Lumière sur le cinéma français

Avatar Docteur_Jivago Liste de

550 films

par Docteur_Jivago

Des précurseurs comme George Méliès ou les frères Lumière jusqu'à Kechiche ou Laurent Cantet en passant par Jean-Pierre Melville, Henri-Georges Clouzot ou encore Cedric Klapisch, le cinéma français aura eu de tous temps plusieurs ambassadeurs, plus ou moins discrets.

Liste thématique regroupant mes expériences avec le cinéma français.
C'est possible, même probable, que j'en oublie, en essayant peu à peu d'y remédier.
Regroupé par ordre chronologique avec de possibles annotations par la suite.

Je n'inclus que les films dont j'ai assez de souvenirs pour pouvoir les juger correctement.
Je ne prend pas en compte les cours-métrages (donc pas de Méliès ou Lumière).

Top 30 : http://www.senscritique.com/top/Les_meilleurs_films_francais/429815

Autres listes thématiques :

La musique au cinéma ; http://www.senscritique.com/liste/Le_7eme_art_en_musique/641079
La science-fiction au cinéma : http://www.senscritique.com/liste/Voyage_au_coeur_de_la_science_fiction/600745
La guerre au cinéma : http://www.senscritique.com/liste/The_Horror_The_Horror_La_guerre_au_cinema/597191
Le cinéma italien : http://www.senscritique.com/liste/Stradale_Italia_Voyage_au_coeur_du_cinema_italien/575041
Le cinéma asiatique : http://www.senscritique.com/liste/Asian_Roads_Voyage_a_travers_le_cinema_asiatique/546153
Le cinéma muet : http://www.senscritique.com/liste/We_didn_t_need_dialogue_we_had_faces/464217

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • L'Âge d'or (1930)

    1 h. Sortie : . Comédie et drame.

    Film de Luis Buñuel avec Gaston Modot, Lya Lys, Caridad de Laberdesque

    Un film subversif, provoquant, marquant ou encore ennuyant, une ode à l'amour libre et contre les conventions et les morales venant notamment de la bourgeoisie, de la famille ou de l'église.
    Unique mais déroutant.
  • On purge bébé (1931)

    1 h 02 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Jean Renoir avec Marguerite Pierry, Jacques Louvigny, Michel Simon

    Premier film parlant de Jean Renoir, On Purge Bébé continent pourtant de nombreuses caractéristiques propre au muet, à commencer par une forte théâtralité. C'est très léger, ça ne vole pas toujours bien haut, mais rien de trop lourd non plus, ça en devient même assez agréable lorsqu'il évoque les mœurs et l'adultère.
  • Bande-annonce

    La Chienne (1931)

    1 h 40 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Jean Renoir avec Michel Simon, Janie Marèse, Georges Flamant

    Rarement un film aura aussi bien porté son titre, et Jean Renoir propose une oeuvre captivante de bout en bout, où il étudie la nature humaine dans ce qu'il y a de plus abject, pathétique ou encore faible, montrant à quel point la douleur psychologique est la plus forte. Michel Simon est remarquable dans un rôle de faible et de naïf, et la façon dont Renoir dépeint sa vision du monde est efficace et forte, tout en véhiculant diverses sensations.
  • À nous la liberté ! (1931)

    1 h 23 min. Sortie : . Comédie musicale.

    Film de René Clair avec Henri Marchand, Raymond Cordy, Rolla France

    En signant À nous la liberté, René Clair met en scène une belle ode à la fraternité, la liberté et la vie, dans ce qu'elle a de plus simple. N'hésitant pas, comme le fera aussi Chaplin, à critiquer le travail à la chaîne et plus généralement la construction de la société et la différence de vie et de traitement entre les classes, il va vite axer son oeuvre sur des retrouvailles et les révélations de vrais et simples plaisirs de la vie pour le protagoniste.
    Tourné durant la transition du muet au parlant, on regrettera les maladresses liées à ses procédés, les nouvelles caméras lourdes et couteuses qui empêchent les bons mouvements et donc des transitions entre les passages parlant et ceux filmés comme du muet qui laissent parfois à désirer. Enfin, ça n'enlève rien à la réussite du film, qui dépasse assez facilement cette problématique grâce à deux protagonistes forts, des seconds rôles qui fonctionnent, une maîtrise de la comédie, tant visuelle qu'écrite ou encore une atmosphère, parfois naîve, toujours prenante, qui laisse échapper un grain de folie, un vent de fraîcheur et une sincère dérision contre l'ordre établi.
  • Bande-annonce

    Boudu sauvé des eaux (1932)

    1 h 33 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Jean Renoir avec Michel Simon, Marcelle Hainia, Severine Lerczinska

    Jean Renoir propose avec Boudu sauvé des eaux une oeuvre excessive qui manque clairement de maîtrise satyrique et d'écriture, ne sachant pas bien mettre en scène une dénonciation de la société bourgeoise alors que les personnages peinent à vraiment être intéressants. Tout n'est pas à jeter, notamment grâce à l'aspect formel ainsi que quelques comédiens, mais l'oeuvre laisse clairement des regrets.
  • Mauvaise graine (1934)

    1 h 26 min. Sortie : . Comédie dramatique et romance.

    Film de Alexander Esway et Billy Wilder avec Danielle Darrieux, Pierre Mingand, Raymond Galle

  • François Ier (1937)

    1 h 40 min. Sortie : . Comédie, fantastique et historique.

    Film de Christian-Jaque avec Fernandel, Mona Goya, Alexandre Rignault

    Fernandel trouve avec François 1er un rôle à la hauteur de son talent, et se retrouve entre deux époques, tentant à chaque fois de vivre et de faire parler son talent. Le rythme est maîtrisé, l'humour fonction et l'oeuvre ne manque pas de créativité, avec quelques séquences plutôt mémorables et un réel plaisir à suivre cette aventure.

    https://www.youtube.com/watch?v=eyviJQQCQiM
  • Le Roman de Renard (1930)

    1 h 03 min. Sortie : . Animation, aventure et comédie.

    Long-métrage d'animation de Wladyslaw Starewicz et Irene Starewicz avec Claude Dauphin, Romain Bouquet, Laine

    Il y a un véritable charme dans Le Roman de Renard, que ce soit dans son histoire, la manière de la raconter ou tout simplement l'animation. Il évite les écueils du temps grâce à la maîtrise de la narration et du scénario, ce dernier évitant les lourdeurs ou morales douteuses. Les personnages sont bien dépeints, chacun sachant trouver sa place, tandis que quelques moments révèlent une poésie touchante ainsi qu'une jolie mélancolie.
  • Bande-annonce

    La Grande Illusion (1937)

    1 h 53 min. Sortie : . Drame et guerre.

    Film de Jean Renoir avec Jean Gabin, Dita Parlo, Pierre Fresnay

    Renoir montre ici ce qu'est la Guerre et finalement la grande Illusion, à travers un camp limite utopiste qui servira finalement d'illusion à ce qu'est vraiment l'horreur de cette boucherie. Les personnages sont passionnants, on s'y attache et l'ambiance est prenante, et même humaniste et poignante lors de quelques grands moments de cinéma.
  • Bande-annonce

    Drôle de drame (1937)

    1 h 38 min. Sortie : . Comédie.

    Film de Marcel Carné avec Louis Jouvet, Françoise Rosay, Michel Simon

  • Le jour se lève (1939)

    1 h 26 min. Sortie : . Drame, policier et romance.

    Film de Marcel Carné avec Jean Gabin, Jules Berry, Arletty

    Marcel Carné signe un film important avec Le Jour Se Lève, notamment pour les innovations et l'influence qu'il va apporter.
    Le Jour se Lève marque surtout pour son personnage principal et l'ensemble des dialogues (de Prévert), avec quelques séquences mémorables à l'image de la rencontre dans l'usine.
    C'est aussi par ses décors, superbes, ou l'utilisation du flashback que le film marque.
    Néanmoins, il lui manque une émotion propre, un peu moins de froideurs et surement un peu de développement des autres personnages pour vraiment être à la hauteur de sa réputation.
    C'est dommage sans être regrettable pour autant, ça reste une œuvre captivante et intéressante à bien des égards, en particulier pour le franc-parler d'un Gabin fantastique.
  • Bande-annonce

    La Règle du jeu (1939)

    1 h 50 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jean Renoir avec Nora Gregor, Paulette Dubost, Mila Parély

    Renoir propose avec La Règle du Jeu une oeuvre pleine de rebondissements et construite sur un rythme effréné où les personnages s’entremêlent pour nous offrir une inoubliable et sombre satire humaine ne manquant pas de fantaisie, ni de pertinence, alors que les comédiens sont remarquables.
  • Bande-annonce

    La Charrette fantôme (1939)

    1 h 33 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de Julien Duvivier avec Pierre Fresnay, Louis Jouvet, Mila Parély

  • Bande-annonce

    L'assassin habite au 21 (1942)

    1 h 24 min. Sortie : . Comédie, policier et thriller.

    Film de Henri-Georges Clouzot avec Pierre Fresnay, Suzy Delair, Jean Tissier

  • Bande-annonce

    Les Visiteurs du soir (1942)

    2 h. Sortie : . Drame, fantastique et romance.

    Film de Marcel Carné avec Arletty, Marie Déa, Fernand Ledoux

  • Le Comte de Monte Cristo : 1ère Époque - Edmond Dantès (1943)

    1 h 30 min. Sortie : . Drame et aventure.

    Film de Robert Vernay avec Marcel Herrand, Ermete Zacconi, Alexandre Rignault

  • Le Comte de Monte Cristo : 2ème Époque - Le Châtiment (1943)

    1 h 34 min. Sortie : . Drame et aventure.

    Film de Robert Vernay avec Marcel Herrand, Alexandre Rignault, Henri Bosc

  • Bande-annonce

    Le Corbeau (1943)

    1 h 32 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Henri-Georges Clouzot avec Pierre Fresnay, Ginette Leclerc, Micheline Francey

  • Bande-annonce

    Les Enfants du paradis (1945)

    3 h 10 min. Sortie : . Drame et romance.

    Film de Marcel Carné avec Arletty, Jean-Louis Barrault, Pierre Brasseur

    Les Enfants du Paradis permet à Marcel Carné et Jacques Prévert de signer une œuvre intemporelle sur le Cinéma et le monde du spectacle, teintée de poésie, de mélancolie et d'amour, nous emmenant dans des lieux inoubliables pour côtoyer des personnages sur lesquels le temps n'a aucun effet sur eux.
  • Bande-annonce

    La Belle et la Bête (1946)

    1 h 36 min. Sortie : . Drame, fantastique et romance.

    Film de Jean Cocteau avec Jean Marais, Josette Day, Mila Parély

  • Les Portes de la nuit (1946)

    1 h 46 min. Sortie : . Drame.

    Film de Marcel Carné avec Pierre Brasseur, Serge Reggiani, Yves Montand

    Sur un scénario de Jacques Prévert, Les Portes de la Nuit nous emmène avec mélancolie, fatalité et poésie dans une nuit où regret, amour, honte ou encore passé vont se croiser. Les personnages sont bien dépeints, en particulier celui de Jean Vilar, tandis que Marcel Carné se montre adroit derrière la caméra, sachant faire ressortir à la fois la poésie et la cruauté de cette histoire, où le casting brille particulièrement, Yves Montand et Serge Reggiani en tête, avec quelques séquences particulièrement mémorables.
  • Les jeux sont faits (1947)

    1 h 45 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de Jean Delannoy avec Micheline Presle, Marcello Pagliero, Marguerite Moreno

  • Bande-annonce

    Manon (1949)

    1 h 40 min. Sortie : . Drame et policier.

    Film de Henri-Georges Clouzot avec Cécile Aubry, Serge Reggiani, Michel Auclair

  • Bande-annonce

    Le Silence de la mer (1949)

    1 h 27 min. Sortie : . Drame, guerre et romance.

    Film de Jean-Pierre Melville avec Howard Vernon, Nicole Stephane, Jean-Marie Robain

  • Bande-annonce

    Retour à la vie (1949)

    2 h. Sortie : . Comédie dramatique, guerre et sketches.

    Film de André Cayatte, Henri-Georges Clouzot, Jean Dréville avec Bernard Blier, Louis Jouvet, Noël-Noël

    Henri-Georges Clouzot, André Cayatte, Georges Lampin et Jean Dréville proposent avec Retour à la Vie un film à sketches, avec un gros casting, pour évoquer le difficile retour de Guerre. Ils évoquent les changements de mentalités dû à la Seconde Guerre mondiale, notamment la vision de l'Allemand (le dernier segment est terrible à ce sujet). Tout n'est pas parfait, il manque de réelles sensations et émotions, mais l'ensemble reste de qualité, assez efficace et intéressant, en particulier le segment de Clouzot (avec une certaine intensité en plus), les comédiens sont bons et la musique de fond adéquate et bonne.
  • Bande-annonce

    Les Enfants terribles (1950)

    1 h 45 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Jean-Pierre Melville avec Nicole Stephane, Edouard Dermithe, Renee Cosima

  • Bande-annonce

    Orphée (1950)

    1 h 52 min. Sortie : . Drame et fantastique.

    Film de Jean Cocteau avec Jean Marais, François Périer, Maria Casarès

    Orphée permet à Jean Cocteau de mêler réel et onirisme pour une œuvre poétique, tentant d'inscrire un mythe dans un ancrage réel. Si tout commence bien, l'équilibre se perd assez vite, et si l'aspect onirique fonctionne bien, avec poésie et bien des idées surprenantes, l'ancrage réel fonctionne beaucoup moins, tandis que les comédiens se perdent aussi entre justesse et surjeu.
  • Sous le ciel de Paris (1951)

    1 h 54 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Julien Duvivier avec Brigitte Auber, Jean Brochard, René Blancard

  • Bande-annonce

    Le Plaisir (1952)

    1 h 37 min. Sortie : . Comédie dramatique, romance et sketches.

    Film de Max Ophüls avec Claude Dauphin, Gaby Morlay, Madeleine Renaud

  • Bande-annonce

    Casque d'or (1952)

    1 h 36 min. Sortie : . Policier, drame et romance.

    Film de Jacques Becker avec Simone Signoret, Serge Reggiani, Claude Dauphin