Les balles, ces abeilles de plomb, sifflent autour de mes oreilles. Des tranchées j'aperçois une horde de fantassins qui s'élance en notre direction. Du haut du mirador, mon fusil de précision chargé, je vise... Mes tremblements se stabilisent, ma ligne de mire aussi. Boum ! Un casque s'envole alors même que son propriétaire, un soldat allemand s'écroule... Un de moins ! Dans mon viseur, c'est une vague grise qui déferle, qui s'infiltre sous les barbelés, qui avance inexorablement ! De ma position, j'aperçois mes coéquipiers au sol... qui luttent, sans relâche face à l'envahisseur... Les tirs de mortiers éclaboussent l'ennemi, les rafales de mitrailleuse trouent leurs uniformes de part en part... mais nous ne tiendrons pas plus longtemps... ils sont beaucoup trop nombreux... Au loin déjà une nouvelle vague de blindés est en marche... J'épaule de nouveau mon fusil... La tension est à son paroxysme...quand soudain... soudain, ma manette se déconnecte... m'indiquant que ma batterie de manette est à plat... Holy crap !

Guerre et plaies

C'est le 03 mars dernier qu'était lancée sur le Xbox Live Arcade l'offensive Toy Soldiers, un jeu de stratégie en temps réel développé par Signal Studios et édité par Microsoft. Fils légitime d'un genre plutôt discret sur consoles de salon, à savoir le Tower Defense, Toy Soldiers place son action durant la première guerre mondiale, l'occasion pour le joueur de prends part à des affrontements aussi musclés qu'historiques dans une Europe en guerre. Mais attention, s'il était à craindre qu'un tel jeu s'embourbe dans une démonstration de violence propre à un tel background meurtrier (à l'image des premiers Call of Duty par exemple), Toy Soldiers lui, s'écarte de cet obstacle dès son postulat de départ en choisissant de mettre en scène de simples jouets (avec un titre aussi évocateur, il fallait un petit peu s'en douter ), une idée toute bête sur lequel repose l'intégralité du gameplay. Les fantassins, bombardiers, cavaliers et autres chars d'assauts semblent tout droit sortis du coffre à jouets d'un enfant, une impression qui est renforcée par le fait que tous les niveaux du jeu ont lieu dans une chambre que l'on aperçoit en dehors des limites de la carte. Toy Soldiers ne s'arrête pas là pour se différencier des autres et va encore un peu plus loin. En effet, vous pourrez à tout moment de la partie incarner chacune des unités (à l'exception de vos fantassins gérés automatiquement par l'IA du jeu), un plus indéniable qui fait souffler sur le jeu un vent d'action assez inhabituel pour le genre. Quel bonheur que de jouer les pilotes de bombardiers, les tireurs d'élite et les mitrailleurs dans la même partie ! Dans le rang des autres bonnes idées, on notera également la possibilité de disposer du barbelé sur le chemin des troupes ennemies, ralentissant ainsi leur progression.

Je fais la guerre, je fais toujours la guerre !

La mission principale qui vous incombe consiste à protéger votre coffre à jouets des vagues successives de l'envahisseur en plaçant stratégiquement vos installations militaires sur les emplacements prévus à cet effet, disséminés ça et là de votre campement. Si un nombre trop important d'ennemis arrive à pénétrer dans votre coffre, c'est perdu ! Aussi simple que ça... Une mission bien délicate quand l'on sait que chaque vague suivante d'ennemis sera plus résistante et rapide que la précédente. L'arsenal, de son côté est mis à votre possession de manière graduelle, on commence avec les installations les plus faibles sans la possibilité de les améliorer. Ces améliorations viennent à mesure que vous réussissez les missions qui vous sont proposées, logique donc ! Puisque j'en parle d'ailleurs, il est à noter que chaque installation possède ses propres caractéristiques, qu'il s'agisse de la portée de ses tirs, de sa capacité à infliger des dégâts ou encore de sa vulnérabilité. C'est pourquoi, il vous faudra faire preuve d'un minimum de jugeote avant d'installer vos nids de mitrailleuse à tout va d'autant plus que ces installations ont un coût ! Pas question de partir la fleur au fusil si vous ne voulez pas offrir à l'ennemi votre reddition.

Et en ce qui concerne l'argent d'ailleurs, vous noterez qu'il n'y a pas de solution plus simple pour en gagner : il faudra dessouder de l'allemand ce qui aura pour but de remplir vos poches. Immoral ? Très certainement... mais n'oublions pas qu'ici, c'est la guerre ! D'autre part, quelques missions sont agrémentées de boss de fin de niveaux très impressionnants, une nouvelle bonne idée qui rajoutera un fort challenge en fin de partie.

Si l'on se concentre sur la maniabilité du titre, on ne pourra que noter l'effort consenti par Signal Studios pour rendre le titre agréable en toute circonstance, ce qui pour un jeu de stratégie au pad est assez rare pour être signalé ! Ce plaisir immédiat tient sans nul doute dans la simplicité de ses commandes, il suffit d'une pression sur une unité pour dévoiler un menu contextuel basique. De quoi permettre de l'action non stop sans se perdre parmi d'éventuelles ramifications propres aux (mauvais) jeux de stratégie.

Le stoïque soldat de plomb

Côté réalisation, Toy Soldiers ne fait pas les choses à moitié. Si l'on pourra doucement rigoler de prime abord sur le choix de l'esthétique du jeu, un soin tout particulier a été apporté aux nombreux décors et à la modélisation de l'ensemble. Une réalisation d'ailleurs qui m'a fait songer à Battlefield 1943, les couleurs chatoyantes en moins ! Saluons également la constance du framerate et cela malgré le fait qu'une horde interminable de soldats et d'avions remplissent l'écran. Un bon point, tout comme la bande son desservie par des bruitages variés et des musiques d'époques.

Concernant la durée de vie, la campagne principale n'est pas très longue (et dépend principalement du choix de difficulté que vous aurez opéré), l'on se rattrapera sur la foule de petits challenges et d'objectifs secondaires à réaliser pendant les missions (par exemple : faire 3 victimes d'une seule balle de sniper) mais surtout sur le multi-joueurs local et online. Un moyen très sympathique de rallonger la durée de vie du soft, pour peu que les serveurs ne désertent pas, ce qui comme lors de la première guerre pourrait signer l'arrêt de mort du titre.

Conclusion :

Toy Soldiers est une excellente surprise pour peu que l'on accroche au genre particulier qu'est le Tower Defense. Soigné, jouissif, truffé d'action et généreux, voici les mots qui me viennent à l'esprit en évoquant ce jeu issu du live arcade. Vous noterez d'ailleurs qu'il m'a été difficile de trouver de défauts au titre de Signal Studios et pourtant, il y en a bien un : son prix ! Il vous faudra débourser pas moins de 1200 Microsoft Points pour partir sur les traces des poilus de 14-18, une somme conséquente mais qui se justifie tant le titre est de qualité...
san-antonio03
7
Écrit par

Le 25 juin 2010

4 j'aime

Toy Soldiers
Maxsumoto
7
Toy Soldiers

Critique de Toy Soldiers par Maxsumoto

Un excellent jeu de tower defense pour peu qu'on persiste devant sa difficulté assez elevée.

il y a 11 ans

1 j'aime

Toy Soldiers
FRED_NCY
9
Toy Soldiers

Critique de Toy Soldiers par FRED_NCY

Sur le papier, ce jeu avait tout pour me plaire. Un background que l'on rencontre peu (the first world war !!!), de la stratégie, de l'action, de jolis décors, du fun, et surtout, un put*** de...

il y a 12 ans

1 j'aime

1

Toy Soldiers
Flan-Lemou
7
Toy Soldiers

Une bonne surprise.

Un jeu vraiment prenant, parfois un peu dur je trouve (mais peut être suis-je simplement mauvais^^). Qui vous retiendra longtemps pour un prix modeste. A essayer lorsqu'on aime les TD et jeux du...

il y a 11 ans

1 j'aime

Nos 18 ans
san-antonio03
6
Nos 18 ans

Critique de Nos 18 ans par san-antonio03

Je pense que ma note serait bien plus sévère si je n'avais pas un petit rôle dans le-dit film !

il y a 12 ans

5 j'aime

3

Toy Soldiers
san-antonio03
7
Toy Soldiers

Toy Soldiers

Les balles, ces abeilles de plomb, sifflent autour de mes oreilles. Des tranchées j'aperçois une horde de fantassins qui s'élance en notre direction. Du haut du mirador, mon fusil de précision...

il y a 12 ans

4 j'aime

Suspectes
san-antonio03
4
Suspectes

Critique de Suspectes par san-antonio03

T'imagines la note que j'aurai mis si je ne jouais pas dedans là aussi, hein ?

il y a 12 ans

2 j'aime