👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Top 10 Livres selon Vinssang

Cette liste de 7 livres par Vinssang est une réponse au sondage Top 100 livres des Tops 10

Liste de

7 livres

créee il y a environ 11 ans

 · 

modifiée il y a plus de 8 ans

Ainsi parlait Zarathoustra
8
1.

Ainsi parlait Zarathoustra (1885)

(traduction Georges-Arthur Goldschmidt)

Also sprach Zarathustra : Ein Buch für Alle und Keinen

Sortie : 1885. Essai, Philosophie, Poésie

livre de Friedrich Nietzsche

Vinssang a mis 10/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Résumé : Ainsi parlait Zarathoustra est une œuvre philosophique magistrale. Elle a bouleversé la pensée de l'Occident. « Nietzsche démolit, il sape », disait Gide. Il remet définitivement l'homme en question. Poète-prophète, Zarathoustra se retire dans la montagne et revient parmi les hommes pour leur parler. Sa leçon essentielle : « Vouloir libère. » Son leitmotiv : rejeter ce qui n'est pas voulu, conquis comme tel, tout ce qui est subi. C'est le sens du fameux : « Deviens celui que tu es. » La vertu est souvent le droit du plus faible, elle paralyse tout, désir, création et joie. Le surhomme nietzschéen est celui qui a la plus grande diversité d'instincts qui s'opposent puissamment mais qu'il maîtrise.

Les Fleurs du mal
8.2
2.

Les Fleurs du mal (1857)

Sortie : 25 juin 1857. Poésie

livre de Charles Baudelaire

Vinssang a mis 10/10.

Résumé : Une oeuvre sous forme de recueil de poèmes divisé en six parties : Spleen et idéal, Tableaux parisiens, le Vin, les Fleurs du mal, Révolte et la Mort.

De l'inconvénient d'être né
7.6
3.

De l'inconvénient d'être né (1973)

Sortie : 1973 (France). Aphorismes & pensées, Philosophie

livre de Emil-Michel Cioran

Vinssang a mis 10/10.

Résumé : Liberté, bonheur, espace - ces termes définissent la condition antérieure à la malchance de naître. Le vrai fléau n'est pas devant nous mais derrière.

Le Gai Savoir
8.2
4.

Le Gai Savoir (1882)

(traduction Henri Albert)

Die fröhliche Wissenschaft

Sortie : 1882 (Allemagne). Essai, Philosophie

livre de Friedrich Nietzsche

Vinssang a mis 10/10.

Résumé : Écrit entre 1881 et 1887, publié une première fois en 1882, dans une version incomplète, repris et parachevé ensuite, Le Gai Savoir confirme et renforce le radicalisme nietzschéen. Les grands thèmes de sa réflexion sont désormais parvenus à leur pleine maturité. L’idéal, la nécessité de l’héroïsme en philosophie, l’analyse de la décadence, mais aussi le principe de l’éternel retour, le mythe de Zarathoustra, la connaissance, la religion : c’est un véritable bréviaire du « nietzschéisme » qui apparaît au fil des pages.

Aveux et anathèmes
7.8
5.

Aveux et anathèmes

Sortie : 1987 (France). Essai

livre de Emil-Michel Cioran

Vinssang a mis 10/10.

Résumé : Dans tout livre où le Fragment est roi, les vérités et les lubies se côtoient d'un bout à l'autre. Comment les dissocier, comment savoir de qui est conviction et ce qui est caprice ? Tel propos, fruit de l'instant, précède ou suit tel autre qui, compagnon de toute une vie, s'élève à la dignité d'une obsession. C'est au lecteur de faire le départ, puisque aussi bien, dans plus d'un cas, l'auteur lui-même hésite à se prononcer. Aveux et Anathèmes étant une suite de perplexités, on y trouvera des interrogations mais aucune réponse. Du reste, quelle réponse ? S'il y en avait une, on la connaîtrait, au grand dam du fervent de la stupeur. Cioran

Le Crépuscule des pensées
7.9
6.

Le Crépuscule des pensées

Amurgul gandurilor

Sortie : 1940 (France). Essai, Philosophie

livre de Emil-Michel Cioran

Vinssang a mis 8/10.

Résumé : La décoloration des passions et toute cette dilution de l'âme moderne nous ont désappris les consolations de la colère d'où émane l'art de blasphémer.

Le Mythe de Sisyphe
7.6
7.

Le Mythe de Sisyphe (1942)

Sortie : 1942 (France). Essai, Philosophie

livre de Albert Camus

Vinssang a mis 8/10.

Résumé : «Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est le suicide.» Avec cette formule foudroyante, qui semble rayer d'un trait toute la philosophie, un jeune homme de moins de trente ans commence son analyse de la sensibilité absurde. Il décrit le «mal de l'esprit» dont souffre l'époque actuelle : «L'absurde naît de la confrontation de l'appel humain avec le silence déraisonnable du monde.»