La Vénus à la fourrure

2013

6.8K

3.7K

624

7.2

Film de Roman Polanski · 1 h 36 min · 13 novembre 2013 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric

Groupe :

La Vénus à la fourrure

Pays d'origine :

France, Pologne
Casting complet et fiche technique

La confrontation entre un dramaturge qui peine à trouver une actrice pour sa pièce (inspirée de Sacher Masoch) et une des prétendantes au rôle.

Eggdoll

Eggdoll

Une claque ! Ce film est démentiel de justesse, de complexité, de second degré et de sensualité !

il y a 8 ans

10 j'aime

2

nadege_

nadege_

"Ah, je vois...Vous avez vendu votre âme pour une allitération."

il y a 8 ans

5 j'aime

1

Gefarlich

Gefarlich

J'y peux rien. Pas convaincue DU TOUT par cette actrice. Et quand on a un huis-clos sur deux personnages, ça casse.

il y a 8 ans

3 j'aime

1

Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper

Critique positive la plus appréciée

My world is your stage

Lorsque Polanski s’empare de La Vénus à la fourrure, c’est tout un programme qui s’annonce, et nul doute que les attentes sont grandes. Dans l’esprit de son opus précédents, il choisit donc la...

Lire la critique

il y a 8 ans

Tanguydbd
3
Tanguydbd

Critique négative la plus appréciée

Critique de par Tanguydbd

Roman Polanski est l’auteur de deux des plus beaux films au monde, « Rosemary’s Baby » et « le Locataire », ainsi que deux autres chefs d’œuvres inouïs et flamboyants que sont « Tess » et « Chinatown...

Lire la critique

il y a 8 ans

Rawi
8
Rawi

Quand "Je" est un "Jeu"...

Polanski est un réalisateur aux multiples facettes. Ici, dès les premières minutes, avec cette avancée dans la pluvieuse avenue parisienne jusqu'à l'entrée du théâtre on est dans le mystère...

Lire la critique

il y a 8 ans

Grard_Rocher
9

Critique de par ♥ Gérard Rocher ♥

Thomas est un metteur en scène peu chanceux car toute la journée il n'a cessé de faire passer des auditions afin de trouver une comédienne pour sa nouvelle pièce : une adaptation très personnelle de...

Lire la critique

il y a 7 ans

guyness
8
guyness

Avec ma verge je la frappais, et ma nue, elle saignait

(Petite touche introductive: mater un film traitant de perversion, de fétichisme et de sadomasochisme aux côtés d’un des plus grands adorateurs vivant du genre (je veux bien sûr parler de Kenshin,...

Lire la critique

il y a 8 ans

Ligeia
10
Ligeia

Une leçon de relecture et de cinéma

Je l'attendais de pied ferme , comme sur l'affiche, ce nouveau Polanski après un Carnage sympathique mais quelque peu convenu , nous retrouvons dans La Vénus à la Fourrure l'esprit même des meilleurs...

Lire la critique

il y a 8 ans