Avis sur

Warhammer 40,000 : Dawn of War II sur PC par leo03emu

Avatar leo03emu
Test publié par le
Version PC

Ca remonte à un petit temps que j'ai fais Dawn of war premier du nom. Il s'agissait alors d'un STR très classique hormis sa gestion des ressources un peu originale. Mais Dawn of War II a marqué les joueurs. En effet, pour une fois, POUR UNE FOIS, on a un vrai 2.0.

Et en effet, pour faire court, Dawn of War II hérite de son prédécesseur son univers, son genre, et... c'est tout ! La gestion des ressources ? Oubliez tout ça, il n'y en a pas dans Dawn of War II. Construire des bases ? Idem ! Ca a complètement disparu. Il y a bien des bâtiments à récupérer mais c'est tout. Recruter des unités ? Là encore, il n'en est plus question. On pourrait croire alors que Dawn of War II est un str light, mais en fait non, c'est juste qu'il a trouvé d'autres idées que celles exploités depuis des années. On est toujours sur une carte rempli d'ennemis, avec des objectifs principaux et secondaires à accomplir, objectifs généralement belliqueux. Sauf que désormais, on prend le contrôle de petites escouades. Chaque escouade est dirigée par un chef, en l'occurrence Tarkus et son escouades de marines classiques, Avitus, plutôt bourrin et adepte du tir de soutien, ainsi que Cyrus, groupes de scoutes orienté infiltration. D'autres héros sont de la partie et c'est à nous de les choisir avant la partie, mais l'idée reste qu'ils doivent être complémentaires entre eux. Lorsqu'une unité meurt, elle peut réapparaitre à un point de contrôle, mais pour ça, il faut que le point de contrôle soit capturé et que le chef correspondant à l'unité soit à proximité. Lorsqu'un chef meurt, il faut qu'un autre chef vienne le relever (comme dans Left 4 dead en fait). Si tous vos chefs sont à terre, c'est game over, même si il reste des unités encore debout. A tout ça, on rajoute encore le fait que l'on peut se mettre à couvert derrière des éléments du décor ou même à l'intérieur de bâtiment, et que tout ces éléments de couverture sont destructibles. Enfin, rajoutons à tout ça des éléments de RPG, aussi bien en termes de points d'expérience que d'équipements des héros.

Et tout cet ensemble nous donne tout simplement une nouvelle formule. Et comme si ça suffisait pas, la réalisation est exemplaire : les graphismes, la musique, le gameplay, la nervosité, la tactique, le contenu, les possibilités, l'ambiance, les maps, l'équilibrage, la difficulté... Tout est admirablement bien dosé. Même le scénario s'en tire avec les honneurs, même si il n'atteint pas le génie des campagnes solo de Blizzard. D'ailleurs, c'est en jouant à Warhammer 40K qu'on se rend compte tout de même à quel point son univers à influencer pleins de jeux. Bien sûr, Stracraft, notamment avec les aliens (Eldar=Protoss et Tyrannides=Zerg), Mais aussi Gears of War je trouve, avec ces marines engoncés dans d'immenses armures découvrant juste la tête, et équipés de grosses mitrailleuses et tronçonneuse ! Bref, tout ça pour raconter que c'est la guerre entre les humains, les Orks, et les Eldars, mais qu'une nouvelle menace arrive : les Tyrannides, monstres envahissant les mondes et contrôlé par l'esprit de la ruche. Et donc, ça va chier !

Tout du moins pour la campagne solo. Mais bien évidemment, il y a des modes multijoueurs. Tout d'abord, les campagnes solo peuvent être joué en coop, ce qui est toujours un plus appréciables. Il y a aussi le mode Baroud d'honneur. 3 joueurs prennent le contrôle d'un de leurs héros, et doivent repousser des vagues successives d'ennemis dans une arène. Enfin, le mode multi joueur pur et dur change un peu la formule. Chaque joueur a une base où il peut recruter des groupes d'escouades, les ressources étant délivrés par des points de contrôles (comme dans Dawn of War I). En revanche, la victoire est accordée par des points de dominations et non par l'éradication total de l'adversaire. Plusieurs points de contrôle lié à la domination sont sur la carte et c'est à nous de les récupérer. Plus on en a sous son contrôle et pendant le plus de temps possible, et plus on gagne ! La stratégie a employer est à la fois différente de celle de la campagne solo de Dawn of War II et de tout Dawn of war I. Encore de l'innovation dans l'innovation en somme.

Bref, Dawn of War II est une perle du genre, même si j'ai bien peur que Starcraft 2 tienne bien plus sur la longueur, et donc éclipse totalement le jeu de Relic. En effet, Dawn of War II mise un peu tout sur la micro gestion, ce qui fait que le jeu manque un peu « d'ouverture », le truc qui ferait que chaque partie soit vraiment différentes des autres. A voir donc, mais Dawn of War II est un très grand jeu, c'est sûr.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 837 fois
4 apprécient

leo03emu a ajouté ce jeu à 2 listes Warhammer 40,000 : Dawn of War II

  • Jeux vidéo
    Illustration Steam Starter pack

    Steam Starter pack

    Les premiers jeux à acheter lorsqu'on se lance dans l'aventure Steam. D'excellents jeux de préférence simple d'accès et qui...

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux de stratégie

    Les meilleurs jeux de stratégie

    Avec : Warcraft III : Reign of Chaos, StarCraft, StarCraft II : Wings of Liberty, Warhammer 40,000 : Dawn of War II,

Autres actions de leo03emu Warhammer 40,000 : Dawn of War II