Je suis le seul à avoir posté une critique pour ce film

Avatar Ygor Parizel Liste de

197 films

par Ygor Parizel

Voici une liste avec des films qui n'ont qu'une seule critique sur SensCritique et elle est de moi.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Ne me quitte pas (2013)

    1 h 47 min. Sortie : . Drame et comédie.

    Documentaire de Sabine Lubbe Bakker et Niels van Koevorden

    Je peux difficilement être objectif devant ce documentaire car il a été tourné dans mon village du fin fond de la Wallonie. En effet, les deux personnes à l'honneur dans le film habitent à 2 Km de chez moi, je les croise souvent. Ce document fait partie de la tendance du cinéma flamand (et belge) de montrer des gens vivant en marge, les thèmes de l'alcoolisme et de la dépression sont bien présents. À la fois, triste et tragicomique, les personnages touchants et pathétiques sont des "héros" de comédie.
  • Entre deux mondes (2008)

    Ahasin-Watai

    1 h 20 min. Sortie : 2013. Drame.

    Film de Vimukthi Jayasundara avec Thusitha Laknath, Kaushalya Fernando et Huang Lu

    Ce film sri lankais est une vraie claque cinéma. Une histoire mystérieuse voir mystique, dans plusieurs unités de temps, le passé, présent et futur s'entremêlent. Une quasi absence de lignes de dialogues, les images parlent à la place des protagonistes. Dans sa mise en scène, Jayasundara accumule des séquences qui m'ont fascinées, des travellings panoramiques, des cadres contemplatifs et une photographie splendide tout cela dans des paysages mettant en avant la Nature. L'ambiance de ce film tient aussi de la bande-son, avec les bruits d'animaux, le bruissement des végétaux, les coups de feu ou explosions récurrentes au loin, sans oublier la musique minimaliste et discrète mais qui augmente la drôle de sensation finale produite par ce chef-d'oeuvre.
  • Bande-annonce

    La bataille de l'eau noire (2015)

    1 h 13 min. Sortie : 2015.

    Documentaire de Benjamin Hennot

    Documentaire qui ne sonne pas très cinéma mais qui se révèle intéressant. Un mouvement citoyen qui s'oppose à la construction d'un barrage à Couvin, beaucoup d'intervenants la plupart les activistes de l'époque, pas mal d'images d'archives (qui datent de 1978) puis un vrai propos sur l'incivilité et la révolte populaire.
  • Ma chambre syrienne (2014)

    1 h 10 min. Sortie : .

    Documentaire de Hazem Alhamwi

    Ce documentaire du dessinateur/cinéaste H. Alhamwi est une sorte de journal intime, ou il se raconte mais surtout il parle de son pays dévorer par la dictature des El Assad depuis des décennies. Le film ayant été tourné en 2012, il n'est pas encore tout à fait question de DAESH, on évoque la Révolution populaire et pas encore l'islamique. La mise en scène est intime, des séquences plus symboliques, des dessins et des intervenants témoignent aussi.
  • La Tour du silence (1925)

    Der Turm des Schweigens

    1 h 31 min. Sortie : . Drame et muet.

    Film de Johannes Guter avec Nigel Barrie, Fritz Delius, Xenia Desni

    Ce conte se situe à l'entrecroisement de plusieurs genres. Des éclairages expressionnistes, un décorum gothique, des scènes de comédie et puis une intrigue sentimentale. L'histoire n'est pas foncièrement géniale mais comporte ce qu'il faut pas ne pas s'ennuyer sans être non plus passionnante, une pincée d'exotisme et des rebondissements.
  • Roffa (2013)

    47 min. Sortie : 2013.

    Court-métrage de Bobby Boermans

    Excellent drame mettant en scène un personnage de hooligan. J'ai rarement vu les phénomènes du hooliganisme traités avec autant de justesse que dans ce film. Les personnages ne sont pas de caricatures et ils ont tous une épaisseur psychologiques. La réalisation est de qualité et le montage alterne entre vivacité et calcul. Les acteurs sont très convaincants et apportent à la véracité.
  • Khadak (2006)

    1 h 43 min. Drame.

    Film de Peter Brosens et Jessica Hope Woodworth avec Tserendarizav Dashnyam, Tsetsegee Byamba, Dugarsuren Dagvadorj

    J'adore ce type de cinéma, le style du duo me plaît énormément. Des steppes de Mongolie aux villes froides, une famille est obligée de changer de mode de vie. Le garçon de la famille subit des crises d'épilepsies qui lui donnent des hallucinations divinatoires. Des scènes oniriques et contemplatives impressionnantes, crépusculaire voir mortifère. La dernière demi-heure est géniale.
  • Hercule et la Reine de Lydie (1959)

    Ercole e la regina di lidia

    1 h 33 min. Sortie : . Aventure, fantasy et péplum.

    Film de Pietro Francisci

    Un épisode de la série de films Hercule sans grande surprise. Les habituels tour de force du héros sont là, combats avec un monstre puis avec un fauve, pliage de métaux et enfoncement de porte. Le scénario ne se disperse pas de trop, ce qui est favorable à la lecture et ça malgré des petits soucis de raccords.
  • Love, Lust & Lies (2010)

    1 h 27 min. Sortie : 2010.

    Documentaire de Gillian Armstrong avec Kerry Carlson, Diana Doman et Josie Petersen

    Un documentaire qui montre des bribes du quotidien de personnes plutôt attachantes (et nombreuses alors qu'au départ il y en a que 3. Pas une révolution du document mais pas désagréable non plus.
  • Bande-annonce

    Attention Délires! (1984)

    The Wild Life

    1 h 36 min. Sortie : 1984. Comédie et drame.

    Film de Art Linson avec Chris Penn, Ilan Mitchell-Smith, Eric Stoltz

    Un gentil teenage movie qui n'est pas hilarant mais pas débile non plus. L'écriture de Cameron Crowe est déjà remarquable mais le scénario manque cruellement d'enjeux.
  • Bande-annonce

    Dracula contre Frankenstein (1969)

    Los monstruos del terror

    1 h 25 min. Sortie : 1969. Épouvante-Horreur.

    Film de Hugo Fregonese, Eberhard Meichsner et Tulio Demicheli avec Paul Naschy, Michael Rennie, Karin Dor

    Ce film fantastique est le summum de la nullité. Le pitch, des extra-terrestres savants font revenir à la vie des monstres comme la momie, le loup-garou, Dracula et la créature de Frankenstein (sous des autres noms) pour conquérir le monde. Un scénario remplit d'absurdités, un récit qui ne progresse pas, l'action est censé se dérouler en Transsylvanie pourtant les gens se comportent comme des londoniens. C'est tellement mauvais que cela en devient drôle comme un bon vieux film de Ed Wood.
  • Le Dernier Vol (1931)

    The Last Flight

    1 h 20 min. Sortie : 1931. Drame.

    Film de William Dieterle avec Richard Barthelmess, David Manners, Johnny Mack Brown

    Mauvais film, les premières minutes sont potables mais ensuite sa dégringole jusqu'au ridicule des dernières scènes. Des acteurs tous plus nuls les uns que les autres (je blague pas). Des dialogues complètement ratés, réalisation sans relief, dommage car l’histoire est pas mal imaginée.
  • Le Mensonge d'une mère (1950)

    Catene

    1 h 25 min. Drame.

    Film de Raffaello Matarazzo avec Amedeo Nazzari, Yvonne Sanson et Aldo Nicomedi

    Un mélodrame qui est assez intéressant. Une histoire classique mais bien interpréter et il y a du rythme et donc peu de longueurs. Avec une Yvonne Sanson formidable de présence.
  • Le Soleil couchant (1996)

    陽は傾ぶき

    45 min.

    Documentaire de Naomi Kawase

    Un documentaire d’une intimité extrême (on pourrait même dire d’une impudeur), la cinéaste filme en gros plan les dernières heures de sa grand-mère. Touchant et plutôt agréable à l’œil.
  • Bande-annonce

    Quelques dollars pour Django (1966)

    Pochi dollari per Django

    1 h 25 min. Sortie : . Western.

    Film de Leon Klimovsky avec Anthony Steffen, Gloria Osuna, Frank Wolff

    Un western spaghettis de bonne teneur. Avec un scénario qui ressemble plutôt aux western hollywoodien mais visuellement on est déjà chez les italiens. Pendant 1h25 pas de répit énormément d'actions (fusillades, bagarres, évasions, séquestrations, ...).
  • Helena from the Wedding (2010)

    1 h 30 min. Comédie et drame.

    Film de Joseph Infantolino avec Dagmara Dominczyk, Paul Fitzgerald, Dominic Fumusa

    Une comédie dramatique sur la vie de couple. Dans un chalet de montagne pendant le réveillon de Nouvel an, 3 couples et deux célibataires voit leurs histoires d'amour chahutées ou renforcées. Les comédiens sont tous très bien dommage que l'intrigue soit minime.
  • Pour un baiser (1937)

    Quality Street

    1 h 23 min. Sortie : . Comédie, romance et historique.

    Film de George Stevens avec Katharine Hepburn, Franchot Tone, Eric Blore

    Une sympathique comédie romantique. L'humour un peu daté est pourtant assez moqueur, des quiproquos émaillent les dernières minutes. Katharine Hepburn est l'actrice idéale pour ce genre de film.
  • Le grand saut (1927)

    Der große Sprung

    Sortie : . Comédie.

    Film de Arnold Fanck avec Leni Riefenstahl, Luis Trenker, Hans Schneeberger

    Comédie naïve et burlesque allemande qui dans la première demi-heure est plutôt agréable. Par la suite, le récit est bien trop répétitif, beaucoup de scènes auraient gagnées à être raccourcies. Il y a au moins 30 minutes de trop.
  • Habit (1995)

    1 h 52 min. Drame, Épouvante-horreur et romance.

    Film de Larry Fessenden avec Larry Fessenden, Meredith Snaider, Aaron Beall

    Voilà un film d'horreur pour le moins original et surprenant. Pendant presque la moitié du film, le cinéaste place par petites touches l'inquiétude pour ensuite à la fin viré dans l'horreur. Superbement dialogué, le scénario est malin, il filme New York de manière splendide. Une belle surprise et je découvre un auteur avec un style qui me plaît énormément.
  • L'Ame du ghetto (1932)

    Symphony of Six Million

    1 h 32 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Gregory La Cava avec Ricardo Cortez, Irene Dunne, Anna Appel

    Un drame sans surprise et qui tire sur le mélo. Avec un scénario pareil, il serait impossible de faire un film de nos jours mais pour l'époque c'était assez inédit. En effet montré l'ascension social d'un jeune juif sortant du ghetto pour devenir un médecin réputé, c'était nécessaire.
  • Pu-239 (2007)

    The Half Life of Timofey Berezin

    1 h 37 min. Sortie : .

    Téléfilm de Scott Z. Burns avec Paddy Considine, Oscar Isaac, Valeriu Pavel Dan

    Un mixe de drame et de thriller qui fait froid dans le dos. L'action se déroule dans la Russie actuelle et c'est pas beau à voir corruption, banditisme, violences, ... . Des personnages complètement déshumanisés, bêtes et incultes. Le film parle également des dangers du nucléaire.
  • L'Empreinte du loup solitaire (1939)

    The Lone Wolf Spy Hunt

    1 h 11 min. Sortie : . Aventure, comédie et policier.

    Film de Peter Godfrey avec Warren William, Ida Lupino, Rita Hayworth

    Une comédie qui s'avère être une belle surprise. Une histoire faite de quiproquos à propos d'un as de la cambriole que l'on tente de piégé, sa fille qui fait des bêtises, des femmes fatales et des gangsters et policiers pas subtils. Des répliques poilantes dans des situations que le sont également.
  • Gal Young 'Un (1979)

    1 h 45 min. Sortie : 1979. Drame.

    Film de Victor Nunez avec Dana Preu, David Peck, J. Smith-Cameron

    Un drame sobre et dont l'action se situe dans un contexte et une époque rarement évoquées. Une riche veuve dans le Sud profond des États-Unis voit débarqué dans sa vie un trafiquant d'alcool, en pleine prohibition. Un bonne histoire mais le récit a un moment n'avance plus et plusieurs séquences se répètent, malgré tout la fin est bien.
  • Sa dernière mission (1953)

    Appointment in London

    1 h 36 min. Sortie : . Drame, romance et guerre.

    Film de Philip Leacock avec Dirk Bogarde, Ian Hunter, Dinah Sheridan

    Ce long-métrage n'est pas un film de guerre mais plutôt un drame dont l'action se déroule dans un aérodrome britannique durant la Seconde Guerre mondiale. On découvre le quotidien des pilotes de bombardiers, évidemment il y a une romance et des drames internes. Les dernières 20 minutes sont meilleures car enfin on y voit des combats et c'est plutôt bien filmer.
  • The Deathless Devil (1972)

    Yilmayan seytan

    1 h 24 min. Sortie : 1972. Science-fiction, action et arts martiaux.

    Film de Yilmaz Atadeniz avec Mine Mutlu, Kunt Tulgar, Erol Tas

    À peine croyable ce film ! Comment un être humain a pu faire ça. Le côté comique ne vient pas des pseudos éléments humoristiques mais de la débilité de l'oeuvre. Les acteurs n'en sont pas et sont tout droit sorti d'un asile. La mise en scène est catastrophique et le scénario tout simplement issu de l'esprit d'un enfant de 3 ans. Un nanar comme plus personne n'est capable d'en réaliser.
  • The Darien Gap (1996)

    1 h 32 min. Comédie.

    Film de Brad Anderson avec Lyn Vaus, Sandi Carroll et Bob Druwing

    Un film intime très attachant, en grande partie grâce aux personnages. Le personnage central m'a beaucoup plut (j'ai des points communs avec !), un paumé qui fait une sorte de documentaire sur la "Génération X", sans domicile fixe, sans argent et qui rêve de la Patagonie. Filmer caméra à l'épaule et en lumière naturelle, un long-métrage touchant.
  • Bande-annonce

    Jack and Diane (2012)

    1 h 50 min. Sortie : . Drame, romance et Épouvante-horreur.

    Film de Bradley Rust Gray avec Riley Keough, Juno Temple, Kylie Minogue

    J'ai rarement vu l'amour naissant entre deux adolescentes aussi bien décrit. Touchant, très sensuelle par instants et d'une justesse rare. Les deux jeunes actrices sont excellentes (Juno Temple est hyper sexy, cette actrice a un charme dingue). J'ai pas très bien compris les interventions du monstre mais elles sont assez bien faites et flippantes.
  • Le mariage de minuit (1941)

    Piccolo mondo antico

    1 h 46 min. Drame et romance.

    Film de Mario Soldati avec Annibale Betrone, Ada Dondini, Giacinto Molteni

    Ce mélodrame sur l'aristocratie italienne du XIXe siècle n'est pas extrêmement passionnant. Pourtant, le scénario avait des qualités mais Soldati n'arrive pas transcender son sujet.
  • Le Maître du gang (1949)

    The Undercover Man

    1 h 25 min. Sortie : . Policier.

    Film de Joseph H. Lewis avec Glenn Ford, Nina Foch, James Whitmore

    Un polar bien écrit et avec de scènes bien fichues. Glenn Ford en habitué, pas du réelle surprise mais rien de déshonorant.
  • La Clé (1958)

    The Key

    2 h 14 min. Sortie : . Policier.

    Film de Carol Reed avec William Holden, Sophia Loren, Trevor Howard

    Film de guerre d'excellente facture car il ne s'agit pas que d'un récit guerrier, les personnages possèdent une réelle envergure dramatique. Le mélange entre romance, psychologie et scènes de combats navals est bien fait. Niveau réalisation on reconnaît bien le style de Carol Reed grâce a ses angles de prises de vues qui lui sont propres.