Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

2015 - Une année aussi filmique que les précédentes

Avatar François_G_ Liste de

312 films

par François_G_

Liste de films et courts-métrages vus ou revus cette année.

Voir aussi mon journal : http://www.senscritique.com/Fran%C3%A7ois_G_/journal

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bande-annonce

    Sodomites (1998)

    7 min. Sortie : 1998. Comédie et Épouvante-horreur.

    Court-métrage de Gaspar Noé avec Marc Barrow, Coralie Trinh Thi, Mano Solo

  • Bande-annonce

    Tintarella di luna (1985)

    18 min.

    Court-métrage de Gaspar Noé avec Olivier Achard, André Dupon, Carlos Kusnir

  • Intoxication (2002)

    5 min. Sortie : 2002.

    Documentaire de Gaspar Noé avec Stephane Drouot

  • 8 (2008)

    1 h 40 min. Sortie : . Drame et sketches.

    Film de Jan Kounen, Gaspar Noé, Jane Campion avec Nigist Anteneh, Tefera Gizaw, Fekadu Kebede

  • Bande-annonce

    Memories of Murder (2003)

    Salinui Chueok

    2 h 10 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Bong Joon-ho avec Song Kang-ho, Kim Sang-Kyung, Kim Roe-Ha

  • Bande-annonce

    Appaloosa (2008)

    1 h 55 min. Sortie : . Western.

    Film de Ed Harris avec Viggo Mortensen, Ed Harris, Renée Zellweger

  • Le Direktør (2007)

    Direktøren for det hele

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Lars von Trier avec Jens Albinus, Peter Gantzler, Fridrik Thor Fridriksson

  • Bande-annonce

    Le Guerrier silencieux - Valhalla Rising (2010)

    Valhalla Rising

    1 h 30 min. Sortie : . Drame, fantasy et aventure.

    Film de Nicolas Winding Refn avec Ewan Stewart, Mads Mikkelsen, Gary Lewis

  • Bande-annonce

    Hyena (2015)

    1 h 52 min. Sortie : . Policier et drame.

    Film de Gerard Johnson avec Peter Ferdinando, Stephen Graham, Neil Maskell

    Je ne suis pas fan du travail de Nicolas Winfing Refn (mis à part son excellent Bronson avec Tom Hardy), mais son adulation devant ce polar Britannique m'avait assez intrigué ; en plus d'une bande annonce poignante et violente suffisamment intéressante.

    Hyena est donc une œuvre policière mettant en scène la descente aux enfers d'un flic corrompu très bien mise en scène. Gérard Johnson maitrise son film au niveau du visuel et de la forme créant une atmosphère lourde et anxiogène. La mise en scène est très stylisée et offre des séquences ultraviolentes et sanglantes, satisfaisant la soif des spectateurs ; aidée par une bande sonore éclectique et électrisante dans la veine des compostions de Drive. La barbarie du film est sans concession et le sang ne manque pas durant les 2h de film. Cependant, la tension est inexistante cela à cause de la réalisation trop perfectionnée. Les plans sont beaux, la photographie est sublime mais le scénario n'est pas abouti. J'ai eu du mal à apercevoir les enjeux et le propos du long-métrage qui en fin de compte, est assez inintéressant. Les personnages sont certes très bien interprétés (Peter Ferdinando (Starred Up) et Stephen Graham (Public Enemies) en tête avec des performances saisissantes) mais ils ne sont pas fascinants à suivre. Des longueurs et lenteurs scénaristiques se font vraiment ressentir malgré certaines scènes vraiment poignantes. L'histoire est bourrée de clichés du genre, la trame est difficile à voir et l'on reste, lors du dénouement, malheureusement sur sa faim. Poisseux, nihiliste et destructeur, ce long-métrage aux intentions décevantes face à la médiatisation de Refn (de même pour Big Bad Wolves l'année précédente avec Tarantino), donne une immersion des plus longues pour ce qui est raconté. La narration du metteur en scène n'est pas assez forte et moins contemplative pour nous faire rentrer directement dans le sujet présenté. La drogue, le pouvoir et l'argent sont des thèmes vus de maintes fois dans ce genre cinématographique ; la surprise n'est donc pas au rendez-vous. Les évènements dramatiques s'enchainent sans nous faire ressentir la moindre émotion ni la moindre peur pour les protagonistes ou antagonistes.

    Pas un bon film mais sans être une daube très décevante, Hyena n'est pas le futur du thriller mais un film quelconque qui ne se démarque pas des autres.
  • Bande-annonce

    Deathgasm (2015)

    1 h 30 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Jason Lei Howden avec Milo Cawthorne, James Blake, Kimberley Crossman

  • Bande-annonce

    Handjob Cabin (fausse bande-annonce) (2015)

    Handjob Cabin

    3 min. Sortie : 2015.

    Court-métrage de Bennet Silverman

  • Bande-annonce

    La Maison de cire (2005)

    House of Wax

    1 h 53 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de Jaume Collet-Serra avec Paris Hilton, Jared Padalecki, Jon Abrahams

  • Bande-annonce

    Les Chevaliers de la Table ronde (1953)

    Knights of the Round Table

    1 h 55 min. Sortie : . Aventure.

    Film de Richard Thorpe avec Robert Taylor, Ava Gardner, Mel Ferrer

  • Bande-annonce

    The Suicide Theory (2015)

    1 h 38 min. Sortie : . Drame.

    Film de Dru Brown avec Steve Mouzakis, Leon Cain, Joss McWilliam

  • Bande-annonce

    Don Jon (2013)

    1 h 30 min. Sortie : . Comédie, drame et romance.

    Film de Joseph Gordon-Levitt avec Joseph Gordon-Levitt, Scarlett Johansson, Julianne Moore

    Premier film réalisé par Joseph Gordon-Levitt, Don Jon est une comédie romantiquement pornographique qui remplit parfaitement son cahier des charges. Signant une critique acerbe des films romantiques et des histoires d'amours à l'eau de rose, le jeune metteur en scène produit, réalise et joue son propre film.

    On suit donc ce Don Jon, séducteur aux manies répétitives et son parcours dans une vie en couple après avoir rencontré Barbara Sugarman, malgré son addiction aux sites douteux. L'histoire est certes très prévisible mais ne manque pas d'originalité. Le schéma narratif est très répétitif (notamment grâce à un très bon montage), et nous présente des personnages humains, touchants et bien définis. La mise en scène est tout à fait convaincante tant le rythme est prenant et les messages que l'on nous passe sur l'Amour et sur la généralité du Cinéma très bien abordés.

    Joseph Gordon-Levitt (Inception) est excellent dans son rôle, et s'entoure du rôle insupportable de Scarlett Johansson (Her) et celui touchant de Juliane Moore (Maps to the Stars). Chacun trouve sa place dans ce film et livre des prestations très crédibles. Certaines situations follement amusantes mettent dans l'embarras autant qu'elles font sourire. La réalisation est superbe, les plans sont millimétrés et fluidement amenés ; et la composition de l'image très belle. Pour un premier long-métrage, le jeune acteur s'en sort honorablement. Ses ambitions sont atteintes et traite convenablement ses sujets tabous et problématiques posées.

    J'ai été agréablement surpris et conquis par ce Don Jon faisant rappeler le Shame de Steve McQueen dans un ton bien plus comique. Intelligent par son regard imagé sur l'acte sexuel, drôle par le burlesque de quelques scènes et répliques bien vues et divertissant dans l'ensemble, le film ne nous lâche pas du début à la fin. La BO est bonne, les acteurs saisissants et la mise en scène rythmée. Ne tombant jamais dans la vulgarité trash, Don Jon tient ses promesses et impose son choix osé et sa morale dès les premières minutes du film. La confrontation réalité-artificialité se fait sans longueurs et de manière intéressante grâce au couple Jon Martello-Barbara Sugarman ; pornographie-romance à deux balles. De nombreuses questions sont posées et les réponses sont intéressantes. Le film dure 1h30, et dit tant de choses aux spectateurs. Ce pari fou sur un sujet controverse que met en scène JGL se montre réussi à quasiment tous les niveaux.

    Bon film très divertissant et
  • Bande-annonce

    From Hell (2001)

    2 h 02 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Albert Hughes et Allen Hughes avec Johnny Depp, Heather Graham, Ian Holm

  • Bande-annonce

    Mimic (1997)

    1 h 42 min. Sortie : juin 1997. Fantastique.

    Film de Guillermo del Toro avec Mira Sorvino, Jeremy Northam, Alexander Goodwin

  • Bande-annonce

    Paperboy (2012)

    The Paperboy

    1 h 48 min. Sortie : . Thriller.

    Film de Lee Daniels avec Zac Efron, Matthew McConaughey, Nicole Kidman

  • Bande-annonce

    Hanté par ses ex (2009)

    Ghosts of Girlfriends Past

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie romantique et fantastique.

    Film de Mark Waters avec Matthew McConaughey, Jennifer Garner, Michael Douglas

  • Bande-annonce

    Crazy, Stupid, Love (2011)

    Crazy Stupid Love

    1 h 58 min. Sortie : . Comédie romantique et drame.

    Film de Glenn Ficarra et John Requa avec Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore

  • Bande-annonce

    No Pain No Gain (2013)

    Pain & Gain

    2 h 09 min. Sortie : . Comédie, policier, drame et thriller.

    Film de Michael Bay avec Mark Wahlberg, Dwayne Johnson, Anthony Mackie

  • Bande-annonce

    Star Wars : Le Réveil de la Force (2015)

    Star Wars: The Force Awakens

    2 h 16 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de J.J. Abrams avec Daisy Ridley, Adam Driver, John Boyega

  • Bande-annonce

    Bad Ass (2012)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame et action.

    Film de Craig Moss avec Danny Trejo, Charles S. Dutton, Patrick Fabian

  • Bande-annonce

    Wer (2013)

    1 h 29 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de William Brent Bell avec Andrea Joy Cook, Sebastian Roche, Vik Sahay

  • Bande-annonce

    Sheitan (2006)

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie, Épouvante-horreur et thriller.

    Film de Kim Chapiron avec Vincent Cassel, Olivier Barthelemy, Roxane Mesquida

  • Bande-annonce

    La Liste de Schindler (1993)

    Schindler's List

    3 h 15 min. Sortie : . Biopic, drame, historique et guerre.

    Film de Steven Spielberg avec Liam Neeson, Ben Kingsley, Ralph Fiennes

    Séances de cinéma (6 salles)
  • Bande-annonce

    Fatal (2010)

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Michaël Youn avec Michaël Youn, Stéphane Rousseau, Isabelle Funaro

  • Bande-annonce

    Men in Black 3 (2012)

    1 h 44 min. Sortie : . Action, comédie et science-fiction.

    Film de Barry Sonnenfeld avec Will Smith, Tommy Lee Jones, Josh Brolin

  • Bande-annonce

    The Visit (2015)

    1 h 34 min. Sortie : . Épouvante-Horreur.

    Film de M. Night Shyamalan avec Kathryn Hahn, Olivia DeJonge, Ed Oxenbould

    Réalisé par M. Night Shyamalan (Le Village, After Earth), The Visit est une production Blumhouse que pas mal de gens attendait pour le retour du réalisateur. Bien sûr moi non, autant le dire tout de suite. N'ayant vu que ses œuvres les plus minimes dans sa carrière, je n'ai pas d'avis sur ce metteur en scène très souvent décrié. C'est avec des retours en grande partie négatifs que je me suis lancé hier soir dans le visionnage de ce thriller horrifique, et comme je le pensais, ce film n'est pas terrible.

    Si l'histoire de base est plutôt intéressante et ne joue pas sur la carte des démons diaboliques, l'ensemble fonctionne assez mal pour cause de longueurs incessantes. L'ennui est présent durant tout le déroulement de l'histoire ce qui peine à l'immersion du long-métrage. L'ambiance que met en scène le réalisateur n'est en aucun cas horrifique tant certaines situations sont ridicules, ce qui empêche la création d'une réelle peur. C'est là que le film pêche car le reste est plutôt satisfaisant. J'ai attendu pendant 1h30 une certaine excitation qui m'aurait permis de ne pas m'ennuyer, en vain. De plus, je ne suis vraiment pas fervent des found-footages. Je n'ai pas apprécié Le Projet Blair Witch pour les mêmes défauts (reproches ?). Dans ce film-ci, bien que les plans soient relativement bien cadrés et que l'utilisation de cette technique soit plus intéressante entre les mains de M. Night Shyamalan, je n'ai pas trouvé de grand renouveau dans le genre. Les jumps scares sont quant à eux prévisible et inutiles ; l'ambiance n'est pas prenante ni poignante. La lenteur de la mise en scènes est un gros point noir. Cependant, le film a heureusement quelques qualités, ce qui le sauve de la nullité. Tout d'abord les acteurs sont excellents bien que leurs rôles soient particulièrement insupportables. Aucune émotion, aucune empathie ne se dégage d'eux ; mais les interprétations sont saisissantes. Et ensuite quelques scènes fortement originales et plutôt bien amenées, donnant ainsi un rythme un peu moins lourd au long-métrage. Dommage que la conclusion finale ne soit pas en mesure de rattraper le gâchis du potentiel de ce film long, long et toujours long.

    The Visit n'est donc pas une œuvre fascinante à regarder à cause d'une mise en scène qui n'est pas effrayante malgré la présence de décors glauques. L'immersion ne se fait pas, l'ennui est majoritairement là, malgré des trouvailles scénaristiques bien vues.
  • Bande-annonce

    Unfriended (2015)

    Cybernatural

    1 h 22 min. Sortie : . Épouvante-Horreur et thriller.

    Film de Levan Gabriadze avec Shelley Hennig, Renee Olstead, Jacob Wysocki

    Avec un pitch intéressant, Unfriended pouvait laisser suspicieux au niveau de sa qualité dans le genre horrifique. C'est donc sur mon ordinateur afin de m'immiscer complètement dans le long-métrage que j'ai visionné ce film d'horreur passé plutôt inaperçu dans les salles Françaises.

    Et bien oui, l'histoire ne se déroulant que sur Skype ainsi que sur Facebook est captivante. J'ai été agréablement surpris par le récit écrit sans lenteurs par Nelson Greaves, qui se démarque convenablement des clichés habituels dans ce Cinéma qui perd en intensité. Bien qu'il ne soit pas un très bon film, il a le mérite de sortir du lot et d'intriguer le spectateur. La mise en scène de Levan Gabriadze est bonne et efficace ; une légère tension (légère oui car le peur n'est malheureusement pas présente ni très convaincante) s'installe grâce à une ambiance réussie et intelligemment retranscrite. Ce qu'offre le metteur en scène est ingénieux et prend tout son sens quand on compare l'histoire aux dangers des réseaux sociaux, cela s'inscrit donc parfaitement dans le monde moderne avec les nouvelles technologies, les fêtes délirantes et les amis. Si la réalisation n'est pas vraiment existante à cause de plans fixes par webcam, les images sont bonnes et bien utilisées. Le montage, les écrans qui apparaissent tels des publicités et les logiciels utilisés (pour la bande sonore) sont bons, et aidés par la lumière sombre de la chambre, qui accentue l'angoisse qui est suscitée. Si l'effroi n'est pas glacial, un léger stress est instauré, cela aussi aidé par des acteurs très convaincants. Le casting est porté par Shelley Hennig, qui je trouve bluffe dans son rôle. Cependant, les personnages ne sont pas vraiment attachants et ne provoquent donc pas d'émotions fortes par la suite. De plus, les jumps scares ne sont pas vraiment innovants et font plus rire qu'autre chose. La frayeur que je cherchais encore une fois n'a donc été aussi efficace que je l'espérais, malgré une suggestion plus présente que dans d'autres films. Les effets sanglants ne sont pas trop présents, ce qui est assez rare dans ce genre d'œuvre.

    Sur la forme c'est donc du assez bon, la mise en scène est relativement efficace et originale ; et sur le fond, malgré des personnages donc on s'en fiche de leur sort, cela reste plutôt agréable à suivre et même supérieur à de nombreuses productions du genre.