Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

♪ Souvenirs, souvenirs ♪

Avatar Flavien M Liste de

9 albums

par Flavien M

Quand j'écoute ces albums, ils me rappellent un moment précis, un sentiment à un instant donné où je les écoutais. De manière quasi-systématique, l'image d'une certaine écoute de ceux-ci apparaît dans mon esprit, et j'ai désormais du mal à dissocier le disque de cet instant. De manière presque magique, je suis transporté aux conditions et à l'époque de cette écoute, qui n'est d'ailleurs que rarement la première.

Sans doute une certaine osmose s'est installée à ce moment, pour immortaliser ma relation à cet album.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • V: Hävitetty (2007)

    Sortie : . Rock folk et black metal. 2 morceaux.

    Album de Moonsorrow

    Deux moments bien précis qui me reviennent à chaque écoute.

    Le premier, c'est lors d'un voyage scolaire à Prague. J'avais découvert l'album quelques mois plus tôt. Nous visitions un camp de concentration (ce devait être celui de Theresienstadt), et à cette époque j'écoutais déjà beaucoup de musique, mais souvent même en présence d'amis au casque sur mon MP3. Et voilà qu'alors que nous marchons dans ce camp, dans un atmosphère déjà grisâtre due à la météo, arrive cet album dans mes oreilles. L'impression de gris s'est renforcée, et il s'est produit ce petit moment de magie où musique et sentiment étaient totalement en phase. Je me rappelle marcher dans ce camp, avec un gros sentiment de solitude.

    L'autre moment, c'est vers la période de Noël, avec ma belle-famille. On se motive pour aller marcher dans la forêt enneigée, et là aussi pour éviter les discours incessants et comme j'avais tendance à aller plus vite, j'avais embarqué cet album, clairement adapté à la saison. Et là aussi, souvenirs de marche dans la neige, les pieds qui s'enfoncent dans la neige, des paysages enneigés de forêt que j'avais le temps de contempler vu mon avance, l'impression d'être seul au monde, les bottes un peu mouillés et le froid qui s'enfonce sur tout mon être.
  • Perdition City: Music to an Interior Film (2000)

    Sortie : . Musique abstraite, expérimental, electronique et electro. 9 morceaux.

    Album de Ulver

    Un feu de la Saint-Jean il y a quelques années, dans les champs d'un village alsacien. Humidité, nuit, feu qui peine mais qui illumine. Étrange que pour album si urbain, ce soit un souvenir si rural qui reste gravé dans mon esprit, mais à chaque fois, c'est lui qui revient.
  • Écouter

    The Fool (2010)

    Sortie : . Rock indépendant, shoegaze, rock, art rock et rock psychédélique. 9 morceaux.

    Album de Warpaint

    Un samedi après-midi, après avoir bu quelques verres au repas méridien (mais pas tellement). Je vais faire mon jogging quasi-quotidien de l'époque en forêt, avec cet album dans les oreilles. Atmosphère alors très claustrophobe, l'impression d'être dans le vague, dans un monde à côté du nôtre, où les muscles et la musique ne font qu'un, où la forêt se resserre. Le fait de ne croiser personne au cours du jogging à du jouer sur cette perception.
  • Écouter

    Childhood’s End: Lost & Found From the Age of Aquarius (2012)

    Sortie : . Electronique, ambient, rock, expérimental et rock psychédélique. 16 morceaux.

    Album de Ulver

    Vacances en Grèce, à Kos, été 2012. Course à pied dans des chaleurs étouffantes, à travers des paysages secs, la terre craquelée, la végétation au ras du sol et ratatinée. J'ai écouté pas mal d'albums durant ces 15 jours, mais c'est celui-ci, avec quelques albums de Sol Invictus, qui me rappelle le plus ces moments et ces sensations assez extrêmes.
  • Écouter

    But, What Ends When the Symbols Shatter? (1992)

    Sortie : . Electronique, néofolk et rock. 12 morceaux.

    Album de Death in June

    Course en forêt, la même que pour l'album de Warpaint, mais dans une ambiance très différente. Cette fois c'était le soir, dans le noir, souvenirs très particuliers du mélange entre l'album assez sombre, mais au fond pas tant que ça, et les conditions de ce footing.
  • Écouter

    One More From the Road (Live) (1976)

    Sortie : septembre 1976. Blues, rock, rock 'n' roll, pop rock et blues rock. 14 morceaux.

    Live de Lynyrd Skynyrd

    L'été 2008. Un soleil magnifique, préparation d'un barbecue, une bière dans le jardin, posé sur une chaise longue.
  • Écouter

    The Silent Force (2004)

    Sortie : . Metal symphonique. 15 morceaux.

    Album de Within Temptation

    Deux moments bien particuliers.

    Le premier, assez rattaché à une époque de manière assez large, c'est quand j'allais au skatepark avec des potes (Kévin, Quentin, si vous me lisez un jour). Ce skatepark où l'on allait à pied, en roller, en skate, où l'on prenait des vidéos pour les mettre sur les skyblogs, où Kévin s'estdéfoncé le dos en descendant la rampe comme un gland. Cette période donc, et la découverte de ce groupe, qui parmi d'autres m'amènera vers une découverte plus personnelle de la musique. Ce dont je me rappelle, avec celui-ci puis Mother Earth, c'est le partage que j'en ai fait avec Quentin, tout contents de découvrir un nouveau truc, à l'écouter assis dans l'herbe avec chacun un écouteur, et tout ça dans l'hétérosexualité la plus totale.

    L'autre moment se passe un peu plus tard et est bien plus limité dans le temps. Après avoir fait découvrir le groupe à mon cousin et qu'à ma surprise il l'apprécie, nous sommes allés en vacances en Espagne avec mes oncle et tante (parents d'une autre cousine). Parc d'attraction aquatique (Aqualand je crois), et soudain, à la radio, voilà que retentit "Stand My Ground". Moment de complicité avec mon cousin, tout étonnés que nous sommes que les espagnols "passent de la bonne zik à la radio".
  • Écouter

    Sad Songs for Dirty Lovers (2003)

    Sortie : mai 2003. Rock alternatif et rock. 12 morceaux.

    Album de The National

    L'ensemble de la discographie.

    Souvenirs de l'automne 2011, j'avais mon premier stage d'observation en école, et chaque matin, je passais les albums du groupe pour y aller, tant la découverte m'a convaincue. Réveil, déjeuner, brossage de dents, marche vers le tram, tram puis marche vers l'école en traversant un parc, je garde le trajet bien en tête notamment grâce à ces albums.
  • Écouter

    Forever Changes (1967)

    Sortie : novembre 1967. Pop psychédélique, rock psychédélique et folk psychédélique. 11 morceaux.

    Album de Love

    Mai 2010. A Strasbourg depuis presque un an, fin de ma deuxième année de licence d'Histoire.

    Et bam, je me rappellerai toujours de cette écoute dans le tram pour aller en ville, qui m'a mise à genoux sans que je comprenne pourquoi. Dans la foulée, j'ai acheté l'album le jour même, puis écouté, écouté et réécouté les jours et semaines suivantes, sans que le plaisir ne retombe jamais.

    Je le place toujours comme l'un des tous meilleurs albums des années 60, avec un plaisir fou à chaque écoute, même si elles sont aujourd'hui plus espacées, et immédiatement se place dans ma tête ce voyage en tram avec un beau soleil.