Diversité : Dans la Production Aussi !

Avatar VieilleFille 69 Liste de

21 séries

par VieilleFille 69

Plus il y a de diversité derrière la caméra, plus il y en a devant.

Dans l'industrie télévisuelle américaine, 82% des producteurs sont caucasiens, et 86% sont des hommes, ce qui n'est pas du tout représentatif de la société américaine actuelle (rappel : les femmes ne sont pas une minorité...mais dans l'Industrie de la TV, si), et a un impact énorme sur les représentations qu'on se fait des femmes ou des minorités, toujours vues à travers l’œil d''hommes caucasiens.

Je vous ai donc concocté une liste de séries américaines CRÉÉES, PRODUITES OU RÉALISÉES par des femmes ou des personnes issues de minorités ethniques ou sexuelles (je n'aime pas ces mots), en espérant que ces créateurs/réalisateurs nous offrent une vision nouvelle et plus actuelle de la société.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Master of None (2015)

    30 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie.

    Série de Alan Yang et Aziz Ansari avec Aziz Ansari, Eric Wareheim, Lena Waithe

    Aziz Ansari est le créateur et l'acteur principal de la série.
  • Bande-annonce

    Scandal (2012)

    45 min. Première diffusion : . 7 saisons. Drame.

    Série de Shonda Rhimes avec Kerry Washington, Tony Goldwyn, Jeff Perry

    Merci Shonda Rhimes. Cette série de qualité met en plus en avant des problématiques liées au traitement médiatique des femmes publiques.
  • Bande-annonce

    Murder (2014)

    How to Get Away with Murder

    45 min. Première diffusion : . 4 saisons. Policier, drame et thriller.

    Série de Peter Nowalk avec Viola Davis, Billy Brown, Jack Falahee

    Série Produite par Shonda Rhimes. Bonus pour la quantité + la qualité : Il y a au moins autant d'acteurs noirs que blancs, des couples hétéros, homosexuels et bi, un personnage transgenre. Mais sans que cela soit la seule chose qui définisse ces personnages. De plus c'est une excellente série à suspense.
  • Bande-annonce

    The Mindy Project (2012)

    25 min. Première diffusion : . 3 saisons. Comédie.

    Série de Mindy Kaling avec Mindy Kaling, Chris Messina, Anna Camp

    Les personnes d'origine indienne ne sont que très peu représentées dans les séries TV américaines. Mindy Kaling, américaine d'origine indienne, est la créatrice et le personnage principal (mais son personnage n'est pas défini par ses origines) de la série The Mindy Project. Cependant, son entourage dans la série est principalement blanc.
  • Empire (2014)

    45 min. Première diffusion : . 3 saisons. Drame.

    Série de Lee Daniels avec Terrence Howard, Bryshere Gray, Jussie Smollett

    Soap créé par Lee Daniels (réalisateur afro-américain) et compte de nombreux personnages principaux américains noirs.
    Alors que certains la considèrent comme une série de qualité, d'autres ont peur que cette série s'enlise dans les stéréotypes des afro-américains qui font du hip-hop, sont des gangsters et dealent de la drogue. A voir
  • Bande-annonce

    Bienvenue chez les Huang (2015)

    Fresh Off the Boat

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie.

    Série de Nahnatchka Khan avec Constance Wu, Randall Park, Hudson Yang

    Série créée Nahnatchka Kah, basée sur le livre d'Eddie Huang "Fresh off the Boat : The Memoire" racontant son enfance en 1994 lorsque sa famille sino-américaine a décidé de déménager de Chinatown, Washington DC à Orlando en Floride.
    Rare série mettant en scène une famille sino-américaine, tout tourne cependant autour de leurs origines et de leur intégration (alors qu'ils vivent totalement à l'occidental). Et en même temps l'on n'échappe pas à quelques clichés sur les familles américaines occidentales du style : mère despotique et castratrice VS père rêveur, petit dernier très intelligent, etc. (comme dans Malcolm in the Middle).
  • Bande-annonce

    Orange Is the New Black (2013)

    1 h. Première diffusion : . 7 saisons. Comédie, policier et drame.

    Série de Jenji Kohan avec Taylor Schilling, Laura Prepon, Selenis Leyva

    Orange is the New Black est une sériée créée par une femme, qui a beaucoup été encensée pour la diversité ethnique de ses personnages et le fait qu'elle mette en scène beaucoup de femmes, hétéro mais aussi lesbiennes ou bi. C'est aussi cette série qui a révélé Laverne Cox et qui a engagé une actrice transgenre pour jouer un personnage transgenre, ce qui n'est pas si fréquent.

    CEPENDANT de nombreuses critiques ont également été faites au show :
    - Beaucoup de personnages issus de minorités ethniques, mais le show se passe dans une prison...
    - Les personnages issus de minorités ethniques sont souvent caricaturaux : les "latinas" sont superficielles et féminines, les femmes noires ont toutes un accent "ghetto" même celle qui vient d'une famille de militaire.
    - Le personnage principal ainsi que tous ses intérêts amoureux restent blanc(he)s.
    - Le viol est parfois montré de façon très dure (dernière saison) mais dans les saisons précédentes c'est un peu pris à la légère (intrigues avec Pornstach) et il y a même une ou deux blagues sur le viol.
  • Bande-annonce

    Being Mary Jane (2013)

    45 min. Première diffusion : . 4 saisons. Drame.

    Série de Mara Brock Akil avec Gabrielle Union, Christina Vidal, India.Arie

    Série créée par Mara Brock Akil, sur la vie et les tracas d'une journaliste télé afro-américaine à Atlanta, ayant la quarantaine et désespérément célibataire
  • The Game (2006)

    25 min. Première diffusion : . 4 saisons. Comédie, sport et drame.

    Série de Mara Brock Akil avec Coby Bell, Tia Mowry, Hosea Chanchez

    Série également créée par Mara Brock Akil
  • Bande-annonce

    Cucumber (2015)

    45 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame.

    Série de Russell T. Davies avec Vincent Franklin, Cyril Nri, Freddie Fox

    Série britannique de Russel T. Davis (ouvertement gay) qui suit la vie d'Henry Best, un homme d'âge moyen à la suite d'un RDV désastreux avec son petit copain Lance Sullivan (personnage noir), avec qui il est en couple depuis 9 ans.
    La série est accompagnée d'une autre série "Banana" Par Russell T. Davis également, et une Web série "Tofu". Russell T. Davis a trouvé les noms de ses séries dans une étude qui expliquait que l'érection masculine suivait les étapes suivantes en matière de "dureté" : Tofu (la plus molle), banane épluchée, banane, et concombre.
  • Bande-annonce

    Banana (2015)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Drame.

    Série de Russell T. Davies avec Luke Newberry, Vincent Franklin, Fisayo Akinade

    Série de Russell T. Davis, créateur de la série et ouvertement gay, sur des personnages secondaires de la série Cucumber. Plus fun et plus rythmée que Cucumber, mais toujours avec beaucoup de personnages LGBT+
  • Bande-annonce

    Tofu (2015)

    11 min. Première diffusion : . 1 saison. Documentaire.

    Émission Web de Benjamin Cook

    Complément version web des séries Cucumber et Banana de Russell T. Davis, dans lequel les acteurs témoignent de leur vie sexuelle et donnent quelques conseils.
  • Bande-annonce

    Girls (2012)

    30 min. Première diffusion : . 6 saisons. Comédie et drame.

    Série de Lena Dunham avec Lena Dunham, Allison Williams, Jemima Kirke

    Série crée par Lena Dunham (une femme). Je suis très perplexe pour beaucoup de raisons. Je sais que la série, considérée comme "féministe" a été encensée, pour ses personnages féminins, sa façon décomplexée d'aborder le rapport des femmes à leur corps et au sexe. Mais il y a eu beaucoup de polémiques autour d'une scène de viol, alors même que Lena Duham a eu des déclarations franchement troubles à ce sujet (même si elle a aussi parlé du viol en tant que elle même victime, ce qui aidera surement d'autres jeunes femmes). Par ailleurs elle se vante de promouvoir la diversité ethnique dans son show alors que ????
  • Single Ladies (2011)

    45 min. Première diffusion : . Comédie et drame.

    Série de Stacy A. Littlejohn avec Kelly Rowland, Harold House Moore, Terrell Tilford

    Série créée par Stacy A. Little John, mais on retrouve aussi Queen Latifa dans la production. Je n'ai pas encore regardé la série mais apparemment le casting est assez diversifié.
  • Bande-annonce

    Black-ish (2014)

    25 min. Première diffusion : . 3 saisons. Comédie.

    Série de Kenya Barris avec Tracee Ellis Ross, Anthony Anderson, Yara Shahidi

    Série créée par Kenya Barris, femme afro américaine.
  • The L Word (2004)

    50 min. Première diffusion : . 6 saisons. Drame.

    Série de Ilene Chaiken, Michele Abbott et Kathy Greenberg avec Jennifer Beals, Laurel Holloman, Katherine Moennig

    Série créée par Cherien Dabis, femme américaine d'origine jordano-palestinienne qui se sent très engagée dans le fait de changer la perception que l'on a du monde arabe à travers ses films (notamment Amreeka). Elle s'identifie comme étant bisexuelle.
    Cependant la série the L world porte surtout sur la vie quotidienne et les relations amoureuses de plusieurs couples lesbiens ou bi.
  • Cristela (2014)

    25 min. Première diffusion : . 1 saison. Comédie.

    Série de Kevin Hench et Cristela Alonzo avec David Hoffman, Hector Elizondo, Tim Bagley

    Comédie créée par Kevin Hech et Cristela Hernandez, basée sur la vie de cette dernière, une américaine d'origine mexicaine qui veut réussir ses études en Droit à Dallas au texas.
  • Bande-annonce

    Grey's Anatomy (2005)

    45 min. Première diffusion : . 15 saisons. Drame, romance et soap.

    Série de Shonda Rhimes avec Ellen Pompeo, Patrick Dempsey, Sandra Oh

    Hé oui Grey's Anatomy c'est aussi Shonda Rhimes : )
  • Bande-annonce

    Nashville (2012)

    45 min. Première diffusion : . 3 saisons. Drame.

    Série de Callie Khouri avec Hayden Panettiere, Connie Britton, Clare Bowen

    Série créée par Callie Khouri, femme américaine blanche, sur la musique Country d'aujourd'hui. Présentée comme une série "féministe", il est vrai qu'elle met en scène de nombreuses actrices et chanteuses. Malheureusement, quasiment que des personnages blancs à l'horizon.
  • I Am Cait (2015)

    1 h. Première diffusion : . 1 saison. Documentaire.

    Émission TV avec Caitlyn Jenner

    Show TV basé sur la vie de Caitlyn Jenner, femme transgenre, membre de la famille Kardashian.
    Je n'ai pas vu le show, il a l'avantage de parler des personnes transgenre mais à travers le discours d'une personne concernée.
    Par contre j'ai cru comprendre que beaucoup de personnes transgenres lui reprochaient son discours et ne se reconnaissaient pas en elle. Par ailleurs elle est contre le mariage entre personnes de même sexe donc bon.... dommage.
  • Lost Girl (2010)

    45 min. Première diffusion : . 3 saisons. Policier, drame, fantasy et Épouvante-horreur.

    Série de Michelle Lovretta avec Ksenia Solo, Kristen Holden-Ried, Anna Silk

    Série de M.A. Lovretta (femme blanche) qui met en scène un personnage principal féminin et bisexuel.
    M.A. Lovretta dit dans une interview qu'elle s'est fixé les règles suivantes au moment de créer la séries (et ça me parait pertinent de le retranscrire car ça) :
    1. L'orientation sexuelle n'est jamais remise en question et n'est pas un problème en soi.
    2. Pas de Slut-shaming - Bo est autorisée à avoir des rapports sexuels en dehors des relations durables
    3. Les partenaires masculins et féminins de Bo sont tous les deux valables de façon égale
    4. Bo est capable d'être dans une relation monogame, quand elle le souhaite.
    5. les deux genres sont potentiellement (gentiment!) objectifiés - opportunités égales de se faire plaisir avec les yeux

    Elle avoue qu'elle a échoué sur certains points, et re-précise à la fin de l'interview que le propos de la série n'est PAS le sexe, et que tout ne tourne pas autour de la bisexualité de l'héroïne même si c'était clairement la demande qu'on lui a faite. Sa sexualité n'est qu'un élément de sa vie et les intrigues ne tournent pas autour de ça.