Shulk, Shulk, SHULK, tu devrais apprendre a courir avant de te lancer dans une aussi grosse aventure

Avis sur Xenoblade Chronicles sur Wii

Avatar LinkRoi
Test publié par le
Version Wii

Parlons de Xenoblade Chronicles !

Purée de pommes de terre ! ce jeu... j'en ai entendu parler, par plusieurs personnes, comme quoi ça serait un excellent J-RPG avec un scénario efficace, de l'exploration d'un vaste monde, grosso modo quelque chose de fou furieux. 2018, une envie comme ça (ou qu'on me force, on joue avec ma tête ???) de commencer cette aventure ! mais en 2018, Xenoblade Chronicles est t'il encore bien, ou n'est t'il qu'une relique du passé maintenue en vie par des fanboy Nintendo aveuglé ? on va voir ça dans cette critique ^^ (je précise que je joue au jeu via Dolphin, pour une qualité bien supérieur a la 3DS ou même la Wii).

Que dire sur le scénario si ce n'est qu'il m'a pris aux tripes du début à la fin ! Ce n'est pas non plus un truc de psychopathe étant donné que ça reste un JRPG, donc ça comporte au final pas mal de longueur niveau histoire (pour faire durer sur... la durée AH !), mais franchement, rarement j'ai été aussi a fond dans un scénario. Sans trop en dire, l'histoire commence avec deux géants qui se combattent puis viennent à s'éteindre pour créer deux mondes (le Bionis et le Mechonis). Les deux mondes seront en guerre (machine contre humain), ça commence donc de façon plutôt classique, mais bon dieu que le jeu regorgent d'idée et de révélation que j'ai trouvé fort intéressante ! J'ai aimé aussi au delà du scénario est la façon d'on le jeu raconte son histoire, si ça reste au final assez "soft", certaines scènes en début d'aventure m'ont laissé "bouche bée" tant la violence était crû (oui, je m'attendais à quelque chose de plus doux...) au final j'ai trouvé ça d'autant plus marquant ! Malgré tout ça, le jeu n'oublie jamais d'apporter sa touche d'humour et d'eau de rose typiquement japonais, mais ça fonctionne bien, donc ! Sinon, un truc qui m'a épaté pour un jeu wii est bien sûr la mise en scène, chaque cinématique de combat est absolument géniale, ça bouge bien, de bon plan assez impressionnant, un perfect je pense pour les capacités de la console !

Parlons des personnages de Xenoblade Chronicles ! je serais de mauvaise foi si je disais qu'il n'était pas tous un minimum caricaturale dans leur façon d'être. Il y a le jeune homme un peu perdu qui ne connaît pas son passé, la grosse brute copain avec le petit perdu qui a toujours un sourire au visage, la jeune fille qui a un crush sur le jeune homme perdu, l'ancien combattant vétéran sérieux, mais au coeur tendre, la boule de poil farfelue qui raconte de la merde (mais on l'aime quand même !) et des personnages un peu osef en background. Oui, j'ai fait exprès de ne rien dévoiler en nom, je laisse la surprise pour ceux qui vont faire le jeu. Honnêtement, est-ce un défaut d'avoir des personnages aussi caricaturaux ? je dirais que non, car dans XC1, bah je me suis plutôt attaché au groupe, ça fonctionne extrêmement bien au final, donc what else ? J'ai beaucoup aimé leur façon d'être, de s'exprimer, même leur design n'est pas si mal, tout le monde a une bonne tête dans le fond ! J'ai fait le jeu en anglais, autant dire que le doublage est plus que convaincant, toujours dans le ton que ce soit dans l'humour ou dans l'aspect dramatique d'une scène. Le seul bémol au final est l'animation des personnages, oui ça reste un jeu WII (j'avais tendance à l'oublier avec Dolphin en 4k), mais bon, sans être mal animé, ça reste plutôt basique/simple. Je parle uniquement des personnages, mais pu**** faut aussi parler des antagonistes ! les Mechons, Franchement, j'ai trouvé la menace (antagoniste) super stylé en jeu, la première fois qu'on rencontre le chef, c'est juste... un grand moment quoi, son design (leurs designs) est juste top ! Ça fait plaisir d'avoir des ennemis principaux qui ressemblent à quelque chose, qui en impose de part leur présence, pas juste un méchant, pas beau sans aucune personnalité et mystère, du bon boulot sérieux !

Le bestiaire quant à lui est digne d'un JRPG, on trouve de tout autant dans le classique que dans des trucs plus futuriste ! Par contre, bémol pour tout ce qui touche a l'encyclopédie, y'a quedalle, tout simplement...

Le jeu se veut classique dans son déroulement, on avance de zone en zone avec des cinématiques pour venir ponctuer l'aventure. Le jeu n'est pas linéaire, les zones sont vraiment grandes, mais il arrive à tenir une cadence histoire/cinématique/mise en scène plutôt intéressante sans être trop dilué dans du contenu annexe. J'ai envie de dire, une chance que le jeu arrive a faire ça tellement l'annexe est inintéressant au possible, mais je vais y venir plus en profondeur :P.

AH ! je dois parler de quelque chose de très important du jeu, mais dans le mauvais sens du terme, enfin, mauvais sens à première vue. Je parle bien sûr des quêtes annexes du jeu. Comme tout bon J-RPG, Xenoblade Chronicles propose un tas de quête en tout genre (de la récolte a la bataille). Donc, le jeu commence, tout semble frais, puis le joueur arrive tranquillement à la Colony 9, 30 minutes après seulement j'ai eu envie de vomir, je comprenais pas, pourquoi après moins de 2h, pourquoi diable ai-je déjà 20 quêtes annexes toute aussi banale les unes que les autres à faire ? Je me suis dis, ça un BGE ? (j'avais quand même parlé avec un ami du jeu, donc j'avais une idée que ce n'était pas ce que ça semblait être, mais j'avais peur tout de même). On nage donc vraiment dans le médiocre, banal, le graal des merdes de quêtes annexes que peut proposer un jeu (vraiment mmo nul dans le genre). Donc, dégoût, amertume, incompréhension au départ, puis vient la lumière, un ange aussi magnifique qu'un ciel bleu sans nuage est venu me parler. Oui ! que me voulez-vous ange angélique d'angelina ! je vous écoute !!! éclairer moi de votre lumière "elle s'est approchée de moi puis m'a dit" Link (pas navi hein, l'ange) les quêtes annexes du jeu sont très mauvaise "je lui ai dit, euh, oui ? je sais hein" puis m'a dit "oh la, tu fermes ta gueule ok, puis te me laisse finir" donc oui, les quêtes annexes ne sont pas intéressante mon enfant, mais les développeurs le savaient ça & ont donc créer un systeme ingénieux qui permet de faire passer la pillule plus facilement. Tu vois, chaque quête acceptée, est une quête que je dirais "libre" tu peux en avoir 30 dans ton inventaire, ça ne dérange pas du tout le rythme du jeu, car le monstre tué, l'objet trouvé, peut importe ou quand comment, la quête sera complétée sur place, donc aucunement besoin de retourner voir le donneur de quête. Vous allez me dire, mais Ange ou link (non mais oh, ce n'est pas un scénario poussé cette critique) ça détruit l'immersion non ? Bah, non, car ce jeu ne se veut pas immersif, on parle d'un jeux vidéo type J-RPG, ça ne gâche rien du tout et au contraire, ça dynamise tellement l'exploration, ça donne envie d'explorer ce monde au final, donc bravo, système qui fonctionne du tonnerre. Par contre, qu'on soit bien d'accord, les quêtes annexes restent chiante au possible, voir inutile sauf XP, nous somme loin d'un jeu comme "The Witcher 3" qui lui propose tout le contraire. Ce n'est pas le modèle que je préfère dans le genre (j'aime avoir moins de quête, mais plus scénarisé, mieux écrite "oblivion" "the Witcher 3" "etc..."), mais comme l'idée derrière Xenoblade est intelligente, ça passe quand même.

Sujet qui divise, XC1 possède t'il un gameplay intéressant ? je vais mettre mon grain de salaud en disant, un peu, mais non. Xenoblade Chronicles souffre d'un problème qui affecte au final un nombre hallucinant de JRPG (je vous laisse 10 secondes pour trouver.............................) OUI ! c'est bien ça, le gameplay est uniquement intéressant contre les boss/monstre uniques en jeu. On va commencer par la base, XC1 n'est pas un jeu qui propose du tour par tour, mais un système de combat semi-action / semi-stratégique, autant dire qu'il a le cul entre deux chaises, ça s'approche de MMO comme FF XIV. Shulk possède des compétences avec un temps de recharge entre chaque attaque (sauf les attaques auto qui se font... automatiquement) et le joueur doit se placer au bon endroit pour faire bien mal (back slash derrière le mobs, slash edge sur le coté, etc...). Dans l'idée, j'ai aimé ce système de combat, il fonctionne plutôt bien, demande d'être un minimum stratégique en combat, sauf que... on se fait chier non ? Bah oui, on final comme dans bon nombre de JRPG, on se fait plutôt chier contre les monstres lambdas, les combats sont trop long (30s/1 min par mobs) qui n'ont aucune chance de vous tuer (même sans toucher la manette) donc bon, on s'emmerde oui. Pourtant, lorsque j'affronte un boss ou un monstre unique, bah le jeu arrive à m'amuser, car je dois penser à ma position, a ma technique au risque de mourir bêtement en ayant mal joué. Donc bon, je ne dirais pas que le système est mauvais, mais il n'est jamais pleinement exploité pendant l'aventure (genre 5% du jeu quoi)... Puis, je ne sais pas si la personne en question va me lire, mais si c'est le cas, par exemple dans FF XIII, les combats ne me faisaient pas chier, car le gameplay était au final assez dynamique pour m'amuser même contre des monstres lambda, mais Xenoblade ne réussit pas cet exploit, malheureusement pour lui. Je ne dois pas oublier de parler de la Monado, car cette arme est quand même intéressante dans sa façon de fonctionner, elle possède

6 (au fil de l'aventure)

attaques spéciale qui demande d'être choisi avant la recharge (une attaque surpuissante, bouclier pour les alliés ? etc...) qui donne un aspect stratégique encore plus poussé sans oublier qu'elle permet à Shulk d'avoir des visions pour prédire l'attaque mortelle d'un ennemi !

En terme de difficulté, Xenoblade propose quelque chose au final d'assez simple. Les boss (hormis le dernier) ne devraient pas trop vous poser de problème, le jeu (si vous explorer/tuer les monstres de façon logique) ne vous demandera pas vraiment de farm (aller, 1-3h dans l'aventure pour gagner 1-2 niveaux sur la fin) ce qui m'a fait grandement plaisir. Rien n'est plus horrible qu'un jeu qui demande de farm pendant des heures de façon régulier, XC 1 ne propose pas ça, il est bien calibré du début à la fin (sauf le dernier boss). Je vais vous dire, que ce soit contre les boss ou les monstres "HARDCOREEEEE" c'est L'IA qui vient souvent foutre le bordel, elle n'est pas horrible, mais ne fait pas toujours ce qu'on lui dit ou ne fait pas une compétence logique, mais ça reste un détail sur toute l'aventure.

Comme tout bon JRPG qui se respecte un minimum, on passe énormément de temps dans les menus pour peaufiner au maximum notre équipe. Le jeu offre une ribambelle d'équipement (qui change vraiment l'apparence du personnage !) à trouver ou a acheter, classique en somme. Cependant, le jeu se démarque par un système de gemme intéressant, bien que difficile à comprendre au départ. Le système de gemme permet d'avoir des stats bonus (vie, force, endurance, etc...) plus une gemme trouvée sera puissante (I-II-III-IV-V) plus votre personnage aura de meilleur stats. Il faut donc combiner des gemmes ensemble pour créer une gemme MAX, au final ça reste plutôt simple et efficace comme procédé, mais sans plus.

Je veux parler très rapidement du Sociogramme qui s'apparente dans ce jeu à un système d'appréciation entre les protagonistes et les habitants. Simple, tu fais des quêtes, l'habitant d'une colonie t'apprécie de plus en plus, idée donc sympathique, mais complètement inutile. Le problème ? simple, j'en ai strictement rien à foutre des abrutis de clones dans les pu**** de colonie, texte inintéressant, personnalité qui frôle non en fait, qui est le néant, aucun intérêt de mon point de vue. Le seul point positif et qui fonctionne un minimum est entre les personnages (qui peuvent mener a une petite séquence de dialogue disséminé par ci par là sur la carte du monde), mais encore une fois, si le joueur joue toujours avec les mêmes personnages, on ne peut faire que 10% du contenu proposé

Maintenant, il est temps de parler d'un gros morceau, l'exploration de l'environnement ! Avertissement, une ambiance magistrale vous attends !

Tout ce qui touche à l'exploration est de qualité tant j'ai été émerveillé par ce monde aussi grandiose qu'hostile ! Quand j'ai débuté l'aventure, je m'attendais a un JRPG somme toute classique avec de l'exploration, mais des murs invisibles pour venir ternir cet aspect de l'aventure. Dans XC1, les murs invisibles n'existent tout simplement pas, l'environnement est libre du début à la fin, on peut sauter d'une montagne très haute pour atterrir dans un lac sans souci, j'ai été halluciné. Les environnements sont aussi dotés d'une direction artistique a coupé le souffle (vraiment, aucun mauvais goût, chaque environnement du Bionis donne une petite claque, vraiment) sans oublier une diversité du décor franchement appréciable. Je le dis souvent, mais un JRPG (linéaire ou pas) se doit d'avoir des environnements variés de qualité, ça renforce ce sentiment d'aventure ! Rarement, je me suis senti aussi petit dans un jeu tant le décor dans lequel le groupe évolue est immense (mais genre, WOAH). Mais tout n'est pas rose, si pendant la découverte d'une zone, j'ai été émerveillé (D.A, grandeur, etc...) il m'est souvent arrivé de me dire, purée de pommes de terrou, que c'est lent. Oui, XC 1 est lent, bien trop lent par moment :/ certains me diront, ça apporte à la grandeur, splendeur de l'environnement, je dirai oui, mais ça gave quand même. Voyez, on parle justement de grandeur, mais je pense (ceci n'est que mon humble avis capitaine !) qu'avoir eu un véhicule (volant ou de terre) aurait été plus judicieux que des téléporteurs un peu partout sur la carte. J'ai eu une discussion justement avec un ami sur ça, sur la grandeur du décor, du fait de ne pas avoir de véhicule pour renforcer ce sentiment. Sauf que bon, pouvoir se téléporter partout d'une seule touche ne vient pas nuire aussi à la grandeur de l'environnement ? à contrario d'un véhicule qui m'aurait permit de voyager plus vite sans réellement perdre ce sentiment grandiose que transmet le décor du jeu, je le pense perso. (sinon, j'aurais aimé pouvoir au minimum sprinter, hein !).

C'est dommage au final, car Xenoblade propose vraiment de l'exploration libre de bout en bout, mais attendez ! Vous voyez dans un supermarché, une vieille dame TRÈS lente qui bloque le chemin ? bah Shulk est aussi rapide qu'une vieille en fin de vie qui s'achète un concombre anglais pour se faire plaisir, rien de moins.

Que dire sur la bande sonore ! elle est bien, oui bien. (Pssssst, link... LINK...) hein ? (la bande son n'est pas bien abruti, elle est magffdfsf) AH ! OUI, la bande sonore du jeu est simplement magistrale, un J-RPG ne peut pas prétendre a l'excellence sans une ost parfaitement bien maîtrisé. Xenoblade Chronicles le fait parfaitement ! du menu au jeu, les thèmes collent toujours à la perfection avec ce qu'il se passe a l'écran, tantôt tragique, tantôt épique, toujours dans la bonne ambiance ! On s'en rend compte avec ce genre de jeu qu'une ost simplement passable (donc sans être mauvaise, mais qui n'excelle jamais) n'offre pas du tout les mêmes émotions, ça joue tellement la musique, mais tellement !

Conclusion : Xenoblade Chronicles 1 est sans aucun doute un excellent JRPG, il n'est pas parfait loin de la (il possède de nombreux problèmes de JRPG de façon générale), mais offre une aventure/histoire qui m'a plu/tenu en haleine pas loin de 75h, juste pour ça, chapeau ! Je pense qu'un amateur de JRPG trouvera ce jeu absolument dingue, tant ce qu'il propose peut plaire, un must have de la wii, encore mieux sur le dauphin trop choupi !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 604 fois
15 apprécient

LinkRoi a ajouté ce jeu à 1 liste Xenoblade Chronicles

Autres actions de LinkRoi Xenoblade Chronicles