi les possibilités des gunfight, gros point positif du jeu, pour moi supérieur aux créations de Naughty Dogs (Uncharted) sur ce point. Les gars de chez CD ont d'ailleurs crée un Monde semi-ouvert, offrant tantôt de vastes zones de jeu, tantôt des zones un peu plus fermées mais toujours superbement réalisées.

L'histoire quant à elle repose sur une île "perdue" et pas si déserte que cela, entraînant Lara et ses compagnons d'infortune (dont certains membres ont une fâcheuse tendance à se mettre dans de drôles de situations) dans diverses péripéties à travers le royaume légendaire du Yamataï toujours afin de trouver un moyen de sortir vivant de cet enfer. A noter que le dernier tiers du jeu est un peu trop façon "Michael Bay", c'est-à-dire des explosions et des boucheries sanglantes à chaque contour de porte / maison explorée.

Pour ce qui est de la durée de vie, j'ai vu les crédits au bout d'une bonne quinzaine d'heures ce qui est honorable pour ce genre de jeu de nos jours. Ajoutez cependant quelques heures supplémentaires pour ramasser divers bonus et autres objets cachés. Ne comptez par contre pas trop sur le multijoueurs pour rallonger votre plaisir de jeu ... J'y reviens d'ailleurs un peu plus tard.

Après les points positifs, vient logiquement les points négatifs. Outre une facilité digne d'un enfant de 10 ans concernant les tombeaux (emblème de la série quand même !), on remarque dès le début du jeu que ce dernier nous prend constamment par la main, indiquant où aller, s'il y'a des ennemis a proximité, le tout accentué par le dernier effet à la mode, les QTE. Par exemple lorsqu'un loup attaque, il faudra appuyer sur la bonne touche au bon moment pour esquiver, attaquer etc...
Heureusement cette pratique n'est pas parasitante dans le reste du jeu. Ouf.
Enfin, l'aspect survie dans un milieu hostile que nous proposaient les développeurs n'en est en fait pas un :
en effet, excepté la première heure de jeu Lara se débrouille très bien toute seule perdue en pleine forêt, même sérieusement blessée.

Un mot sur le multijoueurs, totalement anecdotique pour ma part, il n'a pas sa place dans une série comme Tomb Raider. Là où dans un Uncharted le multi rempli parfaitement son rôle qui est d'éprouver de l'amusement en massacrant joyeusement ses camarades en ligne, on fait face ici à une pâle copie d'un Call of Duty à la troisième personne, avec des modifs d'armes obsolètes et un système d'expérience désuet. De toute façon on ne s'y attarde pas bien longtemps, le multijoueurs étant quasiment désert aujourd'hui.

Pour conclure une fois le jeu terminé, l'attente pour sa suite Rise of The Tomb Raider fin 2015 risque d'être bien longue...

Partez d'une mise en bouche assez légère, ajoutez comme plat de résistance une technique de haute-volée saupoudrez d'un gameplay simple mais diablement efficace, mélangez le tout avec une durée de vie plus qu'honnête et vous obtiendrez l'un des titres d'action-aventure les plus aboutis de l'année 2014, offrant par la même occasion un Reboot assumé et (presque) totalement réussis à une des sagas les plus prestigieuses du Jeu-Vidéo qu'est Tomb Raider.

+ Graphiquement proche du photo-réalisme
+ Assez bonne durée de vie
+ Lara plus belle que jamais !
+ Gunfight s'intensifiant au fur et à mesure.
+ Histoire simple mais efficace
+ L'ambiance *-*
+ Craft d'armes.
+ Un nouveau départ pour Tomb Raider

- Trop assisté
- La mode des QTE
- Tombeaux d'une facilité déconcertante
- Aspect survie survolé.
- Multi TOTALEMENT anecdotique
- Tomb Raider est définitivement mort.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 721 fois
2 apprécient

Autres actions de Damien_Auditore Tomb Raider: Definitive Edition