Ces voix qui me font fondre

Avatar Houblon-Warrior Liste de

12 morceaux

par Houblon-Warrior
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Écouter

    New York, I Love You but You're Bringing Me Down (2007)

    5:35. Pop rock et electro/techno. Présent dans 2 albums.

    Morceau de LCD Soundsystem

    Je suis pas sur que cette voix fasse frémir grand grand monde, mais pour moi c'est le cas. Ce morceau doit se trouver dans mon top 10, et une grosse part est du à la voix de James Murphy. Elle n'est certes pas belle ou particulièrement prononcé, mais elle est réelle, humaine. On sent dans cette voix toute les faiblesses et travers de ce personnage. C'est rare qu'on arrive à m'obtenir des émotions par l’extravagance mais plus par la simplicité et la sincérité, ce que fait James Murphy ici. Je crois en ce qu'il dit, je suis transporté par sa mélancolie, et ce regain d'espoir vers la fin fait qu'on ne reste pas dans le pathétique. J'aime ce morceau et cette voix du plus profond de mon cœur. Et pour ça, chapeau.
  • Écouter

    Maria (1999)

    4:51. Pop rock et hard/metal. Présent dans 5 albums.

    Morceau de Blondie

    Le morceau qui m'a décidé a créer la liste. Deborah Harry a toujours eu une voix très belle, mais alors ici... Elle n'emporte pas par sa fragilité ou sa pureté, mais c'est plus celle d'une femme sur d'elle, qui sait joué de ses effets, et qui a de l'experience. J'aime particulierement le ton de son "Smooth as silk, cool as air", je pourrais écouter ce début une vingtaine de fois de suite et toujours frissonner à ce passage.
  • Écouter

    Glory Box (1994)

    5:04. Electro/techno. Présent dans 17 albums.

    Morceau de Portishead

    Ici, le terme "fondre" n'est peut être pas le plus approprié, mais alors cette voix ! Encore une fois Beth Gibbons a toujours eu une très belle voix, très pure, très juste. Mais ici c'est d'autant plus renforcé par le double registre de la chanson (les phases couplets avec quelque chose de plus nasillard et les autres phases où on est plus dans l’aiguë). Je vous conseille d'ailleurs particulièrement ce morceau en concert. La fin où on passe de l'envolée du morceau au retour de la voix des couplets est l'un des moments à ne pas rater dans une vie.
  • Écouter

    Bijou, bijou (1992)

    Bijou, Bijou

    4:07. Présent dans 5 albums.

    Morceau de Alain Bashung (original studio version)

    Un des morceaux qui m'émeut le plus. Un peu comme pour James Murphy, ce qui me fait adorer ce morceau est l'apparente sincérité/l’interprétation d'Alain Bashung. Mais si ici, il n'y a pas d'espoir, l'histoire elle est bien plus triste et crève-cœur. Un adieu, des excuses, la fin d'un amour, un chant qui témoigne de la tristesse et de la souffrance.Un des départs les plus déchirants qui soit, et une des deux personnes n'est même pas réveillée.
  • She's Falling Apart

    4:49. Présent dans 2 albums.

    Morceau de Flamin’ Groovies

    Alors là clairement je ne serais pas expliqué pour ce morceau me fait de l'effet mais c'est le cas. Peut être est ce du à la production qui donne un effet très bizarre à la voix, peut être est l'ensemble assez triste (mais jolie), avec des petites phases d'entrain, peut être est ce les instruments qui accompagne génialement la voix... Peut être est ce tout cela à la fois. En tout cas cette voix a quelque chose.
  • Écouter

    My Darling (1999)

    3:38. Pop rock. Présent dans 2 albums.

    Morceau de Wilco

    Qu'est ce que c'est mignon dis donc. Surement trop pour beaucoup, mais ça fonctionne chez moi. Déjà la production de la voix ressemble pas mal à celle de She's Falling Apart, mais cette voix le contexte est dans le niais totale. Et j'aime ça. Les instruments d'arrière sont bons, les chœurs apportent énormément, et la voix transporte. Ce n'est pas le frisson totale, mais suffisant pour qu'elle se démarque du reste.
  • Écouter

    Dirge (1999)

    5:44. Electro/techno. Présent dans 6 albums.

    Morceau de Death in Vegas

    La question étant, est ce qu'on peut considérer ce morceau comme ayant une voix?
    J'ai toujours adoré les voix un peu fantomatique ou ensorcelé, et ici tout le morceau est concentré sur ça. Ce morceau est comme un rite, ça commence doucement avec cette simple voix pour petit à petit acceleré et atteindre les sommets. Impossible de ne pas être emporté par ce tourbillon, de ne pas être envouté par ces sons. Et au final, la seule chose qui surplombe cette experience est cette voix qui nous amene jusqu'au cieux, pour nous lacher en chute libre. C'est en tout cas ce que m'inspire ce morceau.
  • Écouter

    Hold Tight London (2005)

    6:00. Electro/techno. Présent dans 1 album.

    Morceau de The Chemical Brothers

    C'est assez rare qu'une voix aussi affirmé et standard me fasse de l'effet, mais ici l'ambiance joue beaucoup. C'est particulièrement le refrain qui me fait frissonner avec ses aspects tribales porté par des instruments somptueux. Ce morceaux est beau, est les apogées qui sont du à la voix me font fondre. Oui.
  • Écouter

    Wicked Game (1989)

    4:48. Pop rock. Présent dans 39 albums.

    Morceau de Chris Isaak

    Parfait. Triste mais parfait. Un peu dans le même contexte que Bijou Bijou, sauf que je comprend moins les paroles.
  • Écouter

    Tommy Gun

    3:17. Présent dans 15 albums.

    Morceau de The Clash

    Alors celui là je suis quasi sur d'être le seul. Et franchement je ne sais pas pourquoi, mais une fois sur deux quand je l'écoute j'ai des frissons. Ce qui lui valait le titre de "chanson préféré of all time" à une époque.
    Joe Strummer est investit comme jamais, The Clash comme d'habitude arrive à coupler énergie et mélodie. Et quand je suis vraiment dans le morceau, une énergie spéciale m'habite. Et la voix y est bien pour quelque chose.
  • Écouter

    Sweet Mary (1989)

    2:02. Présent dans 1 album.

    Morceau de Noir Désir (studio version)

    Tristesse puis une montée de rage ou d'espoir, quand c'est bien fait, ça marche toujours. Et là Bertrand Cantat est habité comme jamais (... en chanson je veux dire...). Dommage que ça soit si court.
  • Écouter

    Hang Me, Oh Hang Me (2013)

    3:20. Folk. Présent dans 1 album.

    Morceau de Oscar Isaac

    Morceau qui est déjà un des très très grands moments du film, mais même à part il arrive encore à émouvoir. La mélodie est magnifique, et la voix d'Oscar Isaac fait vraiment vibrer entre des mots murmurés et quelques petites montées vocales.
    Même un an après avoir vu le film, ce morceau m'atteint toujours.