👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Mélange navrant de The Stanley Parable et Portal. La narration est atroce, ça parle pour ne rien dire. Il n'y a pas d'humour, on ne casse aucun 4ème mur, le message que le jeu veut faire passer est débile. Les idées de gameplay (avant tout, le jeu sur les perspectives) sont intéressantes (quelques fulgurances) mais peu exploitées, bâclées. Le jeu est décousue sans que ça est de l'intérêt. Pire il y a aucune progression en terme de difficulté. Y a des bugs. C'est ennuyeux. J'ai vidé des extincteurs/distributeurs de boissons et tiré des alarmes incendies à vau-l'eau et c'est à peu près tout.

punkryden
5
Écrit par

il y a 2 ans

9 j'aime

Superliminal
lhommegrenouille
8
Superliminal

Déjà-vu… Nulle part ailleurs

Arrivé à un certain point, ça devient quand-même dur d’être original, quand on y pense… Voilà un peu plus de dix ans que la scène indépendante est en train de bouleverser le monde du jeu-vidéo – plus...

Lire la critique

il y a 11 mois

5 j'aime

Superliminal
diegowar
8
Superliminal

Critique de Superliminal par diegowar

Un jeu "à la Portal" un peu bizarre, à cause des mécaniques de gameplay qu'il utilise. Je préfère ne rien révéler car je pense que 80% de l'intérêt de ce jeu réside dans sa découverte (car souris en...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime

Superliminal
Annagramme
10
Superliminal

Whao...

ça me traumatise de ne rien avoir à dire sur ce jeu en fait... Mais... Jouez à ce jeu ! Déjà pour son gameplay, je pense unique (notamment car iels ont dû développer le moteur spécialement pour) que...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime

Superliminal
punkryden
5
Superliminal

My name is dr relou

Mélange navrant de The Stanley Parable et Portal. La narration est atroce, ça parle pour ne rien dire. Il n'y a pas d'humour, on ne casse aucun 4ème mur, le message que le jeu veut faire passer est...

Lire la critique

il y a 2 ans

9 j'aime

Ubik
punkryden
5
Ubik

Labyrinthe narratif qui va en ligne droite

Ca m'apprendra à lire trop de SF dans un même mois : j'ai enfin été déçu. Critiques majoritairement dithyrambiques, j'ai que finalement peu accroché à causes des dialogues plats qui font patauger le...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

Le Monde sans fin
punkryden
7

Ce que j'ai retenu

L'avenir énergétique de notre civilisation est un sujet sans réponse simple et facile. En plus de constituer la matière première de tout ce qui constitue notre quotidien, le pétrole est la seule...

Lire la critique

il y a 5 mois

6 j'aime