Janvier 2018 / Musique

Avatar Yasujirô Rilke Liste de

37 albums

par Yasujirô Rilke

Top 5:
#1 JUMPING THE SHARK d'Alex Cameron
#2 CHOPIN : INTEGRALE DE L'OEUVRE POUR PIANO SEUL, VOL. 1 (OEUVRES D'ENFANCE ET D'ADOLESCENCE 1817 - 1927) d'Abdel Rahman El Bacha
#3 MARBLE SKIES de Django Django
#4 FLEETWOOD MAC de Fleetwood Mac
#5 III de Weedpecker

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Écouter

    Nashville Skyline (1969)

    Sortie : . Rock country, rock folk et country. 10 morceaux.

    Album de Bob Dylan

    Un modeste album de Dylan. Mais tout modeste soit-il, on y entend pas moins que "Lay, Lady, Lay" un de ses plus beaux morceaux. Dans la sobriété propre à la folk et s'ouvrant dans un duo avec Johnny Cash, un baume pour les oreilles.
  • Écouter

    Plunge (2017)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Album de Fever Ray

    L'empreinte musicale de Fever Ray se reconnaît du début à la fin de l'album. Ce qui signe l'excellente reconnaissance d'un album marqué par ses auteurs. Pour ma part, manque peut-être un épice pour que le tout m'ait plus accroché.
  • Écouter

    Turn Out the Lights (2017)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Album de Julien Baker

    Bel album, compté parmi les meilleurs selon Pitchfork (ce qui ne veut absolument rien dire en terme de valeur !), la douceur et la sagesse qui traverse le cœur de l'album l'empêche de griser l'écoute et d'imprimer un souvenir.
  • Écouter

    Jumping the Shark (2016)

    Sortie : . 8 morceaux.

    Album de Alex Cameron

    Considéré par Henry Rollins comme « tout droit sorti d’un cauchemar de David Lynch! », Alex Cameron tresse avec cet album hypnotique un spleen after-world. Une black lodge musicale. Essentiel et spiritueux.
  • Écouter

    Revival (2017)

    Sortie : . 19 morceaux.

    Album de Eminem

    J'ai lancé l'album et j'ai attendu qu'il démarre, que le flow de Slim Shady prenne et envahisse. Mais l'album s'est fini avant. Eminem a rejoint le Dylan d'aujourd'hui, vieille gloire fanée que le souvenir des grandes heures préserve.
  • Écouter

    Take Me Apart (2017)

    Sortie : . 20 morceaux.

    Album de Kelela

    Après le fumeux "Hallucinogen", Kelela signe un nouvel album, encore encensé par Pitchfork, qui diffuse davantage de somnolence qu'il ne grise l'atmosphère d'une densité charnelle, qu'on est en droit d'attendre au vue du visuel de l'LP.
  • Écouter

    Harmony of Difference (EP) (2017)

    Sortie : . 6 morceaux.

    EP de Kamasi Washington

    Se terminant avec son épique et symphonique dernier album, nommé rien moins que "Truth", cet EP de jazz s'écoute avec un plaisir non feint. Rien qui ne résiste fondamentalement à l'épreuve du temps. Mais tout qui se savoure au présent.
  • Les Plus Belles Berceuses Jazz (2012)

    Sortie : . 15 morceaux.

    Compilation de Various Artists

    Cet album ne ment pas sur son nom. C'est effectivement des berceuses. Effectivement du jazz. Et, en effet, les plus beaux dans ce domaine. De quoi initier les plus jeunes, satisfaire les néophytes et, quand même, ravir les initiés.
  • Écouter

    Lost in the Dream (2014)

    Sortie : . Rock et rock indépendant. 10 morceaux.

    Album de The War on Drugs

    La particularité de The War on Drugs tient entre Dylan et Springsteen. Recette élégante et sciemment orchestrée pour obtenir un spleen délicat et soyeux à l'écoute. Meilleur moyen pou opérer la bien nommée perte onirique.
  • De la crasse en république (EP) (2017)

    Sortie : . 6 morceaux.

    EP de Sami Zdat

    Porté par une plume aiguisée, cet EP souffre malheureusement d'un manque patent de flow et de singularité. Tant et si bien que le dissident bien nommé Sami Zdat fait appel à une foule de guests, comme pour garnir son manque de singularité.
  • Écouter

    Mélancolie heureuse (2017)

    Sortie : . 14 morceaux.

    Album de Tim Dup

    Vendu comme le nouveau prodige de la chanson française, Tim Dup bénéficie de belles productions électro. Mais qui ne suffisent pas à cacher qu'il singe mal Barbara et qu'ils copient palement Vianey. Ce qui laisse un goût d'artifice.
  • Introvert's Plight (2018)

    Sortie : . 10 morceaux.

    Album de When We Land

    Il y a une dimension élégiaque, notamment sur la fin, dans cet album, le premier sorti en 2018 que j'écoute. Mais la voix de son chanteur sort si peu du commun du genre que ça ne le détache pas du marasme ambiant.
  • Écouter

    POST- (2018)

    Sortie : . Powerpop et rock indépendant. 10 morceaux.

    Album de Jeff Rosenstock

    Tenu à l'avant poste d'un rock post-punk, cet album pose des riffs et une énergie qui font le job et, plus encore, électrisent l'écoute. De quoi donner des lives fiévreux et mémorables. Manquent des tentatives pleines pour l'album.
  • Hard to Be King (2018)

    Sortie : . 19 morceaux.

    Album de Michael Millions

    1er album de rap paru en 2018. Et, force est de reconnaître que, malgré ses qualités propres qui tiennent du commun du genre, il ne marquera pas l'année. Reste que s'en dégage un flow sûr et des voix posées avec énergie.
  • Heavenly War (EP) (2018)

    Sortie : . 4 morceaux.

    EP de Sea Girls

    C'est simple et pas méchant, après l'avoir pourtant écouté ce matin, je n'ai qu'un souvenir très vague de l'album. Une énergie de rock californien, quelque chose de chiadé dans la prod mais rien, absolument rien, de marquant.
  • Écouter

    NO_ONE EVER REALLY DIES (2017)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Album de N.E.R.D

    Clôturant la saison du rap game US de 2017, cet album file sa cohorte de bons morceaux, produits aux petits oignons. Mais, comme beaucoup trop des mêmes du genre, il manque une intonation, ne serait-ce qu'une empreinte vocale.
  • Écouter

    Chopin (2012)

    Sortie : . Classique et romantique. 10 morceaux.

    Album de Frédéric Chopin, Khatia Buniatishvili, Orchestre de Paris

    J'ai écouté l'album comme on met une musique de fond pour maquiller l'atmosphère d'une douceur à peu de frais. Ça n'a pas empêché la composition de Chopin et l'interprétation de Buniatishvili de graver une pierre musicale en moi.
  • Écouter

    X - Varg utan flock (2017)

    Sortie : . 8 morceaux.

    Album de Shining

    Un des meilleurs albums de ce début 2018, offrant de grand instant de black metal. Le grand black metal c'est quoi ? Ce n'est pas du bruit mat livré sans détour. C'est du coffre brutal rendu tout à ses ténèbres par une composition élégiaque.
  • Écouter

    With Doom We Come (2018)

    Sortie : . Black metal. 10 morceaux.

    Album de Summoning

    Cet album de death metal se glisse dans des habits singuliers, parfois. Notamment lorsqu'il invoque des sonorités asiatiques et que cela double l'écoute d'un sursaut étonnant. Qui ne suffit pas à tatouer l'esprit d'un souvenir.
  • Écouter

    III (2018)

    Sortie : . Rock psychédélique, stoner rock et rock planant. 5 morceaux.

    Album de Weedpecker

    1er grand et bel album de 2018 ! Grâce aux spectres du meilleur de l'acid rock des 70s. Ruissèle de ce 3e LP de Weedpecker une charge spirituelle brutale et profonde, sensuelle et intestine qui vous grise et gorge le coeur.
  • Écouter

    Ephorize (2018)

    Sortie : . 15 morceaux.

    Album de CupcakKe

    Nicki Minaj thug, cupcakKe n'est pas qu'une figure de plus dans le rap game féminin. Avec cet LP, elle prouve, après "Audacious", qu'elle sait marier le flow commun du lot et des imports qui viennent de la salsa, de la techno ou de la house.
  • Écouter

    Trident Wolf Eclipse (2018)

    Sortie : . Black metal. 9 morceaux.

    Album de Watain

    Aimant pourtant le black metal (écoutez le bon "X - Varg utan flock" de Shining), voilà là un exemple de trucs assez inaudible. Ca doit donner du cérémoniel en concert mais ça ne m'a touché l'une ni fait bouger l'autre à l'écoute.
  • Écouter

    Sovereign Nose of (Y)our Arrogant Face (2018)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Mixtape de Scallops Hotel

    Aussi joliment produit que sagement composé, de cet album de rap rien ne se retient. Au vue du titre, j'étais pourtant en droit d'attendre quelque chose d'arrogant, d'être toisé et soulevé par le flow. Raté. Tant pis.
  • Écouter

    Songs of Praise (2018)

    Sortie : . 10 morceaux.

    Album de shame

    Habité par le spectre du meilleur de la scène punk britannique des 70s, évoquant les beaux moments de ce modeste (par la durée d'existence) groupe qu'était Wu Lyf, "Songs of Praise" vous charge une matinée d'une énergie fiévreuse.
  • L'odeur des joints (EP) (2018)

    Sortie : . 4 morceaux.

    EP de Hollydays

    Une petite hype, non déméritée, entoure cet EP. La joliesse des compo et le certain talent dans l'écriture des paroles donnent une singularité d'ensemble. Mais rien, à mon sens, de l'ampleur de Christine & the Queens, par exemple.
  • Wrong Creatures (2018)

    Sortie : . 12 morceaux.

    Album de Black Rebel Motorcycle Club

    Quelque chose d'électrique s'échappe de cet album. Une certaine générosité pop aussi. En plus, une bonne vibe de rock que la simplicité de la pochette ne trahit pas et traduit même avec justesse : simple, en lignes clairs, du brut.
  • Écouter

    Camila (2018)

    Sortie : . 11 morceaux.

    Album de Camila Cabello

    Artiste de bandes FM, avec sa voix proche de celle de Sia, accompagnée par Young Thug sur le meilleur morceau de l'album ("Havana"), Camilla a tout l'air de ne pas être qu'une passade pop de plus. J'espère.
  • Écouter

    Woodstock (2018)

    Sortie : . 18 morceaux.

    Album de Hooss

    Il m'a fallu 3 jours pour écouter cet album tant le flow ne m'a ni transporté ni saisi par la teneur des textes. Et, de fait, rien ni dans la production musicale, ni dans la tessiture du chanteur ne sort l'ensemble du lot commun.
  • Écouter

    What Happens Next (2018)

    Sortie : . Rock et instrumentale. 12 morceaux.

    Album de Joe Satriani

    S'ouvrant avec un morceau intitulé "Energy" et se fermant avec un morceau nommé "Forever and Ever", il y a, tout du long, une volonté de composer un véritable ode à la guitare électrique. Mais cela sonne trop scolairement 80s.
  • Écouter

    No Name 2.0 (2018)

    Sortie : . 13 morceaux.

    Album de Joe Lucazz

    Petite hype dans le rap game en ce début 2018, déso pas déso mais cet LP n'est pas grand chose. Trop de volontarisme dans le ton mais pas assez de flow ni suffisamment de propos dans le fond. Les compo ne rattrapent pas le tout.
  • 1
  • 2