Start : Ally : Betray

Avis sur Virtue's Last Reward sur PC

Avatar LinkRoi
Test publié par le
Version PC

Parlons de Virtue's Last Reward !

https://www.senscritique.com/jeuvideo/999_Nine_Hours_Nine_Persons_Nine_Doors/critique/157566288 (critique du premier jeu 999)

Suite du jeu 999, il était temps pour moi de continuer mon aventure tant j'avais bien apprécié 999 ! plus intense ? plus fou ? plus complet ? on va voir ça dans cette critique !

La première question que je me suis posé avant même de commencer cette saga était "est-ce possible de commencer par VLR ?" n'étant pas un adepte du genre, je ne voulais pas passer 100h avec les trois opus. Premièrement, c'est une connerie de penser comme moi (oui, je suis un con !), car même en n'étant pas un adepte du Visual Novel, j'avoue avoir été pris par le jeu sans vouloir arrêter du tout ! Donc pour revenir à la question de départ, je dirais que oui. Oui, il est possible de faire VLR sans avoir fait 999 au préalable, le jeu sera quand même intense, intéressant et saura vous faire passer des moments de tension assez dinguo. Par contre, vous risquez d'être déçu par la fin, car oui, au premier abord, j'ai été déçu par la fin de 999 qui est au fond excellente. Pourquoi ? simple, la fin dirige le scénario vers quelque chose

(spoil) le voyage temporelle, la transmission de l'âme a travers le temps, "futur, passé" un truc du genre (FIN)

de très différent en terme d'ambiance, ce n'est pas facile de tout comprendre et ça surprend énormément. Virtue's Last Reward est comme 999 en 10 fois pire, je pense que la claque d'incompréhension aurait pu me faire perdre la tête si j'avais commencé par cet opus, clairement. Donc, même si vous pouvez faire l'aventure sans avoir fait 999, je vous dirais, faite 999 quand même bande d'idiot, sinon vous en repartirez que déçu, je le pense vraiment.

Sinon le scénario est simple au premier abord, mais tellement efficace. Une zone inconnue, 9 personnes, des objectifs fourbes qui mène a la sortie dans un jeu où l'on doit s'allier ou trahir autrui,, intensité présente x1000. J'adore, car le jeu (une fois la première claque de 999 prise) continue dans sa lancé, même schéma et pourtant la claque est aussi grande voir bien plus ! Une fois bien entré dans le délire du jeu, c'est un délice de parcourir l'aventure en voulant toujours en savoir plus sur le POURQUOI DU COMMENT THE FUCK*** SHIT THE WAHTFD GFASGFA. Le jeu possède aussi énormément de fin, le jeu est créé de façon a ce que chaque route débloque quelque chose, ça semble abstrait, mais c'est une idée qui fonctionne bien. Ça peut faire peur de voir le nombre de fins en début de partie, mais ce n'est pas si dérangeant que ça de refaire le jeu plusieurs fois (surtout avec le flowchart) l'idée derrière le scénario est bien pensé et rend la progression fluide et intéressante. J'avais trouvé dans 999 certaines scènes de dialogue beaucoup trop longue pour rien compte tenu du temps que les personnages avaient pour sortir d'une situation... c'était ridicule de voir un mec parler pendant 1h alors que techniquement il reste 1h avant un Evénement important, mais c'était un détail parmi tant d'autres on va dire. VLR est différent, les phases de longs dialogues ne sont absolument pas dérangeant, et même plutôt bien imbriqué dans l'histoire, comme le jeu est fait de façon différente, les personnages ont souvent plus d'une heure devant eux avant de voir la suite des événements, c'est fait de façon plus logique, ça ne créer pas un décalage bizarre entre ce que l'histoire raconte et ce que les personnages font !

Virtue's Last Reward n'est pas différent de 999 dans son traitement au niveau des personnages. On retrouve un groupe de 9 personnes avec chacun leur propre personnalité, comme dans 999, tout les personnages sont assez caricaturaux, mais on arrive a s'attacher a certains au fil de l'aventure. Tout le monde évolue dans l'histoire au niveau de leur mentalité, personne n'est figé mentalement, vous serez très certainement surpris par certains ! Par contre,
bémol pour l'apparence des personnages... ce n'est pas leur design qui me pose problème (on retrouve à peu près la même chose que dans 999), mais ce qui me "dérange" est bien la modélisation de ceux-ci. Les illustrations que j'avais appréciées dans 999 ne sont plus ici, place a de la 3D assez ... sans charme ? oui, le charme opère beaucoup moins tant les personnages sont moins "expressif". On retrouve tout de même de l'humour dans certains dialogues (comme Sigma qui ne purrrrrr pas s’empêcher de faire ça :P) (ou bien Zero.jr qui n'arrête pas de faire des jeux de mots). Le doublage anglais est toujours d'excellente qualité malgré que les sous-titres soient eux aussi uniquement en anglais (faite gaffe les anglophobes !).

(par contre (SPOIL) je n'ai pas compris pourquoi personnes ne poses de question sur l'oeil de Sigma, incohérence !)

Virtue's Last Reward propose un Flowchart (pour retenter l'aventure pour avoir de nouvelles fins) beaucoup plus intéressante que dans 999. En fait, elle est surtout plus simple que dans 999, étant donné que le joueur n'a pas besoin de faire un truc spécifique pour avoir la vraie fin, il suffit juste de tout faire les fins avant de pouvoir faire le true ending. Dans 999, même avec le Flowchart, il était très difficile de voir la vraie fin sans soluce.

Tout comme 999, VLR est un visual novel, une aventure/lecture interactive ou le joueur suit une histoire composé essentiellement de texte avec des choix entre deux dialogues, choix qui changeront le futur de votre partie. Il est possible de skip des dialogues déjà entendu (quand on fait de nouvelles fins) ou de laisser le jeu avancer seul sans cliquer (texte qui défile manuellement). Ce n'est pas tout, si le jeu est composé en grande partie de dialogue, il y aussi des énigmes qui viennent ponctuer l'aventure, énigme que j'ai trouvé assez intéressante dans la forme, mais clairement trop difficile a mes yeux. J'ai clairement trouvé les énigmes de 999 plus intéressante, moins fourbe que dans VLR , j'ai eu souvent besoin d'une soluce tant ça tourne sur le nawak sur certains points. Le défaut de 999 est aussi présent dans cet opus, c'est-à-dire qu'il arrive de ne pas voir un élément du décor et de raté un objet important pour l'énigme, de quoi tourner en rond, ça n'arrive pas trop souvent non plus. VLR propose aussi deux solutions par énigme (la bonne pour sortie et une pour avoir plus d'information) autant dire que j'ai trouvé ça inutile et complètement hors sujet comme truc. Ça rajoute de la difficulté aux énigmes en plus de spoil parfois l'aventure avant même qu'un truc arrive... Puis pour parler vite fait du gameplay en mode énigme, ça ressemble à 999, on interagi avec les objets du décor, on peut combiner des objets, examiner, tourner la caméra, mais on ne se déplace pas dans l'environnement, on reste fixe tout le temps.

Maintenant point qui fâche un minimum... la 3D. Dans 999, c'était des illustrations pour les personnages (https://i.ytimg.com/vi/Wmi1BQQVUXI/maxresdefault.jpg), ça avait clairement un charme que j'ai adoré qu'on ne retrouve malheureusement pas dans VLR. Dans VLR, la 3D prime sur la qualité, je ne dirais pas que c'est moche, juste qu'on remarque bien que ce n'est pas une belle 3D comme on retrouve dans les jeux d'aujourd'hui, ça se voit que c'était un jeu DS (http://nomujoa.com/wp-content/uploads/2013/03/Virtues-Last-Reward_2.jpg), ça se voit même trop. Puis on retrouve le même défaut que dans 999, l'aspect semi 3D des environnements qui donne un visuel entre le chaud et le froid, ce n'est pas beau du tout à mes yeux, ça manque de quelque chose :(. Après, je veux bien reconnaître que l'aspect cloisonné des environnements donne un aspect très "claustrophobe" aux environnements, on se sent vraiment coincé, ce n'est pas un endroit dans lequel on aimerait se retrouver, c'est très bien retranscrit en jeu. Niveau ambiance par contre on reste au même niveau que 999, la tension est présente du début a la fin, je dirais même encore plus dans VLR, car le AB GAMES (https://youtu.be/GbahxwcI11Y?t=26) créer vraiment
une tension psychologique qui rend presque paranoïaque !

La bande sonore est composée en partie par les thèmes de 999, voir même un peu trop. Je suis content d'une certaine manière, car l'ost de 999 est incroyablement réussie, par contre, VLR propose aussi des thèmes magistrales comme celui-ci ! (https://www.youtube.com/watch?v=gFJ1r6_4mW4)

Conclusion : autant le dire, je ne peux que remercier Ckaiounet pour m'avoir fait découvrir cette saga, j'ai juste un petit soucis d'appréciation globale sur le Visual Novel (ce n'est pas mon genre préféré, ça manque un peu de rythme, tout ça, tout ça) pourtant, Zero Escape procure des émotions, le thème juste en haut est un thème important pour une fin importante, j'en ai eu presque la larme a l'oeil tant ça fonctionne bien putain. J'ai vraiment hâte d'avoir le fin mot de l'histoire avec Zero Time Dilemma, incroyable histoire, incroyable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 394 fois
6 apprécient

LinkRoi a ajouté ce jeu à 2 listes Virtue's Last Reward

Autres actions de LinkRoi Virtue's Last Reward