Top 10 - 1974

Avatar Thaddeus Liste de

10 films

par Thaddeus

Ils auraient pu figurer ici mais ils restent sur le banc (films notés 8/10 minimum) :

"Alice n'est plus ici" de Martin Scorsese
"Edvard Munch" de Peter Watkins
"Le Flambeur" de Karel Reisz
"Le Mouton Enragé" de Michel Deville
"Nous nous sommes tant aimés" d'Ettore Scola

Et d'autres...

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Date de sortie
  • Derniers ajouts
  • Note de l'auteur de la liste
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Popularité
Croissant
  • Croissant
  • Décroissant
  • 1
    Bande-annonce

    Le Parrain : 2e Partie (1974)

    The Godfather: Part II

    3 h 20 min. Sortie : . Gangster et drame.

    Film de Francis Ford Coppola avec Al Pacino, Robert Duvall, Diane Keaton

    L’épopée filmique des Corleone se poursuit, toujours plus dense et feutrée, ample et majestueuse. Gage de prospérité, la statue de la Liberté apparaissant aux yeux du petit Vito ne sera, beaucoup plus tard, qu’un songe lointain pour son fils momifié dans sa tour d’ivoire, héritier maudit du rêve américain. Cette saga monumentale, voilée des couleurs mates de l’automne, scelle le triomphe de la perte et du désenchantement, lorsque la recherche du temps perdu devient une lente immersion dans les limbes.
  • 2
    Bande-annonce

    Phantom of the Paradise (1974)

    1 h 32 min. Sortie : . Comédie, drame, fantastique, musique et romance.

    Film de Brian De Palma avec William Finley, Paul Williams, Jessica Harper

    De Palma est au début de sa carrière mais déjà il a tout dit. Prophète du plan-roi, il joue avec une sidérante virtuosité des potentialités visuelles de son langage pour traduire la manipulation des consciences par les images. Swan, le démiurge du Paradise, se dérobe à la vue, truffe les murs de caméras, manipule le vrai et le faux, substitue une apparence à la réalité. Ce vertige, le cinéaste l’impulse au sein d’un opéra musical enflammé, frénétique, dont le baroquisme délirant pulvérise tout.
  • 3
    Bande-annonce

    Chinatown (1974)

    2 h 10 min. Sortie : . Film noir.

    Film de Roman Polanski avec Jack Nicholson, Faye Dunaway, John Huston

    Il existe des joyaux rares qui atteignent une certaine idée de la perfection, brisent les mécanismes standardisés de l’industrie, et où se surpassent quelques talents des plus extraordinaires. Le film noir de Polanski est de ceux-ci. Sur les pas d’un moraliste envasé dans les ombres, il formule un propos désenchanté avec une classe de seigneur et déplace les motifs immuables du genre dans le monde souterrain du vice, de la névrose et de la dépravation. Ou l’art d’étinceler en exprimant le pire.
  • 4
    Bande-annonce

    Une femme sous influence (1974)

    A Woman Under the Influence

    2 h 35 min. Sortie : . Drame.

    Film de John Cassavetes avec Peter Falk, Gena Rowlands, Fred Draper

    Mabel est borderline, sujette à des crises nerveuses, un peu maboule à force de sensibilité. Nick, son ange gardien, essaie tant bien que mal de la suivre dans sa fantaisie. Ils sont fous l’un de l’autre mais ignorent comment vivre avec cet amour. Leur vie de couple échoue, leur tendresse se noie dans la confusion des sentiments. Schizophrénie terrible de l’existence et des rapports entre les êtres : quand on aime quelqu’un, on peut le rendre dingue. Un cataclysme dont on émerge totalement vidé.
  • 5
    Bande-annonce

    Conversation secrète (1974)

    The Conversation

    1 h 53 min. Sortie : . Drame et thriller.

    Film de Francis Ford Coppola avec Gene Hackman, John Cazale, Allen Garfield

    La première Palme de Coppola fait figure de matrice, de manifeste et de laboratoire expérimental. Le son est aussi une affaire de morale. À la fois sujet et objet de la fiction, littéralement porté à l’écran, il fait évoluer l’obsession du contrôle en délire névrotique. S’attachant à une aventure individuelle riche et complexe, le cinéaste radiographie les contradictions d’un personnage en crise à travers une rencontre frustrée, tragiquement vouée à l’échec : celle de l’individu avec autrui.
  • 6

    Scènes de la vie conjugale (1974)

    Scener ur ett äktenskap

    2 h 43 min. Sortie : . Drame.

    Film de Ingmar Bergman avec Liv Ullmann, Erland Josephson, Bibi Andersson

    On dit de Bergman qu’il est sage et érudit, fin psychologue et sondeur d’âmes. C’est en éprouvant l’interminable effilochage de ce couple bourgeois qu’on comprend au mieux sa réputation. Jaugée avec raison comme une peinture des aspects tragiques et ridicules du mariage, à une époque de grands bouleversements sociaux, cette expérience du regard comme principe d’investissement actif dit tout de la vérité des sentiments, du choc des consciences, de la géographie complexe des tourments humains.
  • 7

    Vincent, François, Paul et les autres... (1974)

    1 h 58 min. Sortie : . Comédie dramatique.

    Film de Claude Sautet avec Yves Montand, Michel Piccoli, Serge Reggiani

    Un fond sfumato, des ombres valsantes, l’âtre cordial d’une maison de campagne. Les amis, les épouses, les compagnes, les descendants, des gens qui vibrent de complicité, qui mangent, rient, s’engueulent. Au bonheur d’être ensemble se mêle la difficulté financière, la détresse sentimentale, la défaillance physique, tous les mouvements virevoltants de l’humeur. C’est la grande histoire du groupe et de chacun, une ronde triste et joyeuse qui accorde sa lyre sur la nostalgie de l’instant présent.
  • 8
    Bande-annonce

    Lenny (1974)

    1 h 51 min. Sortie : . Biopic, comédie et drame.

    Film de Bob Fosse avec Dustin Hoffman, Valerie Perrine, Jan Miner

    Lenny est obscène, mais il se sert de son obscénité comme d’une arme pour révéler la bigoterie, la dissimulation et la bêtise à elles-mêmes. À la faveur d’un montage syncopé, Bob Fosse enchevêtre sur plusieurs niveaux le protocole filmé de cette personnalité hors du commun, alterne les variantes documentaires, les interviews, les regards subjectifs, structure une superbe mosaïque d’ombres et de lumières en accord avec l’ambivalence de son sujet – envers du spectacle et revers de l’existence.
  • 9
    Bande-annonce

    Monty Python : Sacré Graal ! (1975)

    Monty Python and the Holy Grail

    1 h 31 min. Sortie : . Aventure, comédie et fantastique.

    Film de Terry Gilliam et Terry Jones avec Graham Chapman, John Cleese, Eric Idle

    Arpentant un chemin pavé d’embûches pour prouver leur valeur, les preux chevaliers du roi Arthur durent affronter le terrible rongeur sanguinaire, déjouer les pièges de ceux qui font "Ni !", construire un lapin de Troie dans lequel, hélas, ils oublièrent de se cacher. Ce ne sont là que quelques épisodes de leur glorieuse épopée, contée par six hurluberlus décidés à nous flinguer les zygomatiques et à tout faire flamber (le mythe, les institutions, les idéologies) dans un déluge de folie absurde.
  • 10
    Bande-annonce

    Zardoz (1974)

    1 h 45 min. Sortie : . Drame, fantasy et science-fiction.

    Film de John Boorman avec Sean Connery, Charlotte Rampling, Sara Kestelman

    On est dans une allégorie d’anticipation digne d’Orwell, au beau milieu d’un peuple de chérubins célestes rappelant les Eloïs de Wells. Ou dans un vertigineux délire décoratif qui cite pêle-mêle Magritte, Méliès ou Cocteau. Ou bien encore dans une fable écolo-technologique sur les désirs impies d’une humanité dépassée par son rêve d’immortalité et ayant oublié l’ordre naturel de l’univers. On est surtout dans un film synthétisant toute la pensée de Boorman, son plus fou, ésotérique et complexe.