Les films de mon 2019

Avatar Max-La-Malice Liste de

147 films

par Max-La-Malice

L'an passé : 187 films vus

Objectif cette année : Dépasser les 200

(J'ai arrêté de commenter "sérieusement" à partir de la mi-juillet et j'ai repris à partir de début septembre, "Adieu au langage" est passé par là...)

Je fais des annotations quand j'en ai envie, sinon il faut vous fier à la note (les "coeurs" sont des demi-points) :
10 - Crème de la crème
9 - Excellent, brillant, "bouleversifiant"
8 - Très bon moment franchement
7 - Bon moment
6 - Pas mal mais quelques éléments dommageables
5 - Mouais, bonnes intentions mais c'est pas très réussi
4 - Aïe c'est vraiment bof
3 - Mauvais
2 - Très mauvais, y'a rien à sauver
1 - Dans le top 10 des pires films que j'ai vu (aux côtés de "Vikings" de Tony Stone et "Vidocq" de Pitof)

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    C'est arrivé près de chez vous (1992)

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie, policier et drame.

    Film de Rémy Belvaux, André Bonzel et Benoît Poelvoorde avec Benoît Poelvoorde, Jacqueline Poelvoorde-Pappaert, Nelly Pappaert

    (Découverte : nuit du 03 au 04 janvier)

    Entre fascination morbide et profond dégoût, un film brillant autant dans ses intentions que dans sa réalisation. Benoît Poelvoorde crève l'écran.

    Difficile de rester de marbre face à ce film très "méta" qui questionne autant notre position spectatorielle que la société qu'il dépeint.
    Car l'assassin est un jeune de la classe moyenne, qui "devrait" être un trentenaire sans problème. Et c'est peut-être ça le pire, c'est qu'il n'a personne à qui en vouloir, il manque juste d'amusement, il manque juste de reconnaissance et c'est ce qui l'entraîne à commettre le pire.

    Ben, c'est la part d'ombre que nous avons tous en nous, jeunes petits cons qui avons eu la vie bien trop facile et qui évitons à tout prix de nous attaquer aux puissants des "quartiers résidentiels", pour nous satisfaire de continuer d'écraser les plus faibles.

    Le film m'a remémoré les paroles du célèbre "Suicide Social" d'Orelsan :
    "Adieu les jeunes moyens, les pires de tous
    Ces baltringues supportent pas la moindre petite secousse"

    Bon aller je vais essayer de regarder un film plus positif maintenant.

  • Bande-annonce

    Panic Room (2002)

    1 h 52 min. Sortie : . Policier et thriller.

    Film de David Fincher avec Jodie Foster, Kristen Stewart, Forest Whitaker

    (Découverte : Après-midi du 04 janvier)

    Très efficace. Les personnages sont attachants et le suspens est entretenu jusqu'au bout sans trop de facilités grossières malgré un concept de base qui semblait assez casse gueule.

    Seul bémol concernant la mise en scène un peu trop maniérée à mon goût (on aurait pu se passer de quelques plans "forcés" où la caméra se balade dans les bouches d'aération et les serrures de porte)

    *DVD gagné avec les honneurs en pariant sur le score de Benoît Hamon à la présidentielle avec ce cher William. Verdict = il s'est pas foutu de ma gueule*
  • Bande-annonce

    Fight Club (1999)

    2 h 19 min. Sortie : . Drame.

    Film de David Fincher avec Edward Norton, Brad Pitt, Helena Bonham Carter

    Séances de cinéma (3 salles)
    (Redécouverte : après-midi du samedi 05 janvier)

    Vu une première fois 4 ans auparavant je l'avais un peu oublié et par conséquent très sous-estimé.

    Un très grand film à tous points de vue. Une leçon de scénario. Il a fallut des bolox de fou furieux à David Fincher pour porter ce projet. Un vrai film anarchiste tant dans la forme que le fond.
  • Bonobo (2017)

    18 min24 s.

    Court-métrage de Zoel Aeschbacher

    (Découverte : Présélections du festival "Les étoiles du court-métrage" de Cabestany - samedi 5 janvier soir)

    Aussi vus avant :
    "Jenna" de Christian Monnier - 5/10 => trop frontal, trop classique
    "Lendemains Funèbres" d'Ambroise Michel - 4/10 => une blague de télé Z adapté en film

    "Bonobo" est un film à l'esthétique très léchée, très stylisée et aux partis pris intéressant. Une très belle proposition de cinéma.
  • Bande-annonce

    Maman(s) (2015)

    20 min. Sortie : . Drame.

    Court-métrage de Maïmouna Doucouré avec Sokhna Diallo, Maïmouna Gueye, Eriq Ebouaney

    (Découverte : Présélections du festival "Les étoiles du court-métrage" de Cabestany - samedi 5 janvier soir)

    Aussi vu juste avant :
    "Papa" de Christophe Switzer - 7/10 => de la comédie efficace et bien jouée

    "Maman(s)" est un film intense et puissant porté par un casting très investi.
  • Bande-annonce

    Les bigorneaux (2016)

    25 min. Sortie : 2016. Comédie.

    Court-métrage de Alice Vial avec Tiphaine Daviot, Philippe Rebbot, Rebecca Finer

    (Découverte : Présélections du festival "Les étoiles du court-métrage" de Cabestany - samedi 5 janvier soir)

    Un film véritablement porté par un excellent casting (mention spéciale à l'excellente Tiphaine Daviot). Quelques dialogues très bien écrits (notamment celui concernant l'achat de tampons)
  • Bande-annonce

    Goût bacon (2016)

    13 min. Comédie.

    Court-métrage de Emma Benestan avec Bilel Chegrani, Adil Dehbi, Jennifer Gromas

    (Découverte : Présélections du festival "Les étoiles du court-métrage" de Cabestany - samedi 5 janvier soir)

    Sincère, encore une fois bien joué, mais un peu bancal dans sa réalisation par moments.
  • Kapitalistis (2017)

    14 min. Comédie.

    Court-métrage de Pablo Munoz Gomez avec Georges Siatidis, Wim Willaert, Anne Paulicevich

    (Découverte : Présélections du festival "Les étoiles du court-métrage" de Cabestany - samedi 5 janvier soir)

    Excellente comédie sociale basée sur l'absurde mais qui sous-entend une réalité très âpre. Je suis vraiment client.
  • Bande-annonce

    L'Empereur de Paris (2018)

    1 h 50 min. Sortie : . Drame.

    Film de Jean-Francois Richet avec Vincent Cassel, Freya Mavor, Denis Ménochet

    (Découverte : après-midi du dimanche 06 janvier)

    Un peu décevant tant j'en attendais beaucoup. C'était pourtant prometteur mais le scénario manque cruellement d'intérêt et la mise en scène d'envergure.
    Reste les acteurs.
  • Bande-annonce

    The Social Network (2010)

    2 h. Sortie : . Biopic.

    Film de David Fincher avec Jesse Eisenberg, Andrew Garfield, Justin Timberlake

    (Redécouverte : soir du dimanche 06 janvier)

    Quel film quand même. Casting incroyable, scénario tout bonnement parfait, musique mythique.
  • Bande-annonce

    Black Panther (2018)

    2 h 14 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Ryan Coogler avec Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong'o

    (Découverte : soir du lundi 07 janvier)

    Quelques soucis d'effets spéciaux et un scénario un peu bateau mais dans l'ensemble ça se tient.
  • Bande-annonce

    Bienvenue à Marwen (2019)

    Welcome to Marwen

    1 h 56 min. Sortie : . Biopic, drame et fantastique.

    Film de Robert Zemeckis avec Steve Carell, Leslie Mann, Diane Kruger

    (Découverte : après-midi du mardi 08 janvier)

    Ah ce cher Robert Zemeckis ! Grand réalisateur de mon enfance, habitué des héros en décalage avec le monde qui les entoure (Forrest Gump, Seul au monde, Le Pôle Express, Retour vers le futur...), il nous signe ici une fable touchante et naïve, portée à bout de bras par un Steve Carell impérial.

    "Naïf" est un adjectif souvent utilisé dans des mesures péjoratives. Il s'avère ici que je l'utilise pour complimenter la démarche de ce film, plein de bons sentiments, et qui nous communique ainsi un certain goût de la vie. Même si je suis capable d'apprécier les films de monstres de cynisme ("The House That Jack Built" dans mon Top 20 de 2018), ce genre de propositions honnêtes et "feel-good" me semblent aussi nécessaires et tiennent je crois une place fondamentale dans la cinéphilie de nombre d'entre nous.

    Un bon moment en somme, parfois un peu gâché par quelques séquences maladroites et un mauvais traitement du personnage de Deja, souvent tournée au ridicule par des dialogues et un acting hyperboliques alors qu'elle est une véritable source de traumatisme pour Mark et une pièce maîtresse dans son développement.

    De bons effets spéciaux à noter et une partition d'Alan Silvestri efficace sans être trop prédominante.
  • Bande-annonce

    Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare (2012)

    Seeking a Friend for the End of the World

    1 h 41 min. Sortie : . Romance, science-fiction et comédie dramatique.

    Film de Lorene Scafaria avec Steve Carell, Keira Knightley, Adam Brody

    Découverte (soir du mardi 08 janvier)

    J'suis dégoûté. Le concept du scénario est génial et assumé, le duo d'acteur est en symbiose (plus ça va, plus Steve Carell prend des places dans le classement de mes acteurs fétiches). L'humour fonctionne, l'émotion fonctionne, mais la mise en scène aseptisée et le montage laborieux m'empêchent vraiment de pouvoir considérer ce film comme une pépite. Je me suis trouvé une nouvelle madeleine (que je reverrai sans doute à l'occasion) mais pas un bijoux comme un film avec un tel potentiel aurait pu mériter d'être.

    A remaker peut-être.
  • Bande-annonce

    Crazy, Stupid, Love (2011)

    Crazy Stupid Love

    1 h 58 min. Sortie : . Comédie romantique et drame.

    Film de Glenn Ficarra et John Requa avec Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore

    Découverte (soir du mardi 08 janvier)

    Sympathoche mais qui, sous couvert d'humour et d'originalité narrative, ne parvient pas à éviter les clichés du genre.
    Le film sait par contre très bien exploiter le potentiel comique de Gosling et ses duos avec Steve Carell et Emma Stone fonctionnent à merveille.
    La scène comique de bagarre dans le jardin dans le dernier quart du film est particulièrement réussie.
  • Bande-annonce

    The Big Short : Le Casse du siècle (2015)

    The Big Short

    2 h 11 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Adam McKay avec Christian Bale, Steve Carell, Ryan Gosling

    Découverte (soir du jeudi 10 janvier)

    Pas mal sur le début et un casting 5 étoiles (Brad Pitt et Steve Carell sont néanmoins les deux qui sortent leur épingle du jeu). Puis petit à petit le film, bien qu'il s'efforce de vulgariser au maximum, nous perd un peu dans un charabia financier indigeste.
    Une proposition de cinéma intéressante néanmoins, avec un montage très vif et un rythme saccadé qui semble plutôt approprié à l'histoire qui nous est présentée.
  • Bande-annonce

    Suspiria (1977)

    1 h 38 min. Sortie : . Fantastique, thriller et Épouvante-horreur.

    Film de Dario Argento avec Jessica Harper, Stefania Casini, Flavio Bucci

    Séances de cinéma (1 salle)
    Revisionnage (soir du vendredi 11 janvier au cinéma Castillet)
  • Bande-annonce

    Battle of the Sexes (2017)

    2 h 01 min. Sortie : . Biopic, comédie, drame et sport.

    Film de Jonathan Dayton et Valerie Faris avec Emma Stone, Steve Carell, Andrea Riseborough

    Découverte (après-midi du samedi 12 janvier)

    Un film agréable, qui profite d'une très belle prestation d'Emma Stone et d'une très belle photographie. Qui-plus-est, les thèmes sont abordés avec une certaine pertinence.

    Ceci dit, le film souffre cruellement d'un manque de point de vue assumé dans sa narration et sa mise en scène, ce qui nous empêche de nous impliquer plus fortement dans le film aux côtés du personnage de Billie Jean. On pourra reprocher également quelques dialogues et rebondissements assez clichés.
  • Bande-annonce

    Sully (2016)

    1 h 36 min. Sortie : . Biopic et drame.

    Film de Clint Eastwood avec Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney

    Découverte (soir du samedi 12 janvier)

    Bien mais assez anecdotique au final. Reste Tom Hanks et la séquence du sauvetage plutôt efficace.
  • Bande-annonce

    L'Exoconférence (2014)

    1 h 46 min. Sortie : .

    Spectacle de Jean-Christophe Hembert avec Alexandre Astier et Pauline Moingeon-Vallès

    Découverte (soir du dimanche 13 janvier)

    Un sacré spectacle alliant humour et esprit critique. C'est fin, c'est plein d'idées, c'est très bien écrit et interprété. Bref, génial.
  • Bande-annonce

    Nous sommes loin de tout (2015)

    37 min. Sortie : 2015.

    Documentaire de Jean-Christophe Hembert

    Découverte (soir du dimanche 13 janvier)

    Bonus du DVD de l'Exoconférence.

    Astier revient sur son travail interrogé par des scientifiques. C'est intéressant de le voir analyser son propre spectacle et de revenir de façon plus sérieuse sur les sujets qu'il aborde mais certaines questions sont un peu redondantes.
  • Bande-annonce

    Last Flag Flying (2018)

    2 h 04 min. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Richard Linklater avec Bryan Cranston, Steve Carell, Laurence Fishburne

    Découverte (après-midi du mercredi 16 janvier)

    Un trio de comédien qui fonctionne parfaitement (Bryan Cranston en tête) pour un film doux amer à la mise en scène simple mais pas simpliste. Un bon film pour une après-midi nostalgique.

    P.S : Je pense (j'espère) être tombé sur une version québécoise. C'était dégueulasse, tant au niveau du jeu que de l'adaptation. A voir en VO pour être tranquille.
  • Bande-annonce

    Que ma joie demeure ! (2012)

    1 h 35 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Spectacle de Jean-Christophe Hembert avec Alexandre Astier

    Découverte (soir du mercredi 16 janvier)

    C'est pertinent, documenté, drôle, touchant et magnifiquement interprété. Le genre de spectacle qu'on voudrait plus voir.
  • Bande-annonce

    Une Expertise d'orgue (2012)

    13 min.

    Documentaire de Alexandre Astier et Jean-Christophe Hembert

    Bonus du DVD de "Que ma joie demeure"

    Un complément très sympa où Astier nous transmet sa passion pour l'orgue.
  • Bande-annonce

    Creed II (2019)

    2 h 10 min. Sortie : . Drame et sport.

    Film de Steven Caple Jr. avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson

    Découverte (soir du jeudi 17 janvier)

    Une histoire cousue de fil blanc (et un peu déjà vue), quelques faiblesses scénaristiques et une mise en scène un peu trop "propre".

    Pourtant la musique, pourtant les personnages (très bien incarnés), pourtant quelques fulgurances (les entrées et le sound-design des combats) et le film nous emporte avec lui et amène l'émotion. Pas le plus mémorable des volets de la saga, mais pas un mauvais film.
  • Bande-annonce

    Retour vers le futur (1985)

    Back to the Future

    1 h 56 min. Sortie : . Comédie et science-fiction.

    Film de Robert Zemeckis avec Michael J. Fox, Christopher Lloyd, Lea Thompson

    Séances de cinéma (1 salle)
    Revisionnage (après-midi du dimanche 20 janvier)

    La crème de la crème en terme de blockbuster.
  • Bande-annonce

    Rocky III : L'Œil du tigre (1982)

    Rocky III

    1 h 39 min. Sortie : . Drame et action.

    Film de Sylvester Stallone avec Sylvester Stallone, Talia Shire, Burt Young

    Découverte (soir du mardi 22 janvier)

    Quel kiff bon sang de bonsoir ! Ces films sont incroyables.
  • Bande-annonce

    Rocky IV (1985)

    1 h 31 min. Sortie : . Drame et sport.

    Film de Sylvester Stallone avec Sylvester Stallone, Talia Shire, Carl Weathers

    Découverte (après-midi du mercredi 23 janvier)

    Un très bon combat final mais le film prend la forme mal venue d'une suite de clips de plus ou moins bons goûts. Sans parler du moment moralisateur final où les dirigeants communistes l'applaudissent. On perd complètement le motif de la vengeance pour laisser place à un discours géopolitique très peu inspiré. Dommage.
  • Bande-annonce

    Green Book : Sur les routes du sud (2019)

    Green Book

    2 h 10 min. Sortie : . Drame, biopic et road movie.

    Film de Peter Farrelly avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini

    Séances de cinéma (5 salles)
    Découverte (soir du mercredi 24 janvier)

    Bien écrit et interprété. Le duo d'acteur (surtout Mortensen) est excellent et plusieurs échanges font mouches.
    Par contre niveau mise en scène c'est très laborieux et très peu inventif.
  • Bande-annonce

    La Mule (2019)

    The Mule

    1 h 56 min. Sortie : . Drame, gangster et thriller.

    Film de Clint Eastwood avec Clint Eastwood, Bradley Cooper, Laurence Fishburne

    Découverte (soir du jeudi 24 janvier)

    C'est bien, quelques belles idées et un parallèle touchant avec le statut actuel de son réalisateur /acteur.
    Néanmoins une réalisation parfois trop académique et quelques raccourcis scénaristiques (sur le début ça va très vite et on passe un peu du coq à l'âne) qui m'empêchent de prendre pleinement mon pied.
  • Bande-annonce

    La Première Folie des Monty Python (1971)

    And Now for Something Completely Different

    1 h 28 min. Sortie : . Comédie et sketches.

    Film de Ian MacNaughton avec Graham Chapman, John Cleese, Terry Gilliam

    Découverte (soir du vendredi 25 janvier)

    On saluera le travail sur les transitions et les passages animés. Du reste, le champ contre-champ et des plans trop alambiqués pour rien (plongées, mouvements de grue) tuent la plupart du temps la dynamique de sketchs au départ pensés pour du plan fixe et un format télé.

    Qui-plus-est, la plupart des sketchs sont raccourcis pour dynamiser le film. Ce qui gâche leur montée en puissance et les transforment en simples délires imbitables.

    Heureusement, ils montreront par la suite qu'ils sont totalement maîtres des outils offerts par le cinéma avec les 3 bijoux qu'ils produiront par la suite. En attendant, mieux vaut regarder les versions originales de ces sketchs de génie et se refaire les 4 saisons de Monty Python's Flying Circus