Les meilleures punchlines de la philosophie

Avatar Nathan T. Liste de

19 livres

par Nathan T.

En collaboration avec yahia_ibn_arazam et tout autre lecteur qui s'arrête sur des expressions un peu nazes, mais tranchantes, ou sur les phrases moqueuses écrites par les philosophes au beau milieu de leurs philosophies.
Il s'agit d'une liste hautement participative : la punchline philosophique est un objet fugace, rare et souvent oublié. N'hésitez pas à nous soumettre de belles formules.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • L'Éthique (1677)

    Ethica Ordine Geometrico Demonstrata

    Sortie : 1677. Essai et philosophie.

    Livre de Baruch Spinoza

    IIIème partie, Propositions 2, Scolie :

    "...de même le délirant, la bavarde, l'enfant et beaucoup de gens de même farine..."

    Vème partie, Préface - à propos de Descartes :

    "Telle est l'opinion de cet homme illustre...et j'aurais eu peine à croire qu'elle a été émise par un si grand homme si elle était moins subtile."
  • Le Monde comme volonté et comme représentation (1819)

    Die Welt als Wille und Vorstellung

    Sortie : 1819. Philosophie et essai.

    Livre de Arthur Schopenhauer

    Seconde Préface - à propos de son livre :

    "...il y a bien des moyens d'utiliser un livre en dehors de celui qui consiste à le lire. Celui-ci [le sien] pourra, à l'instar de beaucoup d'autres, servir à remplir un vide dans sa bibliothèque : proprement relié, il y fera bonne figure. Ou bien, s'il a quelque amie éclairée, il pourra le déposer sur sa table à ouvrage ou sur sa table à thé."

    (merci Trapipouch)

    Livre II, §19 :

    "... et nous le considérerons comme le dernier retranchement du scepticisme, qui, par nature, aime la chicane."

    Métaphysique de l'amour :

    "Celui qui s'est le plus occupé de la question [de la sexualité] est Platon, mais tout ce qu'il avance...ne se rapporte guère qu'à la pédérastie grecque"

    " Kant a aussi traité la question [de la sexualité], mais son analyse reste superficielle, faute de connaissance empirique du sujet".
  • Histoire de la philosophie occidentale (1959)

    Sortie : 1959. Essai.

    Livre de Bertrand Russell

    "Chez Bergson, il n'y a pas de mauvais raisonnements, car il n'y a pas de raisonnements."
  • Le philosophe ignorant (1766)

    Sortie : 1766. Essai.

    Livre de Voltaire

    Question VI - à propos de Descartes :

    "Pour trancher la difficulté, le fabricateur des tourbillons et de la matière cannelée osa dire que les bêtes étaient de pures machines..."

    (merci Marine E.)
  • Qu'est-ce que la philosophie ? (1991)

    Sortie : 1991. Essai.

    Livre de Gilles Deleuze et Felix Guattari

    Ce n'est pas dans ce livre mais dans "l'Abécédaire de Gilles Deleuze" (documentaire trouvable sur YouTube)
    - à la lettre W, à propos de Wittgenstein et des wittgensteiniens :

    "C'est une catastrophe philosophique...une régression massive de la philosophie. Ils ont foutu un système de terreur [!]...c'est la pauvreté instaurée en grandeur".

    "C'est très grave, surtout qu'ils sont méchants les wittgensteiniens. Et puis ils cassent tout."
  • L'Homme nu (1971)

    Sortie : 1971. Essai et culture & société.

    Livre de Claude Lévi-Strauss

    Contre l'existentialisme à la Sartre

    "Cette entreprise auto-admirative où, non sans jobardise, l'homme contemporain s'enferme en tête-à-tête avec lui-même et tombe en extase devant soi."
  • Le Fondement de la morale (1840)

    Über die Grundlage der Moral

    Sortie : 1840. Essai.

    Livre de Arthur Schopenhauer

    "Parmi les héros d'alors, brillent Fichte et Schelling, puis bien loin après, indigne d'être placé ailleurs que fort au-dessous de ces hommes de talent, cet épais, ce grossier charlatan de Hegel."
  • L'Art de l'insulte (2004)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Arthur Schopenhauer

    "Les autres continents ont des singes, l'Europe a des Français. Ceci compense cela."

    "Moi, on pourra sans doute me dépasser dans le sens de la largeur, pas de la profondeur."
  • Voltaire, Rousseau (2007)

    Sortie : juillet 2007. Théâtre.

    Livre de Jean-François Prévand

    Lettre de Rousseau à Voltaire (17 juin 1760) :

    "Je ne vous aime point, Monsieur"


    (merci Bob Fishermann)
  • Crépuscule des idoles (1888)

    Götzen-Dämmerung oder wie man mit dem Hammer philosophiert

    Sortie : 1888. Essai et philosophie.

    Livre de Friedrich Nietzsche

    "Socrate, c'était la populace. On le sait, on le voit même encore, combien il était laid."

    " <<On ne peut penser et écrire qu’assis >> (Gustave Flaubert). Je te tiens nihiliste. Etre cul de plomb, voilà par excellence le péché contre l’esprit ! Seules les pensées qu’on a en marchant valent quelque chose " ( Pensée 34).
  • L'Idéologie allemande (1932)

    Die deutsche Ideologie

    Sortie : 1932. Essai et philosophie.

    Livre de Friedrich Engels et Karl Marx

    A propos de Stirner et Bauer notamment :

    "Ces épiciers de la pensée pleins d'emphase et d'arrogance qui se croient infiniment au-dessus des préjugés nationaux sont, dans la pratique, beaucoup plus nationaux que les piliers de brasserie qui rêvent en petits bourgeois de l'unité allemande."

    (merci _Bob Fishermann)
  • Manifeste du Cercle de Vienne et autres écrits (1929)

    Wissenschaftliche Weltauffassung : Der Wiener Kreis

    Sortie : 1929. Essai, philosophie et sciences.

    Livre de Rudolf Carnap, Hans Hahn, Otto Neurath

    Pas d'ouvrage de Rudolf Carnap sur SC, il a pourtant réalisé une belle performance dans son article de 1931 " La Science et la Métaphysique devant l'analyse du langage" :

    "Les métaphysiciens sont des musiciens sans don musical."

    (merci _pripri)
  • Nouvelles Pensées échevelées (1993)

    Sortie : novembre 1993.

    Livre de Stanislaw Jerzy Lec

    "On n'a jamais demandé à la thèse et à l'antithèse si elles étaient d'accord pour produire une synthèse."

    (_pripri)
  • Le Voyageur et son ombre (1879)

    Sortie : 1879. Essai.

    Livre de Friedrich Nietzsche

    " Que Dieu me préserve des dialogues qui trainent longuement leurs fils par écrit ! Si Platon avait pris moins de plaisir à ce filage, ses lecteurs auraient pris plus de plaisir à Platon."
  • Tristes tropiques (1955)

    Sortie : 1955. Histoire, essai et culture & société.

    Livre de Claude Lévi-Strauss

    A propos de Sartre et l'existentialisme :

    "Cette promotion des préoccupations personnelles à la dignité de problèmes philosophiques risque trop d'aboutir à une sorte de métaphysique pour midinette."
  • Humain, trop humain (1878)

    Menschliches, Allzumenschliches. Ein Buch für freie Geister

    Sortie : 1878. Essai et philosophie.

    Livre de Friedrich Nietzsche

    Aphorisme 116, "Le chrétien ordinaire" :

    "Le chrétien ordinaire est une figure pitoyable, un homme qui ne sait réellement pas compter jusqu’à trois, et qui du reste, précisément à cause de son incapacité mentale de calculer, ne méritait pas d’être aussi durement châtié que le christianisme le lui promet"

    merci Antoine.B
  • Émile ou De l'éducation (1762)

    Sortie : 1762. Essai et philosophie.

    Livre de Jean-Jacques Rousseau

    Livre I, au début.

    "Celui qui, dans l'ordre civil, veut conserver la primauté des sentiments de la nature ne sait ce qu'il veut. Toujours en contradiction avec lui-même, toujours flottant entre ses penchants et ses devoirs, il ne sera jamais ni homme ni citoyen ; il ne sera bon ni pour lui ni pour les autres. Ce sera un de ces hommes de nos jours, un Fran­çais, un Anglais, un bourgeois ; ce ne sera rien."
  • Sens et non-sens (1996)

    Sortie : . Philosophie et essai.

    Livre de Maurice Merleau-Ponty

    Article "Un auteur scandaleux"

    "Après la défaite de 1940, Gide lit et relit, il s'attaque à Alexandre, il reprend Hermann et Dorothée, il discute des assonances et de l'emploi des conjonctions, il s'amuse à découvrir dans Hugo un hémistiche de Mallarmé. Il vit dans le monde de la culture et de l'"exquis". On croirait que tous les hommes, et Gide lui-même, ne sont au monde que pour rendre possibles les œuvres d'art et la beauté, comme la plante pour pousser ses fleurs."
  • La persécution et l'art d'écrire (1952)

    Sortie : 1952. Essai.

    Livre de Leo Strauss

    A propos de la philosophie de Spinoza : "L'envol pour l'immortalité exige une discrétion extrême dans le choix de son bagage."