Mes citations de films préférées !

Avatar Tom_Ab Liste de

4 films

par Tom_Ab

A oeuvres cultes, répliques et citations cultes...

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Le Cinquième Élément (1997)

    The Fifth Element

    2 h 06 min. Sortie : . Action, aventure et science-fiction.

    Film de Luc Besson avec Bruce Willis, Gary Oldman, Ian Holm

    - Aziz, lumière !

    - Négatif, je suis une mite en pull-over

    - Le temps est sans importance, seule la vie est importante

    - Je suis très désappointé !

    - C'est green !

    - Leeloo Dallas, multipass !

    - Korben Dallas ! L’heureux vainqueur du grand concours des Gemini Croquette. Ce garçon carbure d’enfer, alors à vos strings ignifugés les filles, le gonez est un véritable volcan, il est hot, hot, hot ! Belle taille, belle carrure, bring down. Il a tous les atouts ! Et en plus, il a des trucs à dire aux quelques 50 milliards de paires d’oreilles qui nous écoutent ! Balance tout mec !
    - Euh... Salut.

    - Dans 300 ans, quand le mal reviendra, nous reviendrons aussi.

    - Vous êtes un monstre Zorg.
    - Je sais.
  • Bande-annonce

    Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'anneau (2001)

    The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring

    2 h 58 min. Sortie : . Fantasy et aventure.

    Film de Peter Jackson avec Elijah Wood, Ian McKellen, Sean Astin

    - Le monde a changé. Je le vois dans l'eau, je le sens dans l'air, je le ressens dans la terre. Beaucoup de ce qui existait jadis fut perdu, car aucun ne s'en souvient...Tout commença lorsque les grands anneaux furent forgés. Trois furent donnés au elfes, immortels, les plus sages et les plus respectables de tous les êtres, sept aux seigneurs nains grand mineurs et sculpteurs de la montagne et neuf, neuf anneaux furent donnés à la race des hommes qui par dessus tout désiraient le pouvoir [...] Mais ils furent tous dupés car un autre anneaux fut forgé sur les terres du Mordor dans les flammes de la montagne du destin. Sauron le seigneur des ténèbres forgea en secret un maître anneaux pour gouverner tous les autres...

    - Un anneau pour les gouverner tous, un anneau pour les trouver, un anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

    - Vous ne passerez pas !

    - Fuyez, pauvres fous !

    - Je voudrais que l’anneau ne soit jamais venu à moi. Que rien de tout ceci ne se soit passé.
    - Comme tous ceux qui vivent des heures si sombres mais ce n’est pas à eux de décider. Tout ce que vous avez à décidez c’est quoi faire du temps qui nous est imparti.

    -Il est fort dangereux, Frodon, de sortir de chez soi, on prend la route et si on ne regarde pas où l’on met les pieds on ne sait pas jusque où cela peut nous mener.

    - Qu'est ce que ceci ? Un garde qui ne prends pas garde ?

    - Vous êtes en retard !
    - Un magicien n’est jamais en retard, ni en avance d’ailleurs Frodon Sacquet. Il arrive précisément à l’heure prévue.

    - Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort. Et les morts qui mériteraient la vie. Pouvez-vous leur rendre, Frodon ? Alors, ne soyez pas trop prompt à dispenser mort et jugement. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.

    - Je ne connais pas la moitié d'entre vous autant que je le voudrais. Et j'aime moins de la moitié d'entre vous à moitié moins que vous ne le méritez.

    - C'est une étrange fatalité que nous devions éprouver tant de peur et de doutes... pour une si petite chose... Une si petite chose...

    - Un Balrog... Un démon de l'ancien monde. Cet adversaire est plus fort que vous. COUREZ !

    - Je vous aurais suivi mon frère, mon capitaine, mon roi.
  • Bande-annonce

    L'Empire contre-attaque (1980)

    Star Wars Episode V: The Empire Strikes Back

    2 h 04 min. Sortie : . Aventure, science-fiction et action.

    Film de Irvin Kershner avec Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher

    - Mais nous avons besoin de vous !
    - Vous dites "nous" ?
    - Oui !
    - C'est vous qui avez besoin de moi !
    - Moi ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.
    - C'est bien dommage !
    - Qu'est-ce que j'étais sensée comprendre !
    - Oh voyons, vous voulez que je reste à cause des sentiments que vous avez pour moi !
    - Oui ! Vous êtes d'une grande aide pour nous, vous avez une âme de chef !
    - Non ! Ce n'est pas ça ! Hein ? Avouez-le. Ah, ah, ah, ah ! Avouez-le !
    - Vous imaginez des choses !
    - Ah vous croyez ? Alors pourquoi vous me suivez ? Vous avez peur que je n'vous donne pas un p'tit baiser d'adieu ?
    - Autant embrasser un Wookie !
    - Mais j'peux arranger ça ! Et puis ça vous f'rait pas d'mal d'ailleurs !

    - Vos histoires d'astéroïdes ne m'intéressent pas Amiral. Je veux cet astéroïde, pas des excuses.

    - Lachez-moi.
    - Y a pas de quoi s'exciter.
    - Capitaine, me tenir comme vous le faites n'est pas suffisant pour m'exciter.
    - Désolé mon cœur, nous n'avons pas le temps pour autre chose

    - Personne par la guerre ne devient grand

    - Je t'aime !
    - Je sais.

    - Non, je suis ton père.

    - Je ne connais pas la peur.
    - Oui, tu auras peur. Tu auras peur...

    - Fais le ou ne le fais pas. Il n'y a pas d'essai.

    - [A Chewbacca] Tu ne nous as pas vus seuls, tous les deux, sur la passerelle sud.
    - Mon Dieu... Vous êtes si prétentieux ! Si imbécile ! Si mal fichu ! Si effronté !
    - Moi, je suis mal fichu ?

    - Capitaine, les chances de traverser un champs d'astéroïdes sont approximativement de une sur 3720 !
    - Tu sais, moi et les probabilités...

    - Ce garçon est notre seul espoir.
    - Non, il y en a un autre...

    - Vous rendez les choses si difficiles parfois !
    - Je sais vous avez raison. Mais vous pourriez être plus gentille vous aussi. Admettez, y'a des moments où vous me trouvez très bien !
    - De temps en temps oui, c'est possible. Vous ne vous conduisez pas comme un vaurien.
    - [Saisit les mains de Leïa] Un vaurien ? Un vaurien ? Hinhin... J'adore ce mot là...
    - Cessez de faire ça.
    - De faire quoi ?
    - De faire ça ! Mes mains sont sales.
    - Les miennes sont sales aussi, mais de quoi avez-vous peur ?
    - J'ai peur ?
    - Vous tremblez...
    - Mais non j'tremble pas !
    - Je vous plaît parce que je suis un vaurien... Et qu'il n'y a pas de vaurien dans votre vie...
    - J'aime les hommes gentils c'est vrai.
    - Je vous plais parce que je suis un gentil vaurien...
    - Je trouve... (bisou)
  • Bande-annonce

    Les Visiteurs (1993)

    1 h 47 min. Sortie : . Comédie, fantastique et aventure.

    Film de Jean-Marie Poiré avec Christian Clavier, Jean Reno, Valérie Lemercier

    - Messire, messire, un sarrasin dans une charriote du diable ! c’est tout ferré y’a point d’bœuf pour tirer !

    - Silence maraud, je parlemente.

    - C'est un banni très vaillant. De sa brave épée, il a abraillé le crâne d'un anglois abominif. Messire Godfroy, comte de Montmirail et de Papincourt, je vais te récompenser pour ta bravoure.
    - Sire, je suis votre éternel abonné.
    - La filotte du Duc de Pouille. J'ai ouïe dire que tu en étais fol, je te la donne en espousaille.
    - Sire, comment vous remercier. A ma vie, à mon roi et à mon honneur ! Longue vie à notre sire !

    - Jour. Nuit. Jour. Nuit.

    - Okayyy !

    - Mais Monsieur Ouille, pas avec votre poncho !

    - Jacquouille ! Passe moi la gourdasse, le voyage m'a donné grand soif.

    - Sire, mon escuyer, Jacquouille la Fripouille. Il n'est pas très malin, mais il est futé et renifle bien les pistes.

    - Qu'est ce que c'est qu'ce binz!

    - T'es un laideron, mais tu es bien bonne !
    - Non mais t'as pas vu ton pif ? Quand tu te mouches, t'as pas l'impression de serrez la main à un pote ?

    - Bourse molle !

    - C'est d'la merdasse !

    - Monjoie, Saint Denis ! Que trépasse si je faiblis !

    - Je vous ennuie ?
    - Oui, certes, j'en conviens.

    - Et on lui pèlera le jonc comme au bailli du limousin , qu’on a pendu un beau matin, qu’on a pendu avec ses tripes !

    - Où sont les poulardes j’ai faim ... où sont les veaux , les rôtis , les saucisses ... où sont les cerfs qu’on ripaille à plein ventre ... quelques cygnes blancs bien poivrés ! Ces amuse-bouches m’ont mis en appétit !

    - Elle est goulaillante cette vinasse, quoique un peu clarée.

    - Et dis donc, c'est Mardi Gras ? Vous êtes habillés comme pour le Mardi Gras.
    - Silence la gueuze.

    - Pouah, ça puire !

    - Ne buvez pas Messire. Ca va vous transformer en chauve-souris, en bouc, en cul de nonne.
    - Tu as raison ma Fripouille. Bois. Je verrais bien si tu te transformes en cul de nonne. Si cela se produit, je te vengerais. Bois !

    - Merde. Putain. Chiotte.

    - Que fait ton mari cul nu devant cette femme ? Elle lui frotte le fessard !

    - Y a tellement de poches dans ce sac, on pourrait chier dedans.

    - Moi je vous demande pas si votre père pue du cul, ou si votre mère se pochtronne en cachette, sale pignouffe !

    - Maman, ya des clochards dans le salon !

    - J'ai omis les oeufs de caille ? C'est une catastrophe.

    - C'est ma ptite ptite ptite ptite ptite fillotte.