Avis sur

Tomb Raider: Definitive Edition sur PlayStation 4 par StarTIldA

Avatar StarTIldA
Test publié par le
Version PlayStation 4

Qu'il est bon ce feeling où viennent se mêler le sentiment de partir à l'aventure et la satisfaction d'explorer l'inconnu. Car, que les choses soient claires, la grande force de ce Tomb Raider tient dans sa capacité à combler cette soif de parcourir des environnements habilement conçus, pour tenir le joueur en haleine toute la durée de la campagne solo.
"Je vois une cascade en contrebas, y'a-t-il moyen de passer à travers ?" Oui.
"Cette forêt est bien vaste, mais les lumières que j'aperçois ne m'indiquent-elles pas l'entrée d'un tombeau ?" Si.
"Et ce petit coin anodin, un collectible s'y trouve peut-être ?" Ah bin ouais tiens, pas si anodin que ça finalement.
Chaque parcelle de ce monde s'avère exploitée comme il se doit. Même les passages étroits taillés dans la roche où l'héroïne devra se faufiler (qui sont autant de chargements déguisés) ne nous sortent pas du trip. Chapeau bas.

Alors certes, l'aspect survie n'est là que pour la déco, même si la DA et les animations convaincantes favorisent cette impression de lutter contre les éléments déchaînés. Mais soyons honnête, jamais Lara ne viendra à court de munition, et rarement ses assaillants l’inquiéteront, la santé qui se régénère automatiquement n'aidant pas (jouez directement en difficulté max). Dépecer des animaux et cueillir des fruits n'aura pas de réel impact non plus sur le gameplay, le plus gros de l'expérience s'acquiert en tuant du solarii (les fidèles de la secte locale) à tout va, en pillant les tombes et les trésors.
De même qu'il ne faudra pas compter sur le scénario ou les personnages pour motiver le joueur, l'écriture est assez pauvre.

Pour faire court, Tomb Raider est loin d'être parfait, mais ce qu'il propose en terme d'aventure vaut définitivement (lol) le détour : le level-design est sans conteste au dessus du lot, l'ambiance est on ne peut plus prenante, les gunfights sont fun, rythmés et violents, la caméra n'est jamais prise en défaut, la mise-en-scène efficace... Mais une fois que l'on se lance dans la quête du 100%, on reste sur sa faim. La faute à une replay value inexistante.

J'ai la possibilité d'up-grader mes armes. Pourquoi n'y a-t-il pas de new-game+ ?
Le jeu propose des séquences scriptées qui en mettent plein les yeux. Pourquoi n'y a-t-il pas de sélection de chapitres ?
Les environnements sont construits sur un modèle "open-world". Pourquoi condamner autant d'endroits une fois l'aventure finie ? Pourquoi l'île devient-elle soudainement désertique ? Il ne restera absolument plus rien à dégommer : après plusieurs heures à écumer ce monde jusque dans les moindres recoins, seules deux ou trois mauvaises rencontres se seront produites. Et impossible de croiser le moindre belligérant par la suite. Si vous voulez simplement relancer Tomb Raider pour "jouer un peu", il faudra recommencer depuis le début.
Un défaut incompréhensible qui vient lourdement pénaliser une bonne appréciation globale en toute fin de jeu.

Signe qui ne trompe pas quant à la qualité du titre, on en redemande. Signe qui ne trompe pas quant au fait qu'on en attendait plus, on en redemande. J'ai au final la désagréable sensation que Crystal Dynamics n'a fait qu'effleurer le potentiel énorme dont dispose ce reboot. Espérons donc que Rise of the Tomb Raider saura transformer l'essai.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 814 fois
1 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de StarTIldA Tomb Raider: Definitive Edition