Avis sur

Trigger Heart Exelica sur Dreamcast par MrMaurice

Avatar MrMaurice
Test publié par le
Version Dreamcast

Devant des petits jeux comme celui là, que j'apprécie énormément, et dont apparemment pas mal de monde se branlent, je ressort une vielle critique, peut être un peu trop formelle, mais qui à le mérite d'exister.

Décidément la dreamcast est increvable ! Dabord sortie en arcade sur système naomi, Trigger Heart Exelica est le 2eme shoot sortie sur DC en 2007 (le premier étant last hope) , développé par Warashi, un tout petit studio qui réalise surtout des jeux de mahjong, quiz et autres bizarrerie japonaises.
Trigger est donc un shoot them up au scrolling vertical, jouable uniquement en solo. Vous incarnez au choix deux jeunes demoiselles tout droit sortie d'un shojo (cruel tear et exelica) affublés d'une sorte d'exosquelette, le choix du personnage définira votre tir principal ( frontal ou dispersé en éventail ). Votre ennemi : Faintear, une autre jeune fille en armure, je ne m'étendrais pas plus sur le scénario, étant donné qu'il est en japonais et puis soyons sérieux on est pas dans un club de lecture, c'est PAS trop GRAVE non plus..

Le soft, malgré un premier niveau plutôt pauvre en boulettes (5 stages au total) et sans pouvoir rivaliser avec un jeu Cave, se présente comme un manic, à savoir de nombreux projectiles sur l'écran, et un masque de collision très mince pour votre personnages, mais aussi pour certaines boulettes.
Du coté des modes de jeu, on saluera l'ajout de quelques petits bonus par rapport a la version Naomi :
Arcade mode : adaptation fidèle de la version naomi.
Arrange mode : remix de la version arcade, pas mal de boulettes en plus, et donc une difficultés relevé.
Training mode : permet de choisir le stage de départ.
Story mode : l'ajout le plus sympa selon moi, il s'agit de la version arcade, agrémenté de scenettes d'artwork en japonais, mais surtout avec de nouveaux boss pour les quatre premiers niveaux.

Passons au plus important, le gameplay : tir principal (qu'il est possible d'upgrader), bombe et un troisième bouton pour la grosse originalité du soft, le rayon tracteur. Ce rayon peut intervenir de plusieurs façons : tout dabord il vous permet de capturer certains ennemis (le temps de capture variant selon la taille de la cible); une fois capturé il peut soit vous servir de bouclier face aux projectiles, soit vous aider a vous débarrasser des vaisseaux et tirs adverses en le faisant tournoyer puis en l'expédiant dans la bonne direction. Cette manipulation nécessite un petit temps d'adaptation, mais une fois prise en mains, se révèle très fun est jouissive ! Les ennemis terrestre par contre, de même que les boss sont impossible à capturer, mais peuvent être ciblé, votre personnage tournera alors autour de la cible en concentrant tous ces tirs dessus.
Mais alors que le gameplay apporte la fraicheur dont le titre avait besoin pour se démarquer, le level design lui, est un peu à la ramasse,. Là ou des titres comme ikaruga arrivent a transcender un concept déjà novateur en soie par un level design soigné et développé au maximum de son potentiel, les développeurs de THE ont apparemment trouvé que leur gameplay était assez original comme ça, et qu'ils allaient se contenter de balancer de plus en plus ennemis de plus en plus imposants à l'écran. Et ça, ça vaut bien un gros DOMMAGE en majuscule.

L'aspect technique est le point faible du jeu, j'avoue qu'il est difficile de passer après under defeat, mais les graphisme de Trigger sont plutôt dépassés, les niveaux sont parfois très vides, et la modélisation des ennemis est très simpliste, pareil du coté des textures, c'est le minimum syndical. Le tout dans un habillage manga très classique et un poil énervant (les héroïnes sont en sous vêtements dans des mechas), de quoi me donner vite envie de passer au paragraphe suivant.
Les bruitages et musiques sont très classiques, pas plus entrainantes que ça, mais pas catastrophiques non plus, dans le style kawai à la con du soft, mais ça reste audible dans le genre.
Le système de scoring est lui aussi plutôt classique, la destruction des vaisseaux adverses fera apparaître des «médailles» jaunes, qui une fois ramasser (manuellement ou automatiquement en relâchant le bouton de tir principal ) constitueront un multiplicateur sur votre score. A la fin de chaque niveau des bonus s'ajouteront selon le nombres de bombes en stock et d'item pris.

Les +
_ Gameplay novateur
_ Plusieurs modes de jeu
_ Accessible

Les -
_ Techniquement dépassé
_ L'habillage japoniais tout pourris
_ Pas de multijoueur
_ Level design pauvre

Finalement, les faiblesses techniques se font ressentir sur l'ambiance générale du titre, mais le gameplay original et la difficultés bien gérée rendent le jeu très accessible, fun, et les différent modes (arrange mode, arcade, training et story) contribuent à augmenter la faible durée de vie (shmup oblige), faisant de THE un shoot them up très correct.
La sortie d'un shoot sur dream est (presque) toujours un évènement, parmi la fournée de ce début 2007, Trigger Heart Exelica reste mon préféré, un shoot sortit de nul part, certainement pas sans de défauts, mais terriblement accrocheur par son concept. On ne peut que soutenir l'initiative, et espérer que Warashi nous fasse d'autres cadeaux comme celui ci ;).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 356 fois
1 apprécie

MrMaurice a ajouté ce jeu à 1 liste Trigger Heart Exelica

Autres actions de MrMaurice Trigger Heart Exelica