Terminés (ou abandonnés) en 2020

Avatar Flibustier_Grivois Liste de

22 jeux vidéo

par Flibustier_Grivois
Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • Bande-annonce

    Death Stranding (2019)

    Sortie : . Action-Aventure et survie.

    Jeu vidéo de Kojima Productions et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation 4 et PC

    Critique suffisante

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Batman: The Telltale Series - The Enemy Within (2018)

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Jeu vidéo de Telltale Games et Warner Bros. Interactive Entertainment sur PlayStation 4, Xbox One, PC, Mac et Nintendo Switch

    Tellale poursuit dans la lignée du premier jeu, en revisitant de manière originale l'univers Batman, et c'est toujours une qualité. Malheureusement, très vite, c'est la foire aux réactions incohérentes et à l'écriture fainéante. Certains personnages auraient mieux fait de ne pas être utilisés, tant ils ont été gaspillés et n'ont presque pas servi (Bane et Mr. Freeze). Ce Batman n'est pas ridicule, d'autant qu'il pousse certains personnages et il est intéressant d'être confrontés à des choix les concernant (Harley, Joker, Alfred, Catwoman). D'autres personnages ne servent en revanche qu'à retarder des évènements/révélations alors qu'on sait dès le début qu'ils seront la clé (notamment Waller) ; ce qui rend la narration peu surprenante et frustrante. Enfin, on regrettera la quasi disparition des séquences de gameplay, qu'il s'agisse d'enquête avec reconstitution des faits ou de collecte d'indices. Les épisodes ne durent pas bien longtemps et, dans l'ensemble, ça manque d'intérêt. Sympa mais vite oublié.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Life is Strange: Before the Storm (2017)

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Jeu vidéo de Deck Nine Games et Square Enix sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Linux

    Bien loin de la puissance émotionnelle dévastatrice de son aîné, ce jeu préquel questionne longtemps sur son intérêt et sa raison d'être. C'est d'autant plus prégnant qu'il fait rapidement de Rachel Amber le sujet principal alors que Chloé fascine et méritait un traitement vraiment plus profond. Le jeu reste néanmoins parfaitement recommandable, apportant des éclaircissements sur certains évènements tout juste évoqués dans le premier jeu. Reste que Deck Nine Games n'a pas le talent de Dontnod pour la narration et que les rebondissements sont souvent très mal amenés, les situations peu approfondies. De même, carton rouge pour le procédé visant à réserver un épisode bonus aux seuls détenteurs de l'édition Deluxe. Si celui-ci est très court et s'inscrit en marge de l'histoire de Before the storm, il est capital pour la relation Max-Chloé et envoie de vraies décharges et beaucoup d'interrogations quant au comportement de Max après son départ. A noter enfin une bande originale superbe, composée en grande partie par Daughter et avec quelques ajouts fort à propos (Lanterns on the Lake).

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Star Wars Jedi: Fallen Order (2019)

    Sortie : . Action-Aventure.

    Jeu vidéo de Respawn Entertainment et Electronic Arts sur PC, PlayStation 4, Xbox One, Stadia et Xbox Series X/S

    Sans doute lancé dans la précipitation, ce SW Jedi Fallen order a manqué d'un gros coup de polish. Si je devais résumer le jeu en un mot, ce serait "bugs". Qu'ils soient visuels, sonores, de collision, allant jusqu'au crash, j'ai tout connu en la matière avec ce titre, à tout bout de champ. Dire que l'expérience s'en est trouvée altérée ne serait qu'un doux euphémisme. Et ce n'est pas le rendu graphique qui expliquera une technique imparfaite, le jeu étant surtout valorisé par sa DA. Dommage, à côté de ça, l'histoire n'est pas inintéressante, le lore est plutôt bien respecté et touffu, les personnages sont plutôt chouettes, la musique et l'ambiance sonore tabassent et les planètes se visitent avec plaisir (même si trop d'allers-retours alourdissent l'expérience et si l'on sent un cahier des charges trop classique les concernant). Mais les combats franchement confus, le manque de feedbacks et l'absence de précision rendent ce jeu assez dégueulasse à manier. Le pire restera les séquences de glissade complètement débiles et foirées (alors que j'adore ça). Et un gros carton rouge pour l'ignoble allure des wookies ! Bref, un jeu qui souffle le chaud et le froid. Pas ridicule ni nul, mais clairement indigne d'un AAA de 2019 qui n'est pas un vrai monde ouvert et de la part d'un éditeur aussi riche et puissant qu'Electronic Arts. Une suite, mieux fignolée, ne me déplairait toutefois pas. A noter que ce jeu ne comporte pas de micro-transactions (c'est mieux de le préciser avec cet éditeur).

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Final Fantasy VII: Remake (2020)

    Sortie : . Action et RPG.

    Jeu vidéo de Square Enix sur PlayStation 4 et PlayStation 5

    Une déception à la hauteur de l'amour que je porte au jeu original...
    Critique suffisante.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Monument Valley (2014)

    Sortie : . Réflexion.

    Jeu vidéo de Ustwo Games sur iPad, iPhone, Android et Windows Phone

    Des casse-tête particulièrement inspirés jouant sur les perspectives. Deuxième fois que je le termine et son univers et ambiance continuent de m'absorber sans peine. On regrettera une durée de vie un peu légère et une difficulté très limitée, mais l'ensemble est tellement soigné que je ne peux pas lui en tenir rigueur. Un jeu pour se détendre qui reste intelligent dans ses mécaniques.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Monument Valley: Ida's Dream (2015)

    Sortie : . Aventure.

    Extension de jeu de Ustwo Games sur iPad et Android

    Un casse-tête additionnel beaucoup plus retors et difficile que le jeu de base qui donne beaucoup d'espoir pour un Monument Valley 2 plus difficile que son aîné. Pour le reste, c'est du tout bon, si l'on met de côté le fait que le contenu est beaucoup trop limité. On en veut évidemment plus. Mais ce contenu étant gratuit, on peut lui pardonner sa pingrerie.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée (2017)

    Dragon Quest XI: Sugisarishi Toki o motomete

    Sortie : . Jeu de rôle.

    Jeu vidéo de Square Enix, Orca Inc. et Toylogic Inc. sur PlayStation 4 et PC

    Un scandale ! On n'a pas assez de moyens chez Square pour proposer plus de trois morceaux ?!? Quand on voit ce qu'ils ont pu proposer dans FF XV et FF VII Remake qui ne sont pas des jeux que je porte très haut dans mon cœur mais qui sont inattaquables sur leur OST, tant d'un point de vue quantitatif que qualitatif. J'ai arrêté le jeu à cause de cette musique, de ces trois thèmes (village, exploration, combat) qui reviennent en boucle sans variation et qui assomment avant d’écœurer. C'est d'autant plus dommage que le reste me plaisait plutôt pas mal. Le design des persos est réussi, les combats en tour par tour ne manquent pas de piquant même si le niveau de difficulté aurait pu être relevé d'un ou deux cran(s), l'histoire se suit sans déplaisir, les environnements sont jolis, il y a plein de choses à trouver et le jeu déborde de contenu qui donne envie de pousser un peu plus loin l'exploration. Mais voilà, j'étais dans une impasse : impossible de me résoudre à jouer sans musique et tout aussi impossible de continuer d'écouter ces thèmes avec lesquels on m'a matraqué pendant 25h... Je suis admiratif envers ceux qui réussissent à passer au-dessus de ce genre de barrière. Pour moi, c'était infranchissable.

    (Abandonné)
  • Bande-annonce

    Sayonara Wild Hearts (2019)

    Sortie : . Arcade et musique.

    Jeu vidéo de Simogo et Annapurna Interactive sur Nintendo Switch, PlayStation 4, iPhone, PC, Mac, iPad et Apple TV

    Peu de choses à en dire, j'ai traversé le jeu et l'ai désinstallé. La DA est chouette, la bande-son également et le jeu a le mérite de se torcher assez rapidement. Mais voilà, le scoring, ce n'est pas trop ma came. Alors quand on a vu ce qu'il y avait à voir, on n'a pas forcément envie de rester. Et je n'en ai pas gardé grand chose, à vrai dire.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    The Last of Us Part II (2020)

    Sortie : . Action-Aventure, infiltration et survival horror.

    Jeu vidéo de Naughty Dog et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation 4 et PlayStation 5

    Critique suffisante

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Ghost of Tsushima (2020)

    Sortie : . Action-Aventure et infiltration.

    Jeu vidéo de Sucker Punch et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation 4 et PlayStation 5

    Critique suffisante

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Spiritfarer (2020)

    Sortie : . Aventure et gestion.

    Jeu vidéo de Thunder Lotus Games sur Nintendo Switch, PlayStation 4, PC, Mac et Linux

    L'une de mes plus belles surprises de l'année ! Après TLOU2 et Ghost of Tsushima, j'avais besoin de calme, de poésie, de lire, de me reposer. Et c'est tout ce que m'a offert Spiritfarer. Ça et bien plus, en vérité. Véritable jeu de gestion (tout en restant gentil, sans réelle sanction), Spiritfarer pousse au mutlitasks et fait voyager. Le joueur n'arrête jamais, mais sans en ressentir de fatigue. On accompagne des personnages tous plus mignons et pathétiques les uns que les autres, on assiste à des dialogues toujours très justes. C'est bien écrit (dommage pour les sous-titres qui se mélangent parfois). Je me suis laissé porter jusqu'au bout avec tellement de plaisir que je suis encore scotché du temps que je lui ai accordé alors que je n'en attendais pas forcément grand chose. Et il ne serait pas juste de ne pas glisser un mot sur la DA, les compositions et le rendu graphique, absolument sublimes.

    Et parce qu'il avait su me convaincre par sa fort juste critique, il me semble plus que normal de vous inviter à aller lire Frakkazak qui saura peut-être vous convaincre à votre tour de laisser une chance à ce jeu : https://www.senscritique.com/jeuvideo/Spiritfarer/critique/229039673

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Spyro the Dragon (1998)

    Sortie : . Action-Aventure et plateforme.

    Jeu vidéo de Insomniac Games et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation, PlayStation 3, PSP et PlayStation 4

    Profitant d'une sortie du jeu retapé pour les consoles actuelles, jouer à Spyro était surtout pour moi l'occasion de combler l'un des trous de mon expérience de joueur sur PS1. Les musiques sont agaçantes (je les ai désactivées très vite) et le jeu souffre d'une imprécision incompréhensible (d'autant qu'il a été retapé et que c'était un peu l'occasion de corriger ce genre de défaut), mais en contrepartie le jeu n'est pas bien dur, c'est plutôt calme et reposant, on ne se prend pas la tête et on se lance vite dans la quête du 100% parce que c'est accueillant... Jusqu'aux niveaux aériens qui concentrent tous les défauts du jeu !! Alors ça se fait, mais qu'est-ce que je regrette de ne pas m'être contenté de traverser le jeu, d'avoir absolument voulu le platiner. De tous les jeux de plateforme auxquels j'ai pu jouer, celui-ci restera pour longtemps le moins contrôlable de tous. On pourra lui reprocher un scénario, une mise en scène et des dialogues qui frôlent le néant, mais ce serait un bien mauvais procès pour un jeu de plus de vingt ans.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Spyro 2: Gateway to Glimmer (1999)

    Spyro 2: Ripto's Rage!

    Sortie : . Action-Aventure et plateforme.

    Jeu vidéo de Insomniac Games et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation, PlayStation 3, PSP et PlayStation 4

    Une suite qui a fait de gros efforts pour tenter d'améliorer la formule de son aîné. Il y a des choses qui fonctionnent et d'autres moins. Il y avait de l'idée en introduisant de l'apprentissage d'aptitudes, mécanique aussi rafraichissante sur l'instant que vainement exécutée quand il s'agissait de diversifier les niveaux traversés. Pire, elle devient une raison de revisiter quelques niveaux passés pour seulement récupérer trois ou quatre gemmes jusque-là inaccessibles. La perte de temps. Les musiques sont toujours aussi insupportables que dans le premier et j'ai préféré les désactiver. La maniabilité de cette version revisitée étant la même que dans le premier, il y a de quoi péter les plombs si l'on vise le 100%. Ayant un peu saturé de l'univers Spyro, j'ai décidé de faire l'impasse sur le troisième volet.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    The Talos Principle (2014)

    Sortie : . Réflexion, plateforme et aventure.

    Jeu vidéo de Croteam et Devolver Digital sur PC, PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, Mac, Linux, Android, iPhone et iPad

    Un exemple de puzzle game, à la fois stimulant et intelligent, jouant toujours avec la limite de la frustration. En ne s'encombrant que de quelques mécaniques, mais en les combinant à merveille, le jeu se traverse avec passion. Toutefois, impossible de ne pas évoquer la lassitude qui finit par s'emparer du joueur dans la seconde moitié du jeu, tant certains puzzles semblent être des copiés-collés de précédents déjà résolus. Les énigmes peinent à se renouveler. Ce travers est cependant régulièrement contrebalancé par des éclairs de génie et il faut s'accrocher pour aller voir la fin. Ma petite satisfaction aura été de ne pas me résoudre à voir une soluce (à part pour l'un des puzzles) et de tout résoudre comme un grand. A noter un lore intéressant à découvrir via des lectures qualitatives sur des terminaux. On peut ne pas s'en soucier, mais ce serait passer à côté d'une histoire loin d'être anecdotique.

    (Terminé)
  • The Talos Principle: Road to Gehenna (2015)

    Sortie : . Réflexion et aventure.

    Extension de jeu de Croteam et Devolver Digital sur PlayStation 4, PC, Mac, Linux, Xbox One et Nintendo Switch

    Une extension bienvenue pour les adorateurs du jeu original et directement intégrée dans la version du jeu de base commercialisée sur le store Playstation (je ne sais pas pour les autres plateformes). Les énigmes sont ici beaucoup plus corsées et j'ai dû me résoudre à consulter des vidéos à trois ou quatre reprises. Ayant embrayé sur l'extension juste après le jeu de base, j'étais sans doute un peu lassé et mon cerveau était en fusion. Cette extension me semble toutefois beaucoup moins essentielle que le jeu de base qui captivait par ses lectures tout en offrant un petit repos bienvenu aux méninges. Le lore développé dans Road to Gehenna m'a semblé beaucoup plus dispensable, voire inintéressant parfois avec des pavés inutilement gonflés. A faire pour les acharnés.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Life is Strange 2 (2019)

    Sortie : . Aventure et fiction interactive.

    Jeu vidéo de Dontnod Entertainment et Square Enix sur PC, PlayStation 4, Xbox One, Mac et Linux

    En tous points décevant, en comparaison de son aîné. Très mal écrit, sans réelles surprises, jamais très subtil, réussissant à peine à rendre ses personnages sympathiques. Non, j'en viens à croire que DontNod a surtout eu un énorme coup de chance avec Life is Strange, qui était abouti à tous les niveaux. Les épisodes sont assez pénibles à traverser, outre quelques moments de grâce comme seul le studio pour le coup sait en offrir. Mais c'est bien pauvre et c'était d'autant plus frustrant que tout y était (contexte politique, origines des frères...). Pour autant et sans que je puisse réellement l'expliquer, le final m'a offert une grosse vague émotionnelle, signe que quelque chose à fonctionner malgré tout. Une déception quoi qu'il en soit.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Astro's Playroom (2020)

    Sortie : . Plateforme.

    Jeu vidéo de SIE Japan Studio, Team Asobi et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation 5

    Une magnifique surprise pour les acquéreurs de PS5. Alors qu'on pensait bien enterré l'âge où le constructeur d'une console livrait avec sa machine un petit disque contenant des démos, Sony s'est carrément offert le luxe de livrer un jeu complet ; pas bien long, certes, mais un jeu quand même. Et non seulement ce petit Astro's Playroom s'offre le luxe d'être ludiquement amusant, mais il déverse une quantité de nostalgie hallucinante sur une durée de vie si condensée. Et surtout, il se veut la démonstration parfaite de ce que la manette de la PS5 a dans le ventre. Et je peux garantir que si vous n'aviez pas été jusque là surpris.e, étonné.e ou tenté.e par la dernière de chez Sony, le simple fait de poser vos mains sur cette manette et de vous essayer à ce jeu pourrait fort vite vous faire changer d'avis. A titre personnel, j'en suis tombé amoureux et ne reviendrais en arrière pour rien au monde, cette DualSense est parfaite. Et ce petit Astro bourré ras la gueule de références est un parfait ambassadeur de ses capacités, tout en vous faisant faire un joli voyage dans le monde de Playstation sans jamais cessé de vous étonné. Un gros coup de cœur !

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Bugsnax (2020)

    Sortie : . Aventure.

    Jeu vidéo de Young Horses sur PC, Mac, PlayStation 4 et PlayStation 5

    Loufoque, débile et en même temps addictif. Je l'ai bien aimé ce Bugsnax qui m'a poussé à attraper toutes ces bestioles pas si inoffensives. Mais si l'expérience est sympa, elle n'en reste pas moins un peu rébarbative. Battre la campagne pour attraper des petites bêtes, c'est marrant au début, surtout quand il faut ruser pour les choper. Puis comme tout jeu basé sur la collectionnite, ça finit par lasser. Mais ne serait-ce que pour son charmant délire, ça vaut la peine de s'y plonger quelques heures. Et j'ai adoré les musiques.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Demon's Souls (2020)

    Sortie : . Action et RPG.

    Jeu vidéo de Bluepoint Games, SIE Japan Studio et Sony Interactive Entertainment sur PlayStation 5

    Mis de côté le temps de plier Cyberpunk 2077, ma priorité de cette fin 2020.

    (En attente)
  • Bande-annonce

    The Last Campfire (2020)

    Sortie : . Aventure et réflexion.

    Jeu vidéo de Hello Games sur Mac, PlayStation 4, Nintendo Switch, PC, Xbox One, iPhone, iPad, iPod et Apple TV

    C'est mignon mais ça mise trop sur le côté dépressif. On sent bien que les développeurs font tout pour nous arracher une petite larmichette, mais ça ne fonctionne pas vraiment. Quelques puzzles méritent le détour, mais vraiment à la marge. La grande majorité se fera sans la moindre hésitation. C'est assez regrettable de ne pas avoir osé proposer un challenge un poil plus corsé. Les environnements sont agréables à traverser et recèlent quelques bonnes petites surprises. Mais j'aurais bien du mal à conseiller ce jeu, malgré tout.

    (Terminé)
  • Bande-annonce

    Bridge Constructor Portal (2017)

    Sortie : . Stratégie temps réel et réflexion.

    Jeu vidéo de ClockStone et Headup Games sur PC, PlayStation 4, Nintendo Switch, Xbox One, iPhone, iPad, Android, Mac et Linux