Spectacles & cie

Avatar Flagblues Liste de

55 livres

par Flagblues

À partir de 2016.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
  • 2
  • Falaises (2005)

    Sortie : 2005. Roman.

    Livre de Olivier Adam

    Les falaises - mis en scène par Antonin Jenny au théâtre Les Tanneurs
    (rien à voir avec le bouquin)
    8/10
  • Apprendre 41 : Avec Joël Pommerat (2015)

    Sortie : .

    Livre de Marion Boudier

    25 janvier 2020 - Contes et légendes de Joël Pommerat à Nanterre-Amandiers
    7,5/10
  • Théâtre complet (1997)

    Sortie : juin 1997. Théâtre.

    Livre de Anton Tchékhov

    11 janvier 2020 - What if they went to Moscow? (Les trois sœurs) de Christiane Jatahy au TNB
    8,5/10
  • Les Mille et Une Nuits (1704)

    Kitāb ʾAlf Laylah wa-Laylah

    Sortie : 1704. Recueil de contes.

    Livre de Anonyme

    7 décembre 2019 - mis en scène par Guillaume Vincent au théâtre de l'Odéon
    6/10
  • La foule (2016)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Driss Chraïbi

    6 décembre 2019 - Crow, chorégraphie de Gisèle Vienne à Nanterre-Amandiers
    (rien à voir avec le bouquin)
    6,5/10
  • L'Odyssée

    Jeunesse.

    Livre de Homère

    12 novembre 2019 - Le présent qui déborde - Notre Odyssée II, mis en scène par Christiane Jatahy au 104
    8/10
  • La Ferme (2014)

    The Farm

    Sortie : . Roman.

    Livre de Tom Rob Smith

    22 septembre 2019 - Farm Fatale, mis en scène par Philippe Quesne à Nanterre-Amandiers
    (rien à voir avec le bouquin)
    7,5/10
  • L'Orestie

    Ὀρέστεια

    Théâtre.

    Livre de Eschyle

    10 septembre 2019 - Oreste à Mossoul, mis en scène par Milo Rau à Nanterre-Amandiers
    6/10
  • Fellini par Fellini (1976)

    Federico Fellini Intervista sul cinema

    Sortie : 1976. Biographie et entretien.

    Livre de Federico Fellini

    30 mars 2019 - Le Voyage de G. Mastorna (d'après Fellini) mis en scène par Marie Rémond au Vieux Colombier
    6/10
  • La Réunification des deux Corées (2013)

    Sortie : . Théâtre.

    Livre de Joël Pommerat

    8 février 2019 à Nanterre-Amandiers
    8/10
  • La Lettre écarlate (1850)

    The Scarlett Letter

    Sortie : 1850. Roman.

    Livre de Nathaniel Hawthorne

    26 janvier 2019 - The Scarlett Letter mis en scène par Angelica Liddel à La Colline
    5/10
  • Tous des oiseaux (2018)

    Sortie : mars 2018. Théâtre.

    Livre de Wajdi Mouawad

    19 décembre 2018 à La Colline
    4/10
    Mon premier Mouawad, ce sera probablement le dernier. Un théâtre de grosses intentions sans cesse surlignées, ici on parle d'identité alors on en parle sans arrêt et chacun aura son petit monologue mièvre sur d'où il vient. J'exagère parce que certains passages et dialogues sont réussis (l'enfance de la mère est la plus intéressante, l'humour de la grand-mère pour se protéger du monde, la transmission de la mémoire de la shoah d'une génération à l'autre dans le cercle familial) mais ce sont de petites choses à l'échelle du spectacle en entier. Sans compter les moments franchement débiles (viol et rédemption absurde de ce viol, absence totale de traitement du personnage du violeur pour le coup, alors qu'il en devient un). Le passage d'une langue à l'autre fonctionne bien mais pour l'anglais, supporter l'accent français grossièrement masqué des comédiens est douloureux. C'était particulièrement criant chez Wahida, qui dès qu'elle haussait la voix n'arrivait plus à prononcer correctement l'anglais. Je sais que les comédiens sont en alternance, j'ai dû tomber sur un mauvais jour pour elle. En parlant d'elle, sa mise à l'écart dans la deuxième partie — malgré le monologue le plus grotesque de la pièce — est assez mal géré également. De bonnes scènes ici et là (le début de l'interrogatoire à la frontière, la révélation du père à son fils, une partie du diner à New-York) ne viennent pas sauver ce spectacle lourdaud, complaisant avec sa durée, qui aime nous rappeler que c'est la guerre en faisant passer un bruit d'avion assourdissant dans la salle toutes les vingt minutes.
  • Crash (2004)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Martine Dassault

    24 novembre 2018 - Crash Park, La vie d'une île de Philippe Quesne
    (rien à voir avec le bouquin)
    7/10
    Un peu déçu parce que j'aime quand Quesne est bavard mais l'utopie et la tristesse tout en à-côtés qu'il crée ici sont belles. Mention spéciale à l'intro dans la salle.
  • Panique à la Scala (1958)

    Sortie : 1958. Recueil de nouvelles.

    Livre de Dino Buzzati

    13 octobre 2018 - Scala de Yoann Bourgeois à La Scala
    (rien à voir avec le bouquin)
    7,5/10
    Parce qu'il a les goûts musicaux de mes 17 ans (Silver Mt. Zion et Radiohead) mais pas seulement. Vraiment une idée du cirque qui me plait bien, un peu grinçant, avec une précision extraordinaire du décalage. J'aime aussi l'idée qu'il ait un répertoire avec des classiques (le trampoline/escalier) autour desquels il crée des variations.
  • La Reprise (1843)

    Gjentagelsen

    Sortie : 1843. Essai et philosophie.

    Livre de Søren Kierkegaard

    2 octobre 2018 - La reprise, histoire(s) du théâtre I, mis en scène par Milo Rau à Nanterre-Amandiers
    (rien à voir avec le bouquin, je crois)
    8/10
    Un peu décontenancé par le spectacle mais il vieillit très bien dans mon esprit. Deux mois plus tard, j'ai à nouveau ressenti toute son intelligence devant le film dégueulasse Ütoya, qui en plus d'être problématique à plein de niveaux, passe totalement à côté du message antifasciste qu'il souhaite porter, en laissant le personnage du tueur dans l'ombre, le mal abstrait, Michael Myers presque. Le spectacle de Milo Rau donc, est beau pas parce qu'il cherche à comprendre (tentative forcément vouée à l'échec) mais qu'il montre. Avant, après, pendant. Le génie du spectacle est de d'abord montrer l'artifice en reproduisant le casting (et je sais de source sûre que ce qu'on voit dans le spectacle est directement inspiré des vrais castings) pour ensuite nous confondre totalement quand par mégarde les personnages sont là, puis les personnes puisque dans la scène la plus physique du spectacle, le jeu est transcendé, une barrière est passée et pour le corps le jeu et la réalité deviennent la même chose. Glaçant, long, rageur. Et le personnage du metteur en scène, quelques minutes plus tard : "ça va Tom ?", et là c'est un coup de poing de douceur, la douceur qui nous sauve ici et qu'on sait hélas fictionnelle : mais c'est une vraie douceur, pour ce corps, pour Tom, on soigne ce qui n'a pu être soigné dans la réalité, sans jamais l'oublier. Et à la fin, après un générique humaniste sublime, quand on nous fait le coup du pendu sur scène, tout est allé suffisamment loin pour que le doute s'installe et que quelqu'un dans le public chuchote "non !" juste avant que la lumière s'éteigne. Comédiens extraordinaires.
  • L'Auberge (1886)

    Sortie : 1886. Recueil de nouvelles.

    Livre de Guy de Maupassant

    26 septembre 2018 - Avidya, l'auberge de l'obscurité de Kurô Tanino au T2G
    (rien à voir avec le bouquin)
    8/10
    Décor incroyable de minutie, lumières magnifiques et comédiens tous parfaits — les aspects "techniques" sont tellement léchés que la bizarrerie, la mélancolie et l'ambigüité de la pièce peuvent pleinement régner pendant deux heures.
  • Tais toi je t'en prie (1976)

    Will You Please Be Quiet, Please?

    Sortie : . Nouvelle et roman.

    Livre de Raymond Carver

    19 septembre 2018 - Love me tender, mis en scène par Guillaume Vincent aux Bouffes du Nord
    (adaptation de six nouvelles de Carver, dont trois de ce recueil)
    7/10
    Une mécanique intéressante (deux nouvelles en même temps dans la première partie, quatre dans la deuxième) qui connaît de grandes réussites et de légers contre-temps pour un spectacle très centré sur le jeu pas toujours à la hauteur de la langue et de l'acidité de Carver, mais qui fait souvent mouche malgré tout. Ça reste une adaptation libre d'un auteur rarement mis en scène et c'est plus réussi que l'inverse.
  • Jules César (1623)

    Julius Caesar

    Sortie : 1623. Théâtre.

    Livre de William Shakespeare

    1er juillet 2018 - Tragédies romaines mises en scène par Ivo van Hove au théâtre de Chaillot
    (Coriolan, Jules César, Antoine et Cléopâtre)
    6,5/10
    Six heures inégales, assez proches du texte, qu'on se fabrique soi-même en allant quand on veut sur la scène assister à ce guide exhaustif et forcément déprimant de politique de l'ego. L'acteur de Marc Antoine est vraiment génial (et il est en image de couverture de cette liste, mais dans Kings of War). Un peu moins de nécessité de voir les trois d'un coup que pour Kings of War quand même, surtout avec Coriolan, séparé de 400 ans des deux autres pièces. Petit épuisement personnel quand on arrive à Antoine et Cléopâtre.
  • Le moyen de chasser les tristesses (2004)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Al-Kindi

    Mai 2018 - Tristesses de Anne-Cécile Vandalem au théâtre de l'Odéon
    (rien à voir avec le bouquin)
    5/10
    J'aime bien Florence Anas (l'actrice) mais le spectacle a une force politique proche du néant alors que le projet annonçait le contraire. Il y a de bons passages (l'enterrement notamment), mais ce drame familial autour d'un retour au bercail de la jeune première est finalement tout sauf original et passionnant, quand il n'est pas ridicule (la première scène...).
  • XS grande idées petites structures (2002)

    Sortie : . Beau livre.

    Livre de Phyllis Richardson

    XS festival 2018 au Théâtre National de Belgique à Bruxelles
    (rien à voir avec le bouquin)

    In Perhapiness de la Compagnie Kitsch Kong
    6/10

    Tentatives d'approches d'un point de suspension de Yoann Bourgeois
    (Fugue / Table, Hourvari, Fugue / Trampoline)
    8/10

    Muettes de Bogdan Zamfir
    4/10

    Juventud de la compagnie Nicanor de Elia
    5/10

    Rater mieux / Rater encore de Hervé Piron et la compagnie Énervé
    7/10

    O let me... de Serge Lazar & Colline Caen, Les mains sales
    7/10

    Backup de la compagnie Chaliwaté et la compagnie Focus
    8/10

    Mes bras connaissent de Antonin Jenny
    8/10
  • Odyssée

    Ὀδυσσεία

    Poésie.

    Livre de Homère

    22 mars 2018, Ithaque - Notre Odyssée 1, mis en scène par Christiane Jatahy aux Ateliers Berthier
    7,5/10
    Jatahy s'est un peu perdue avec les moyens de l'Odéon, et parfois impressionne avant de toucher, ce que son théâtre de dispositif évite mieux d'habitude. Pour les tristesses de Calypso et de Pénélope, et pour Julia Bernat, toujours.
  • Quitter la gravité (2001)

    Sortie : . Essai.

    Livre de Collectif

    18 mars 2018 - La Démangeaison des Ailes de Philippe Quesne aux Amandiers de Nanterre
    (bouquin cité dans la pièce)
    8/10
    Un premier spectacle avec déjà la méthode de La Mélancolie des Dragons, c'est beau comme un envol raté.
  • La mélancolie (2005)

    Mélancolie : Les métamorphoses de la dépression

    Sortie : . Histoire, culture et société et beau livre.

    Livre de Hélène Prigent

    7 février 2018 - La Mélancolie des Dragons de Philippe Quesne aux Amandiers de Nanterre
    (rien à voir avec le bouquin)
    8/10
    J'ai peut-être trouvé ici un certain idéal théâtral, lieu de jeux multiples, de détails mouvants, de références inévitables. Théâtre de sensations, l'impression que tout vient de ce que le metteur a envie de voir et entendre - avec les moyens du bord, il le montre.
  • Le traitement (2002)

    The Treatment

    Sortie : 2002. Théâtre.

    Livre de Martin Crimp

    15 janvier 2018 - mis en scène par Clotilde Parlos et Pierre Lamy (spectacle de L'entracte, association de théâtre du CELSA)
    Je note pas mais c'était pas mal, c'est rare le burlesque malsain.
  • 1993 (2017)

    Sortie : . Roman.

    Livre de Sergueï Chargounov

    14 janvier 2017 - 1993 de Julien Gosselin (écrit par Aurélien Bellanger) au T2G
    (rien à voir avec le bouquin)
    7/10
    Un peu trop coup de poing et pas assez pansement pour moi mais très réussi. Je regrette certains passages de la deuxième partie un peu caricaturaux, mais c'est peut-être parce qu'on arrive directement tard dans la soirée. Faut que je me renseigne sur ces néo-nazis de Calais qui s'en prennent à des étudiants en erasmus quand même, j'ai un peu eu du mal à y croire.
    Du chouette noir et blanc théâtral et du chouette ralenti théâtral.
  • Coup de vase (1972)

    Sortie : .

    Livre de Thomas Jim

    10 janvier 2018 - La Vase de Marguerite Bordat et Pierre Meunier au théâtre des Abbesses
    (rien à voir avec le bouquin)
    3/10
    Charabia. La lumière est pas mal.
  • Je suis en manque (2013)

    Sortie : . Récit.

    Livre de Ravelle

    18 décembre 2017 - En Manque de Vincent Macaigne à la Grande halle de la Villette
    (rien à voir avec le bouquin)
    4/10
    Leçon de théâtre par Vincent Macaigne : si t'as rien à raconter balance de la fumée (et tant pis si c'est toutes les cinq minutes). Plus ou moins la même chose que Je suis en pays en plus resserré donc c'est forcément un peu mieux mais toujours immature et épuisant.
  • Festen (2003)

    Sortie : . Théâtre.

    Livre de T. Vinterberg et M. Rukov

    3 décembre 2017 - mis en scène par Cyril Teste aux Ateliers Berthier
    7/10
    Le texte a vieilli mais le travail de Cyril Teste aboutit ici à de belles choses, notamment sur l'absence de la sœur.
  • Eddy Merckx (2015)

    Sortie : . Biographie.

    Livre de Johny Vansevenant

    2 décembre 2017 - Eddy Merckx a marché sur la lune (texte de JM Piemme, mis en scène par Armel Roussel)
    6/10
    Des réussites dans la tendresse mais spectacle teinté d'un romantisme vieillot ennuyeux.
  • Vincent (1993)

    Sortie : .

    Livre de D. DE Nanteuil

    26 novembre 2017 - Je suis un pays de Vincent Macaigne à Nanterre Amandiers
    (rien à voir avec le bouquin)
    4/10
    sous-titré "comédie burlesque et tragique de notre jeunesse passée" mais c'est quand même plus grotesque que burlesque.
  • 1
  • 2